Bonjour,
Vous avez jusqu’ici fait au mieux pour faire attention à vous, à comment vous vous sentez, à prendre soin de vous mais voilà quelque chose a brisé votre dynamique et vous plonge au fil du temps dans un état de détresse intérieur dont vous n’arrivez pas à vous sortir.
Les catastrophes se multiplient en vous et se reflètent même physiquement, vous vous sentez perdre pied, vous perdez même pied et rien de ce que vous faites ne vous aide à ralentir ou à stopper la chute, vous hurlez à l’aide…
On dit que tous les chemins mènent à Rome. Ça veut dire que si Rome représente votre sortie de crise, il n’y a pas qu’un chemin qui mène à cette sortie, il ne faut donc pas se focaliser sur une voie pour vous en sortir. Allons encore plus dans la précision.
Dans une spirale il y a un point d’entrée qui s’oppose à un point de sortie situé au centre de la spirale, quand vous dessinez une spirale c’est ce que vous voyez. Donc vous pouvez sortir de deux façons :  soit par la façon ascendante c’est à dire en essayant de répondre à la question comment j’en suis arrivée là? Soit par la façon descendante pour atteindre le point de sortie.
La manière descendante est une initiation. Le centre de la spirale est lumineux comme un soleil mais pour l’atteindre vous devez chuter comme un astéroïde qui vient d’écraser sur la terre, il brûle sur le chemin. Vous devez quitter les parois pour vous jeter vers le centre. Cela demande du courage et de la foi. Vous sortirez forcément grandi de cette expérience.
Concrètement comment ça se passe? Nous souffrances sont sources d’enseignements mais c’est toujours facultatif et si la leçon doit être sue, elle se représentera. Si vous choisissez de ne pas vous intéresser à ce que vous situation vous enseigne, vous allez essayer de retrouver rapidement l’origine du problème et vous allez mettre en œuvre réflexions et techniques pour remonter la pente et ainsi vous aurez procédé par une sortie ascendante.
On dit l’essentiel c’est de s’en sortir alors c’est bien tant que la situation ne se représente pas ou que si elle se représente elle ne génère plus de spirale infernale parce que vous reconnaîtrez le schéma et saurez appliquer votre expérience. Sortie ascendante implique gain d’expérience.
Pour la sortie descendante, au delà de l’enseignement il y a une initiation qui se met en place pour vous épurer. Ça veut dire qu’au lieu de vous demander comment vous en êtes arrivé là vous devrez accepter ce que vous vivez et arrêtez de lutter: vous devez lâcher prise. Vous êtes entrain de vous accrocher à votre envie de vous en sortir et donc vous vous débattez à coup de méthodes apprises ça et là sans résultats , lâchez l’affaire, arrêtez de réfléchir à comment vous en sortir, arrêter de résister.
Vous avez peur que cette situation s’aggrave si vous ne faites rien ? Si vous vous obstinez vous allez aggraver votre état, vous allez créer davantage de tensions dans votre corps. Ici la meilleure chose à faire est de ne rien faire mais d’accepter que vous êtes mal tout simplement de laisser la douleur sortir au lieu d’essayer de la contrôler. En lâchant prise ne pensez pas que vous allez broyer du noir, c’est l’impression qu’on a quand on fait le choix de la sortie descendante.
Prenez l’exemple d’un enfant qui décide de pleurer chaque fois qu’on lui refuse quelque chose. Sa mère cède à son caprice chaque fois jusqu’au jour où elle décide de le laisser pleurer pour qu’il comprenne qu’on n’obtient pas toujours ce qu’on veut et que les caprices ça ne marche pas toujours.
Parce que oui, votre état est comme un caprice de votre système intérieur qui se met en alerte critique stress pour la moindre chose. Vous savez que ce n’est pas un réflexe normal et chaque fois vous jouez au pompier pour revenir à la normal ça peut marcher un temps mais il est également possible de laisser ce système s’effondrer pour qu’émerge le nouveau.
Tout cela sans rien faire réellement? Si vous arrivez à imaginer que c’est un enfant qui son caprice et que vous voulez lui donner une leçon alors oui c’est strictement ça, ne rien faire. Les états de stress et pression ne demandent parfois rien d’autres que de rester dans l’inaction, de ne pas courir après une solution et que la seule solution est de prendre une douche, de manger de vous hydrater et de dormir. Des maux de tête? Prenez un cachet au lieu de chercher la méditation ou la techn qui va vous aider à apaiser quelque chose que vous ne comprenez pas.
Cherchez une distraction, ça vous permettra de ne plus vous focaliser sur votre état.
Vous comprenez donc maintenant qu’il y a une voie qui demande de se focaliser sur la raison qui a généré l’état : sortie ascendante ;  et une autre qui demande de se focaliser sur autre chose, de vous distraire : sortie descendante. La crise fini par passer toute seule parce que vous ne la nourrissez plus de vos émotions et de votre mental et vous en tirez un grand bénéfice, une leçon pour la vie: ce n’est pas toujours en se focalisant sur le problème que la solution émerge.
Je vois d’ici certains qui vont prendre la sortie descendante comme une fuite ou le fait de faire l’autruche. Il n’en est rien. Faites bien la différence entre les problèmes à l’intérieur et ceux à l’extérieur de vous. Vous n’allez pas utiliser la sortie descendante pour un problème au travail par contre si ce problème génère en vous du stress, si vous pourriez. En évitant de vous focaliser sur les conséquences de ce stress là en vous par le rire, la distraction en général pour pourrez ensuite réfléchir de manière plus posée à votre problème au travail.
Pour finir comment choisir l’une ou l’autre ? C’est à vous de voir. Généralement quand on n’arrive plus à réfléchir convenablement parce qu’on est trop submergé, il vaut mieux privilégier la sortie descendante. On reste au vert on laisse l’orage passer.
Belle journée 
  • Besoin d’évasion

    Bonjour, Ça y est j’ai besoin de vacances mais surtout de partir un peu et sans avoi…
  • Les petits plaisirs

    Bonjour,  J’aime beaucoup la banane plantain et ça faisait un bon moment que je n&rs…
  • Sourire encore

    Bonjour, « Tu sembles avoir trouvé un titre qui te parle  » me fait …
Charger d'autres articles liés
  • L’accès au royaume des morts

    Bonjour, « Dis à tes semblables de ne plus chercher à communiquer avec les défu…
  • L’harmonie en soi

    Bonjour, Nous expérimentons à chaque instant des facettes différentes de notre personnalit…
  • Petite gaffe

    Bonjour, Ma vision s’ouvre sur une terre désolée, il y a un vent qui souffle dans ce…
Charger d'autres écrits par jaoni
  • L’harmonie en soi

    Bonjour, Nous expérimentons à chaque instant des facettes différentes de notre personnalit…
  • La métaphore des flammes jumelles

    Bonjour, « Alors tu ne crois plus aux histoires de flamme jumelle? »…
  • Main positive

    Bonjour, Je vous propose aujourd’hui une petite activité qui s’intitule: trouv…
Charger d'autres écrits dans Développement personnel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Le rouge te va si bien

Bonjour,  « Est ce que tu sais pourquoi tu aimes le rouge en ce moment ? &…