Bonjour,
Nous expérimentons à chaque instant des facettes différentes de notre personnalité. Celles-ci sont générées par nos émotions, nos blessures, nos désirs, nos expériences…tout un tas d’éléments ayant un plus ou moins grand impact sur nos et de ce fait nous créons des facettes de nous à chaque moment impactant de la vie. Elles sont la réponse de notre fonctionnement intérieur face à une situation donnée.
Toutes ces personnalités en nous si elles n’étaient pas sous la direction d’une sorte de personnalité maîtresse on serait bon pour l’asile. La personnalité maîtresse est celle qui maintient une certaine cohésion, elle est en lien directe avec notre âme ce qui fait d’elle la partie conscience des désirs de notre âme, elle est donc la plus éclairée.
Lorsque nous sommes par exemple en colère et que celle-ci modifie notre comportement normal autant extérieur qu’interieur, il faut comprendre qu’à ce moment là la part de nous qui répond à la situation par la colère a pris le dessus sur la personnalité maîtresse et est maintenant aux commandes. Ce qui en soit n’est pas une très bonne chose raison pour laquelle il faut trouver le moyen de se calmer afin que les choses reviennent en place.
En réalité la colère est un message qu’il faut comprendre et quand il est compris on amorce le retour au calme…enfin théoriquement parce qu’il y en a qui comprennent bien que leur état est destructeur et préfère rester ainsi parfois parce qu’ils ne savent pas faire autrement, il faut donc qu’ils apprennent à vivre sans la colère. En fait c’est le cas de figure où la personnalité maîtresse a perdu le contrôle depuis beaucoup trop longtemps et c’est souvent à la suite d’un traumatisme.
Le personnalité maîtresse n’est pas dirigée par les émotions,  elle agit dans le calme, la justesse avec clarté en observant davantage qu’en parlant parce que c’est dans le silence qu’on entend la voix de son âme. Nous avons tous cette personnalité en nous et c’est elle qu’on doit remettre au contrôle chaque fois qu’une autre facette essaye de prendre le pouvoir.
Est-ce que ça concerne les événements positifs? Dans l’absolue oui. C’est un équilibre qu’il faut rechercher comme si la personnalité maîtresse était au centre d’une sphère et que chaque extrémité de rayon était l’une de nos facettes. Une phrase qui est à tous les temps pour retrouver l’équilibre à l’intérieur c’est de se dire que « ça aussi ça va passer ».
Les joies comme les malheurs ils finissent toujours par passer, ils serviront à nourrir les autres facette de vous. Bien évidemment on a tendance à traiter les unes mieux que les autres mais sachez qu’au final tous les états dans lesquels on peut se retrouver sont porteurs d’un message.
Quand on entend en nous qu’on est bon à rien par exemple, il faut comprendre généralement que si on ne se fait pas suffisamment confiance pour accomplir tout ce qu’on souhaite alors on sera un bon à rien. C’est dur? Non. Tant que vous dissocier toute émotion de ce type de message. Alors prenez les choses qui se manifestent en vous telles qu’elles sont sans en rajouter à cause des émotions.
Toutefois avant de se retrouver dans une situation où la personnalité maîtresse n’est plus au contrôle, il est important de cultiver l’harmonie en soi. Ça commence par s’écouter.
Il n y a pas une façon unique de s’écouter et parfois il faut mettre ensemble plusieurs choses pour atteindre le but. La méditation, la pratique du silence, suivre ses envies…autant de choses qui aident à faire attention à soi le plus important pour ma part reste de savoir se regarder en face dans un miroir et de se parler avec amour.
Quand ça va moins bien, il faut réellement arriver à se dissocier de ce que vous vivez ou ressentez. Se dissocier consiste à prendre de la distance par rapport à votre état et à vos émotions et à gérer la situation comme s’il ne s’agissait pas de vous. C’est cela rendre les choses moins personnelles et moins émotionnelles. Faites comme si vous étiez un médecin qui reçoit un patient, on est d’accord que si le patient est en panique totale le médecin va agir en professionnel et pas se mettre dans le même état.
Pour conserver le plus longtemps cette harmonie il faut s’assurer que votre personnalité maîtresse est bien robuste et c’est grâce à un bon ancrage qu’on s’en assure après quoi il devient moins évident pour une facette de prendre la position centrale.
Nous sommes un ensemble qui pour fonctionner de manière optimale doit être harmonieux. Nous ne sommes fonctiairement ni bon ni mauvais, nous ne faisons que refléter un côté ou l’autre selon les situations ainsi donc on a le pouvoir de choisir ce que nous voulons refléter quelque soit les circonstances. Aucun de nos reflets ne peut s’imposer si nous le voulons pas, 
Belle journée 
 
  • Quand l’Univers répond

    Bonjour, J’ai perdu un article que j’ai pris du temps à écrire tout ça parce q…
  • Etapes et cycles

    Bonjour, « Tu es en colère? » Me demande Amenael Je ne dirais pas en…
  • Dans la peau d’un canard

    Bonjour, Il fait froid ces jours, normal l’hiver est là mais bon ce n’est pas …
Charger d'autres articles liés
  • L’accès au royaume des morts

    Bonjour, « Dis à tes semblables de ne plus chercher à communiquer avec les défu…
  • Petite gaffe

    Bonjour, Ma vision s’ouvre sur une terre désolée, il y a un vent qui souffle dans ce…
  • La métaphore des flammes jumelles

    Bonjour, « Alors tu ne crois plus aux histoires de flamme jumelle? »…
Charger d'autres écrits par jaoni
  • La métaphore des flammes jumelles

    Bonjour, « Alors tu ne crois plus aux histoires de flamme jumelle? »…
  • Main positive

    Bonjour, Je vous propose aujourd’hui une petite activité qui s’intitule: trouv…
  • Quand l’Univers répond

    Bonjour, J’ai perdu un article que j’ai pris du temps à écrire tout ça parce q…
Charger d'autres écrits dans Développement personnel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Messagère guérisseuse

Bonjour, À quel moment comprend-on qu’il n y a vraiment plus d’espoir? J&rsquo…