Bonjour,

Aujourd’hui je vais aborder le sujet délicat du suicide. Pour commencer, je veux rappeler que rien n’est suffisamment pertinent pour pousser une personne à choisir de se donner la mort. Quelque soit la souffrance, elle n’est pas insurmontable par contre il faut vouloir sortir du schéma destructeur en travaillant beaucoup plus, en se faisant aider sans déporter sa souffrance sur les autres.

Les raisons qui poussent certaines personnes vers cette décision ont pour dénominateur commun une succession d’échecs qu’elles n’arrivent pas à dépasser. L’échec peut être de ne pas avoir réussi à dépasser certaines souffrances ou certaines émotions comme la peur elle même ayant plusieurs origines passées comme présentes. L’échec peut également être dans les réalisations ou mieux l’absence de réalisations dans leur vie ou la peur d’assumer ce qu’ils ont fait. Parfois encore c’est d’avoir perdu une chose à laquelle on tenait qu’on choisit de quitter la vie.

Pourquoi un choix aussi radical alors qu’on entend dire que tant qu’il y a vie il y a espoir? Quand on a perdu espoir dans la possibilité d’une amélioration, on peut se laisser aller à cet extrême. Concrètement, peut-on être si détraqué au point de ne plus vouloir vivre? Beaucoup répondront oui et à raison parce que clairement quand on est dans un scénario destructeur, la destruction extrême semble être la meilleure solution pour sortir parce qu’il s’agit de cela, de trouver un échappatoire parce qu’on se sent acculé, on est poussé dans nos retranchements et à force de se débattre comme un lion en cage on fini par se faire très mal.

La stabilité émotionnelle joue un grand rôle dans ce type de prise de décision et en réalité c’est le principal élément qui nous différencie les uns des autres parce que tout le monde peut traverser des moments tellement difficiles, une succession de catastrophes mais ne pas forcément penser au suicide. Aussi plus une personne est instable émotionnellement plus elle est susceptible de penser à ce genre de décision extrême. Attention je ne pointe pas du doigt les hyper sensibles ce serait trop facile comme raccourcis ou encore les susceptibles. Je parle des personnes qui ne savent pas gérer leur balance émotionnelle avec une grande tendance à prendre leur décision suivant leur émotion du moment.

Clairement, le suicide ne peut pas être une décision consciente et « murement » réfléchie parce qu’il n’apparaît que dans les cas de grande souffrance intérieure chez les personnes qui n’arrivent pas à gérer le trop plein émotionnel. Une personne réellement épanouie dans sa vie ne peut pas penser au suicide au contraire, elle souhaite que son bonheur continue mais une personne qui pense au suicide a en fait comme désir que toute sa souffrance s’arrête comme si au moment où elle s’arrêterait elle pourra enfin être en paix.

Je vais donc vous apprendre quelque chose si vous ne le saviez pas encore, le suicide n’apporte pas la paix. Déjà pour ceux qui restent vous cherchiez peut être à les rendre responsable de la décision que vous avez prise et très certainement il y en aura qui vont se sentir responsable de ne pas avoir vu votre souffrance, il y aura aussi le traumatisme face à votre corps sans vie parce que personne ne se serait attendu à ça. Pour vous maintenant, à ce niveau pour ceux qui ont du mal avec le sens spirituel des choses, ayez l’esprit ouvert, les suicidés ne sont pas en paix après leur acte.

La sortie de vie par le suicide est la pire qui soit parce qu’elle vous connecte à des énergies qui n’aideront pas votre âme à s’élever. Vous allez rentrer dans une boucle qui se matérialisent pour certaines âmes comme un tourbillon énergétique sans fin dans lequel leurs peurs se seront incarnées pour répéter sans cesse les phrases destructrices que vous aviez à l’esprit étant vivant mais cette fois-ci avec beaucoup plus de force et à raison, vous aviez choisit de votre vivant de leur donner toute votre énergie. Vous appellerez la mort de toute votre force, elle ne viendra pas pour vous parce qu’elle ne vient pas pour les trépassés. Vous allez entrer dans l’enfer que vous même vous aurez créé.

Qu’en est-il des personnes qui n’avaient pas toute leur tête comme ceux internés en psychiatrie?  Il faut comprendre que le bien ou le mal que vous vous faites vous le faites à votre âme, vous construisez de votre vivant le point de chute de votre âme lorsque vous quitterez la vie. Votre âme ira là où vos pensées l’auront conduites et les lois de l’Univers ne s’adaptent pas aux personnes, n’imaginez donc pas que l’âme émergera toute lumineuse d’un corps dont les meurtrissures se sont accumulées sans qu’elles ne soient guéries pendant l’existence.

La vie continuera pendant que vous serez coincés dans une dimension d’après vie indésirable. Il faut vouloir et faire le nécessaire pour vous en sortir et ce n’est qu’en étant vivant qu’on peut le faire. 

L’idée n’est pas de faire le procès de ceux qui y pende mais de rappeler le plus  possible que le suicide n’est pas la solution. J’ose  croire que vous qui me lisez avez dépassé certains états pour comprendre que votre bien être est plus important et que c’est vers lui qu’il faut tendre mais vous devez connaître une personne dans votre entourage qui n’a pas toujours le moral, rappelez lui qu’elle est unique dans ma création,  qu’elle a de la valeur et que sa souffrance ne sera bientôt plus lorsqu’elle relèvera la tête pour avancer. Souvenez-vous la vie trouve toujours un moyen , alors vous aussi.

Belle journée 

  • Créer sa réalité

    Bonjour, Le monde dans lequel nous vivons, que ce soit dans son sens matériel ou idéologiq…
  • Quand on est attaché

    Bonjour,  J’ai des choses qui me pèsent sur le cœur Ammiriah.  « Veux-tu …
  • Douceur et bonheur

    Bonjour,  La série continue encore et encore  « Tu es toujours aussi ravie …
Charger d'autres articles liés
  • Agrandir votre espace de confort

    Bonjour, Axel va m’offrir une voiture…ce n’est pas une surprise puisqu&r…
  • La boîte à surprises

    Bonjour, Je vous propose une douce visualisation aujourd’hui : nous allons ouvrir no…
  • Cultiver le calme

    Bonjour, Soyez votre propre chien de garde. Un chien de garde est censé veiller sur sa mai…
Charger d'autres écrits par jaoni
  • Agrandir votre espace de confort

    Bonjour, Axel va m’offrir une voiture…ce n’est pas une surprise puisqu&r…
  • Cultiver le calme

    Bonjour, Soyez votre propre chien de garde. Un chien de garde est censé veiller sur sa mai…
  • Créer sa réalité

    Bonjour, Le monde dans lequel nous vivons, que ce soit dans son sens matériel ou idéologiq…
Charger d'autres écrits dans Développement personnel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Pose toi une minute

Bonjour, À toi qui me lis aujourd’hui, je vais te demander une chose: pose toi une m…