Bonjour,

Beaucoup trop de personnes se font de fausses idées sur comment se passe la vie. Nombreux sont encore ceux qui croient que le malheur qu’ils vivent doit émouvoir les autres et les obliger à une quelconque solidarité. Des fadaises, vous allez toujours souffrir et avoir l’impression que la vie se ligue contre vous.

Prenez un exemple. Un chef de famille qui aide tout le monde, il est limite un distributeur automatique pour tous les membres de la famille qui chantent ses louanges. Il décède et devinez quoi sa veuve et les orphelins qu’il laisse se retrouvent abandonnés par le reste de la famille. Malgré les dispositions prises par le défunt, les pauvres qui s’attendaient à avoir du soutien et une assistance se retrouvent esseulés.  C’est ça la vie. Elle se fout du bien que vous faites si le bien que vous faites c’est pour être bien vu ou qu’il vous revienne.

Ne vous racontez pas d’histoire, ce n’est pas votre bon cœur qui vous fera vivre longtemps d’ailleurs on dit toujours que ce sont les meilleurs qui s’en vont en premier. Parce qu’il faut être factuel, pragmatique. Une copine qui séduit votre fiancé après que vous ayez vanté les qualités athlétiques de ce dernier était-elle réellement une copine? Une autre qui déverse son venin sur vous quand elle réalise que vous êtes meilleure qu’elle au final , ce n’était clairement pas une amie.

Vous devez être pragmatique et voir les choses telles qu’elles sont sinon vous allez passer de désillusions en désillusions.  Quand vous vous retrouvez dans des situations compliquées la vie ne s’arrête pas pour vous attendre c’est donc à vous de vous retrousser les manches pour sortir de là.

Quand vous subissez des échecs, regardez toujours les vertus qu’ils vous permettent de développer. C’est en faisant cela que vous resterez dans le sens de la vie , dans le sens de l’évolution. Si vous vous focalisez sur vos problèmes, vous ne verrez que ça et ce sera très difficile voir impossible de vous en sortir et à qui la faute? À ceux qui ont peut-être essayé de vous aider ?

Bien évidement si vous cherchez toujours un responsable hors de vous à ce qui vous arrive vous allez vous en mordre les doigts et la vie elle continuera quoiqu’il en soit. Une personne qui a peur de l’échec va encore souffrir longtemps et celle qui dit n’avoir pas connu d’échecs devrait se préparer à en vivre un grand.

La vie ce sont des cycles qui s’enchaînent sans aucune considération émotionnelle pour vos souffrances et ainsi de suite. Forgez vous donc un mental fort, apprenez à penser à vous d’abord pour pouvoir penser au mieux aux autres. Soyez votre priorité, vous ne serez jamais celle des autres, personne ne prendra jamais votre vie en main si vous-même vous baisser les bras. Si cela arrive sachez que vous êtes sous l’emprise de  cette personne parce que ce type de comportement est un manque de respect à la notion de libre arbitre.

Cherchez à être indépendant dans tous les domaines et surtout spirituel. Vous pouvez suivre des personnes qui vous inspirent mais forgez vous votre propre assise spirituelle autrement vous êtes sous l’emprise d’un gourou. Ne soyez dépendant de personne même pas de ceux que vous considérez comme proche. 

Demandez vous toujours comment vous réagirez si vous vous retrouvez sur une île déserte,  comment survivrez-vous? Apprenez donc aussi que c’est dans la solitude que vous apprenez les rouages de ma vie, c’est lorsque vous vous concentrez sur vous que vous commencez à voir toutes les choses qui vous empêchent de vivre une vie épanouie.

On naît seul, on meurt seul. Apprenez à vivre seul et vous comprendrez la Vie. 

Belle journée 

  • Rendre le désert fertile

    Bonjour, Nous sommes tous appelés à faire quelque chose de la vie que nous avons. Personne…
  • Bilan mi année

    Bonjour, Nous sommes déjà à la moitié de l’année calendaire et c’est le temps …
  • Elle est si belle…

    Bonjour,  Pour des raisons que vous comprendrez j’ai été obligé de m’absenter …
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par jaoni
  • Le bac à sable

    Bonjour, Qu’est ce qui vous a conduit sur la voie de la spiritualité? Qu’est-c…
  • L’Âge des Âmes

    Bonjour, En toute honnêteté, comment vous vous êtes senti après qu’on vous ait appri…
  • L’effet de masse

    Bonjour, Imaginez vous au milieu d’une foule de personnes innombrables serrées les u…
Charger d'autres écrits dans Enseignements

7 Commentaires

  1. Alexandre

    28 juin 2022 à 21 h 00 min

    Bonsoir Liliane,
    Merci pour tes réponses et désolé d’avoir eu cette impression erronee que ton article niait la compassion. Je crois que les choses étaient énoncées peut être trop brutalement pour moi. Cela a fait remonter 25 ans de traumatismes dans lesquels j’ai du me battre seul, sans aide sincère ni compassion de la part de ma famille. Peut être est ce pour cela que je me suis tourné vers l’ombre. L’exercice de la porte des ombres me paraît très intéressant. J’ai bien envie d’ouvrir la porte. Ça doit être mon côté casse cou… Mon défunt maître disait que l’on a les épreuves que l’on mérite sans doute pour nous faire grandir. Il me disait aussi de voir la lumière en toute situation même la plus noire . Bises

