Bonjour,
À quel moment comprend-on qu’il n y a vraiment plus d’espoir?
J’ai vu deux situations qui pouvaient être réglées par des travaux à la différence que pour l’une la situation était vraiment critique alors que pour l’autre une voie subsidiaire était toujours accessible et que faire le choix des travaux était une option envisageable mais pas strictement nécessaire.
Le plus difficile dans le cas critique c’est la révélation qui accompagnait la nécessité de lancer des travaux en urgence mais sans un accord unanime pour des questions de croyance principalement, le pire est arrivé. 
Est-ce que c’était réellement inévitable? Tout le monde meurt un jour et quand l’heure arrive, celui qui s’en va le sait. Est-ce que le malade ici savait que c’était sa fin et que le reste continuait à croire à une rémission?…Qu’est-ce que je raconte? Ce n’était absolument pas sa fin. La vraie allait arriver mais ce n’était pas celle là.
Nous avons nos convictions et nos modes de vie mais la vérité crue a souvent tendance à nous échapper, à arborer des traits qu’on ne reconnaît pas. On grandit en se disant que tout ce qui arrive est bon et que ça devait arriver et que de toutes les façons ce qui doit arriver arrive toujours mais dans les faits, on peut être amené à voir au delà de cette fatalité qu’on prend pour la destinée.
Est-ce qu’on nous a menti? Est-ce que ce qu’on nous a enseigné était faux? Je crois que c’était pour un temps mais qu’à un moment on doit avoir le courage de regarder les choses en face et accepter que ce monde n’est pas fait pour les croyants mais pour ceux qui ont la foi et qui ne détourne pas le regard de la vérité sous prétexte qu’elle n’a pas les airs de ce qu’on connaît.
La vérité crue quand elle se présente ce n’est jamais pour rien. Le malade n’avait plus beaucoup de temps pour qu’on le sorte de là où il était et ce qui me fait le plus mal c’est à quel point il a souffert et quand je parle de lui, je parle de ce qui a été fait contre lui dans l’astral. Les répercussions physiques également étaient difficiles mais ce qui se passait de l’autre côté était atroce…
« Le plus complexe à présent c’est que ça ne va pas s’arrêter là. Le champ est libre pour atteindre la prochaine cible qui était protégée par celui qui est mort. Est-ce que tu vas le lui dire? » Me demande Amrahel
Je ne sais pas. C’est à double tranchant. Le lui dire va très probablement entraîner des discussions très lourdes de son côté et ne pas lui dire peut porter préjudice. Ils pourraient prendre les devants cette fois-ci et c’est toujours mieux que d’attendre. Il est toujours préférable d’agir dans le sens de la vérité.
« Il faut en parler, pour que toi tu sois soulagée de ce que tu sais, la décision qui sera prise par la suite ne sera pas de ton ressort et ne te concernera pas mais au moins préviens. Tu connais l’adage »
Un homme averti en vaut deux. Oui tout à fait cela.
« Et pour l’autre cas, les choses se sont bien déroulées et il n y a pas eu besoin de faire des travaux seule la foi a suffit. Mais ton problème c’est de comprendre comment reconnaître pour celui qui y est confronté que sa situation nécessite plus , c’est bien cela? »
Oui en effet. Je ne suis pas dans la démonstration…enfin maintenant que j’ai compris que ça ne servait qu’à l’égo et que tant que je ne dis que ce que je sais je ne me retrouverais pas à devoir expliquer des choses que je ne sais pas; donc pas de démonstration mais j’aime bien que la personne en face de moi ait toutes les informations utiles pour comprendre sa situation.
Il y a donc parfois des personnes très alertes et qui accueillent sans difficulté ce que je leur dis et deux autres cas: ceux qui veulent vérifier par eux-mêmes ( ce qui est une très bonne chose, moi aussi je le fais) et ceux pour qui c’est tellement gros que ça passe difficilement voir pas du tout.
La première personne chez qui j’ai clairement vu le dernier cas est six pieds sous terre à ce jour. L’incrédulité a aidé à tracer un chemin vers la mort que d’autres avaient initiés, l’une de ces morts que je considère injuste.
Je commence à comprendre pourquoi tu insistes pour que je dise ce que je sais. Quelque soit les cas, ils ne gèrent pas les révélations de la même façon la seule constante est que la décision de ce qu’ils veulent faire de celles-ci les revient entièrement. S’ils choisissent de ne rien faire, je dois respecter leur choix et ne pas le prendre personnellement de manière générale ou me dire que je perds en crédibilité (oui je me suis fait ce genre de réflexion complètement immature).
Quand les choses se passent bien on se réjoui mais on a un pincement quand ça tourne au vinaigre. Le but n’est pas de convaincre mais de dire les choses et laisser l’autre camp choisir sa direction en toute âme et conscience et connaissance.
Merci Amrahel de m’avoir aidé à y voir plus clair.
« N’oublie jamais que tu n’es pas là pour convaincre ni jouer les intéressantes mais pour transmettre sans transformer ni rien d’autre. Tu es messagère guérisseuse, fais simplement ton œuvre. »
Merci Amrahel.
Belle journée 
  • Annonce

