Bonjour,

Un enfant qui nait au sein d’un couple a sa lignée ancestrale reliée à celle de ses parents mais quand est-il des enfants issus d’adoption, abandonnés, mères porteuses ou de fécondation à partir du sperme d’un inconnu ou même encore de viol?

Aussi vrai que nous sommes des âmes avec nos histoires chacune s’étirant sur plusieurs vies, il en n’est pas moins vrai que lorsque nous nous incarnons nous plantons nos racines dans un arbre généalogique qui constitue notre socle d’ancrage dans l’incarnation.

Quand un enfant vient au monde, il est relié à sa lignée générationnelle, à ses ancêtres dont il perpétue la mémoire par ce qui lui est transmis de ses parents. Un enfant qui nait est l’assurance que lignée est perpetuée par lui mais que ce passe-t-il quand cet enfant ne grandit plus au sein du clan qui la vu naître?

Les parents qui abandonnent leurs enfants quelque soit la raison déclare manifestement à l’Univers que ceux-ci sont rejetés de la lignée ancestrale et de ce fait ils ne sont pas différents des apatrides. 

Quand ils sont adoptés, il y a deux erreurs que font souvent les gens. Tout d’abord il ne faut pas dire à un enfant qui se constitue sa personnalité physique, émotionnelle  et spirituelle qu’il a été adopté, c’est un second rejet que vous lui faites vivre. De même n’essayez pas par la suite de lui faire connaître les choses de l’endroit d’où il vient parce que les Esprits de ce lieu ne le reconnaissent plus. 

Il faut donc plutôt accueillir cet enfant dans votre arbre généalogique, dans votre lignée en faisant les rites nécessaires pour qu’il soit reconnu par vos ancêtres comme faisant partie intégrante de votre sang, ce qui veut dire rompre définitivement avec la lignée qui l’a rejeté.

L’abandon est une épreuve rude. Quand un enfant commence sa vie par cet événement de la part de celle qui l’a porté dans la matrice protectrice de son ventre, parfois à peine après la naissance, c’est un déchirement intérieur. Même si au niveau de l’âme ce type d’événements est prévu, ça n’en reste pas moins une épreuve.

Pourquoi il n’a pas choisi d’aller directement dans la nouvelle famille? C’est souvent une dette karmique qui est payée ainsi, il ne faut en vouloir à personne.

Dans le cas d’une fécondation, les gènes utilisés sont eux aussi liés à une lignée spécifique, il est recommandée de faire les mêmes types de rites tel que dit plus haut pour que casser le lien avec l’ancienne lignée. Autrement vous vous exposez à des crises de personnalités de la part de l’enfant qui ressentira un vide en lui, il sentira qu’il a un lien ailleurs qui est comme mort, une sorte de nostalgie se développe en lui.

Le cas de viol est similaire au précédent, il faut surtout faire un rituel de guérison parce que cet enfant arrive dans un contexte difficile. La mère et l’enfant auront besoin de nouer des liens mais bien évidement et ceci sans jugement, le choix de l’avortement est très répandu dans ce contexte.

Un enfant qui arrive autrement que par le biais d’un père et d’une mère doit être rattaché à sa nouvelle famille. Vous ne faites rien de mal en lui créant une nouvelle identité parce que celle qu’il a eu à la naissance ne lui a pas été reconnu.

Belle journée 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par jaoni
  • Le bac à sable

    Bonjour, Qu’est ce qui vous a conduit sur la voie de la spiritualité? Qu’est-c…
  • L’Âge des Âmes

    Bonjour, En toute honnêteté, comment vous vous êtes senti après qu’on vous ait appri…
  • L’effet de masse

    Bonjour, Imaginez vous au milieu d’une foule de personnes innombrables serrées les u…
Charger d'autres écrits dans Enseignements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Ce qu’on montre de soi

Bonjour, Je pense que je ne vais pas inventer la roue en disant que lorsque deux personnes…