    Répondre

    • jaoni

      29 juin 2022 à 6 h 42 min

      Bonjour Alexandre,
      Tu peux ouvrir la porte si tu le souhaites mais ce sera à toi de gérer ce que tu y trouveras, là pour le coup la curiosité peut être un vilain défaut :)
      25 ans de traumatismes…et si je te disais que j’en ai connu 30?…
      Quoiqu’il en soit ton expérience devrait t’avoir justement appris la dure réalité et que ce n’est pas en prenant la compassion pour du sentimentalisme qu’on est vertueux. Ce qu’on prend comme justice n’est souvent aux yeux de l’Univers qu’une tentative de l’ego de se donner une certaine valeur.
      Être dur et dire les choses de façon brutale et devenu ma marque de fabrique on dirait…mais il est urgent que les gens sortent de leur sommeil parce qu’à l’allure où vont les choses c’est le mûr direct.
      Je suis très contente de cet échange avec toi et que ça ait remué des choses en toi, encore plus.
      Belle journée

  2. Alexandre

    27 juin 2022 à 23 h 46 min

    Bonsoir Liliane,
    Désolé si mes propos t’ont choqué mais ayant connu des personnes qui m’ont demandé malicieusement de les aider dans le passé et d’autres qui ont essayé de me détruire, je ne suis plus « innocent ». Je dirais que je donne mais avec réserve.
    Mon exemple avec le pauvre était outrancier ,je l’admets mais considérer que la vie sur terre doit être sans amour et lumière me heurte profondément
    Pourtant j’ai connu les ténèbres les plus noires mais je pense qu’une position équilibrée et juste est toujours préférable.
    Je ne crois pas que la vie pour tout dire soit juste ou injuste , je pense qu’elle est neutre par essence. Bises

    Répondre

    • jaoni

      28 juin 2022 à 6 h 31 min

      Alors la question demeure. Est-ce que j’ai dit quelque part que la vie sur terre doit être sans amour et lumière ?
      Quand tu reconnais qu’elle est neutre est-ce que c’est différent de quand je dis qu’elle ne tient pas compte des émotions et des geremiades?
      Le problème c’est que si une personne ne comprend pas que dans son malheur la vie ne va pas arrêter sa course et qu’elle doit se battre pour sortir de l’épreuve, la responsabilité ne doit pas entièrement reposer sur les autres. C’est ça qui semble te poser un problème mais c’est la réalité sans embages sans émotions et en toute neutralité.
      Il ne faut pas mélanger la vie et notre façon de vivre. Dans notre façon de vivre on trouve de tout et surtout beaucoup d’émotions. L’émotion est humaine, il ne faut pas confondre les choses. Factuel et pragmatique.
      Tu prends ton propre exemple pour illustrer tu vois que tu as été naïf et on ne t’y reprendra plus en quoi c’est différent des exemples que j’ai pris?
      L’être souffre tant qu’il pense que parce qu’il est bon tout le monde doit forcément être bon avec lui ou du moins, il ne doit tomber que sur de bonnes personnes, quand il souffre les autres doivent souffrir avec lui mais ça ce n’est pas la Vie, c’est notre façon de vivre.
      Belle journée

    • jaoni

      28 juin 2022 à 6 h 36 min

      Ne t’inquiète pas pour tes propos, je les comprends.
      Je n’écris pas sur des sujets pour que les gens viennent me dire Amen, mon but est quand même de pousser à la réflexion, à la discussion.
      Je ne suis pas un gourou :D

  3. Alexandre

    27 juin 2022 à 21 h 13 min

    Bonsoir Liliane,
    A te lire, l’enfer est sur terre;tous pour la source, chacun pour soi. Youpi,la prochaine fois que je verrai un pauvre dans la rue, je lui cracherai au visage en lui disant « pépère ,c’est ça la vie , tu n’as que ce que tu mérites et commence a t’habituer a ta misère car tu n’as pas fini de la vivre »
    Ou mène ce type de raisonnement?
    Au chaos pur et simple. Je ne nie pas les bienfaits de l’autonomie, mais je pense que l’amour et la compassion et l’entraide doivent quand même exister sinon que fait on sur terre a part procrastiner et se goberger? Bises

    Répondre

    • jaoni

      27 juin 2022 à 22 h 57 min

      Bonsoir Alexandre,

      Il ne faut pas mélanger les choses. Une personne qui est en capacité de se sortir de ses problèmes et qui ne le fait pas parce qu’elle réjete la responsabilité de sa situation sur les autres n’a rien à voir avec le pauvre de la rue dont tu parles.
      Il y a justement des personnes qui savent que parce que tu es compatissant, elles vont se permettre d’exiger de toi de manière très malicieuse même parfois que tu les aides. Il ne faut pas faire d’amalgame.
      Le chaos vient du fait qu’au lieu de vivre de manière juste, les gens veulent se marcher dessus parce qu’on leur a dit qu’ils ont le droit. Ce n’est absolument pas ce que je dis
      Et puis au final prenons même ce pauvre dans la rue, tu penses que c’est ta compassion qui va remplir son ventre et le mettre à l’abri de sa misère?
      La Vérité est simple, la vie n’a rien à faire de nos gérémiades ou de notre compassion et ça ne sert à rien de se mettre la ratte au court bouillon parce qu’on ne peut pas éviter cet enfer parce que oui l’enfer est sur terre, si tu le cherchais ailleurs tu y es déjà…tout en métaphore.
      Celui qui crache sur un pauvre dans la rue il recevra aussi ces crachats sur lui c’est la loi de cause et effet.
      Tu vois? La vie qui n’a rien à foutre de toi et la loi de cause et effet qui elle aussi n’a rien à foutre de toi. À qui tu vas te plaindre pour changer ça? C’est à toi de changer.
      Et je n’ai jamais dit qu’il faut s’habituer à son malheur…au contraire je martèle tout le temps qu’il est impératif de prendre sa vie en main en menant les actions qui vont aider à sortir de la mauvaise passe.
      Belle soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Appliquer la loi de l’attraction

Bonjour,  J’ai eu un super anniversaire. Je suis reconnaissante de ce que j’ai…