        Salut, Si vous avez besoin de me contacter, dirigez vous vers la page Consultation.  V…
  • Photo L'etoile d'argent HD WEB-600x300

    Voyage au coeur de soi

    Bonjour, je m’appelle Liliane , je vous souhaite la bienvenue sur mon blog… Je…
  • Trouver sa semence

    Bonjour, Nous venons tous au monde avec notre propre semence. Il y en a qui la découvre pl…
  • L’accès au royaume des morts

    Bonjour, « Dis à tes semblables de ne plus chercher à communiquer avec les défu…
  • L’harmonie en soi

    Bonjour, Nous expérimentons à chaque instant des facettes différentes de notre personnalit…
Charger d'autres articles liés
  • Trouver sa semence

    Bonjour, Nous venons tous au monde avec notre propre semence. Il y en a qui la découvre pl…
  • L’accès au royaume des morts

    Bonjour, « Dis à tes semblables de ne plus chercher à communiquer avec les défu…
  • L’harmonie en soi

    Bonjour, Nous expérimentons à chaque instant des facettes différentes de notre personnalit…
Charger d'autres écrits par jaoni
  • Quand l’Univers répond

    Bonjour, J’ai perdu un article que j’ai pris du temps à écrire tout ça parce q…
  • Il se passe quoi au travail ?

    Bonjour, J’ai eu des nouvelles du travail et ce n’est pas la fête pour tout le…
  • Les bains d’Assouan

    Bonjour, Alors que je suis entrain de me préparer à dormir, j’entends avec insistanc…
Charger d'autres écrits dans Enseignements

8 Commentaires

  1. Celia

    23 mai 2021 à 10 h 38 min

    Bonjour Liliane,
    Je trouve cet article très intéressant ! Et particulièrement ta réponse à Alexandre sur l’utilité de la voyance avant un soin, je comprends mieux ce qui se joue avec.
    Belle journée,
    Celia

    Répondre

  2. Alexandre

    20 mai 2021 à 22 h 18 min

    Sur une perverse narcissique désolé pour l’erreur

    Répondre

  3. Alexandre

    20 mai 2021 à 22 h 17 min

    Bonsoir Liliane,
    Dans mon cas personnel, mon insuffisance cardiaque s’est déclaré entre janvier et avril 2020. Certes après mars 2020 j’ai effectué un travail de destruction suite une perverse narcissique mais j’étais également en contact avec une ex amie connue il y a 20 ans pratiquant la magie. Sachant que j’avais un lien karmique avec elle remontant à l’Atlantide, l’affaire n’était pas simple. Pour résumer, je m’étais éloigné de cette personne car je souffrais trop de mon affection intense pour elle et donc j’avais choisi la solution la plus sage. J’avais repris contact une fois mon équilibre retrouvé par Messenger mais ait toujours l’impression qu’elle ne m’avait pas pardonne cet éloignement. Je dirais que j’ai fait un rituel pour casser ce lien karmique et que j’en ai eu le contrecoup. En effet, j’hésite sur la raison de cette maladie entre contrecoup karmique et travail de cette ex. Camille et Sylvie pensaient a une mauvaise manipulation mais j’avais un doute. J’ai donc demande à sammael qui m’a dit que ma maladie était due à un contrecoup karmique a cette rupture de lien karmique. Il faut dire qu’à la base, nous avions scellé ce lien par l’échange de nos sangs respectifs. C’était une version sombre du mariage en Atlantide qui prévoyait l’union des deux énergies autour d’un cristal commun;la c’était du sang qui était échange. Tu comprendras pourquoi je laisse aller les choses. Car je pense que sammael ne se trompe pas et toi qu’en penses tu? Bises

    Répondre

  4. passeuse

    19 mai 2021 à 22 h 08 min

    Bonjour Liliane
    Je suis également Guérisseuse Messagère
    Et oui ,le premier  » rôle » de la guérisseuse ou du guérisseur est de dire ce qu’il voit, sent .
    Car la personne qui a fait du chemin pour venir vers toi , qui a fait un premier pas vers toi est déjà dans le sens de
    la bonne marche pour elle !!!
    Puisque elle est devant toi !
    Le respect que nous avons pour elle _ ainsi que pour nous mêmes en tant que guérisseuse, guérisseur et même en tant que personne est ….de dire la vérité !!
    Ensuite , soit elle choisit de continuer un bout de chemin vers toi qui l’emmènera vers la guérison…….ou elle choisit de s’arrêter là!!
    Et dans ce cas, même si c’est dur puisque tu sais pertinemment ce qui va arriver _ il faut la laisser faire ce qui lui semble juste , à elle …
    C’est alors, qu »elle n’est pas prête _ pas prête à entendre, pas prête à comprendre, pas prête à s’investir !!!!
    Il ne faut surtout pas oublier que chacun avance à sa façon et à la vitesse qu’il lui faut pour comprendre et accepter ce qui est !!
    J’ai des patients _ qui sont ainsi repartis !
    Mais je savais qu’ ‘ils reviendraient _ quand ils seraient prêts!!!
    Et ce fût le cas .
    Après quelques semaines de pause , ils sont réapparus , en me disant  » j’ai compris » , ce qui signifie : j’accepte ce qui est !!!
    Nous avons alors repris les travaux avec succès !!
    Quand on a la foi que tout arrive pour le mieux et comme cela doit être, il n’y a aucun soucis !!!
    Tout finit toujours par arriver !!!!
    Ps : je lis quelquefois ton blog qui est très bien écrit et captivant !
    Merci
    Bien à toi

    Répondre

    • jaoni

      20 mai 2021 à 8 h 15 min

      Bonjour Passeuse,
      Je te souhaite la bienvenue.
      En effet quand on a dit la vérité à une personne c’est à elle de voir ce qu’elle en fait.
      Belle journée

  5. Alexandre

    19 mai 2021 à 22 h 05 min

    La façon dont on les vit désolé pour l’erreur

    Répondre

  6. Alexandre

    19 mai 2021 à 22 h 04 min

    Bonsoir Liliane,
    Ton article pose la question intéressante de savoir si tout est évitable. Je m’explique: mon maître du temps où il était vivant a eu à faire un travail occulte pour guérir une personne d’un cancer. Cela avait réussi bien entendu. Moi, jeune novice en magie lui avait pose la question « est ce que toute maladie peut être guérie? » Mon maître m’avait regarde un long moment et m’avait répondu que même si on sauve une personne, la mort se repointe toujours après un certain nombre d’années. Il me disait que tout suit un cycle et qu’au mieux , on ne peut obtenir qu’un sursis. Dans son infinie sagesse, je pense qu’il avait raison. Si je te parle de cette histoire, c’est que la magie pourrait me guérir après un travail occulte très « lourd »: mais serait ce la solution la plus sage?
    Perso, je me fie plutôt à la sagesse de mon maître qui me disait que ce n’est pas le nombre d’années qui nous reste à vivre qui importe mais la façon dont on les voit. Peut être que ton client décédé avait choisi la sagesse en optant pour un autre type d’existence .
    Car, même si tu avais réussi à le sauver cette opposition serait revenue plus forte et aurait fini par obtenir ce qu’elle désirait. On dit que la mort obtient toujours son dû. Bises

    Répondre

    • jaoni

      20 mai 2021 à 8 h 11 min

      Bonjour Alexandre,
      Je comprends ton point de vue, c’est bien pour ça qu’il y a plusieurs cas de figures. Il y a le cas où la maladie où la chose à traiter fait parti du chemin normal de la personne alors s’en occuper c’est vraiment juste donner un sursis ou détourner le chemin qui reviendra toujours plus tard, un peu comme avec la chirurgie esthétique anti âge.
      Le cas suivant c’est celui résultant de travaux de destruction fait à l’encontre d’une personne. C’est de ce cas là qu’il s’agit pour la personne décédée. Son mal n’était pas « naturel ».
      Quand on pratique une voyance avant de se lancer dans les travaux de guérison on arrive à voir dans quel cas la situation qu’on nous présente est « naturelle » ou non et ce n’est qu’en fonction de ça qu’on définit la façon d’agir et surtout ce qu’on dit au patient.
      Si je puis me permettre pour ta maladie si tu sais que ça fait parti de manière « naturelle » de ton cheminement en effet la sagesse voudrait que tu vives avec mais si c’est le résultat d’un travail occulte fait par une tierce personne ou une mauvais manipulation (ce qui peut arriver), il n y a pas de mal à rechercher la guérison.
      Nous nous incarnons pour relever des défis personnels entre autre mais certainement pas pour rester sans réagir quand des tiers nous mettent des bâtons dans les roues au point de tordre sérieusement notre chemin.
      Il faut toujours s’assurer que ce qu’on traverse fait bien parti de notre chemin.
      Belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Soyez heureux

Bonjour,  « Ce qui doit arriver arrive toujours  Ni le temps  ni l’espace…