Bonjour,
 Quand j’ai commencé à me poser des questions sur la vie que je vivais et sur comment l’améliorer j’étais loin de m’imaginer que la recette ne tenait pas en quelques mots bien placés comme on peut penser parfois.
Je voulais voir un réel changement et ce que j’avais comme outil à l’époque c’était pleins de livres sur le développement personnel. J’ai beaucoup lu de livres « New age » et pendant cette période,  je dois reconnaître qu’ils m’ont permis de cultiver un état d’esprit positif, de voir en chaque moment et surtout les plus difficiles qu’il suffit de penser différemment pour vivre les choses différemment.
Toutes mes lectures m’ont permis de maintenir cet état d’esprit mais bien sûr à l’extérieur il n y avait pas de gros changements si ce n’est ces petits coups de chance nommés synchonicités.
Qu’est-ce que j’ai aimé utiliser ce mot…synchronicité… Mon langage était devenu celui des livres que je lisais et quand bien même je n’arrivais pas à payer mon loyer, je gardais une attitude positive qui m’a valu beaucoup de générosité de la part de ce qui partageaient mon quotidien.
Les parcours ne sont pas les mêmes c’est clair mais il y a des phases qui reviennent et des cycles également. Chaque cycle présente un ensemble de schéma qui sont à travailler et comme pour valider les acquis ils se représentent tandis que les phases sont les étapes dans un schéma.
Je ne vais pas revenir sur le détails des miens mais plus vous avancez plus vous apprenez des choses et votre regard s’agrandit. Vous commencez donc à vivre des expériences de plus en plus variées et liées à votre travail spirituel parce que oui on commence souvent par des notions de développement personnel et on ouvre petit à petit son champ énergétique pour accueillir plus.
Ça ne veut pas dire que tout le monde commence par là. Pour imager, il y en a qui rentrent dans une maison complètement plongée dans l’obscurité et doivent allumer les lampes une à une et d’autres qui ont un système centralisé. Rien n’empêchent ensuite les premiers de s’équiper du même système que les seconds. C’est là que s’arrête la comparaison parce ça demande beaucoup plus que ce qu’on ne pense de passer d’un système archaïque à un système plus que sophistiqué.
Il y a ensuite deux principaux cas de figures: ceux qui ont besoin de passer un léger coup de balaie de temps en temps et ceux pour qui il faut refaire les fondations, déverminer et plus encore. C’est pour ce deuxième cas de figure que l’attitude positive seule ne suffit plus encore moins les méditations et autres éléments de bien être communs qui font partis du quotidien.
Quand il faut aller plus en profondeur, il faut aller chercher des ressources qu’à l’instant on ne soupçonne pas et parfois, très souvent seul on n’y arrive pas. 
Certains liens, puisqu’ils s’agit principalement de cela, sont difficiles à rompre parce qu’ils ont des origines diverses : des contrats d’incarnation, des contrats karmiques,  des héritages de la lignée, la méchanceté et la sorcellerie tout simplement. Il y a des cas encore plus complexes comme ceux où vous avez été donné en offrande pour assurer la prospérité d’une tierce personne ou un groupe…
Croyez-vous réellement pouvoir vous en sortir juste en appliquant des huiles, en récitant des prières ou en gardant une attitude positive? Quand la magie mentale atteint ses limites d’autres formes de magie prennent le relais. 
Ce n’est pas pour dire que travailler sur son état d’esprit n’est pas utile mais parfois il faut plus et c’est en gardant l’esprit ouvert qu’on le perçoit à vous maintenant de savoir si vous voulez sauter le pas ou non.
Belle journée 
 
  • Qui pour sauver qui?

    Bonjour, Vous connaissez tous la phrase « On a tous besoin d’un plus peti…
  • le livre du destin

    Bonjour,  Une nouvelle semaine pleine de promesses,  un lundi plein de projets , de plans …
  • Retrouver le calme

    Bonjour,  « Calmée ? » me demande Seth Oui, je n’allais pas le…
Charger d'autres articles liés
  • Trouver sa semence

    Bonjour, Nous venons tous au monde avec notre propre semence. Il y en a qui la découvre pl…
  • L’accès au royaume des morts

    Bonjour, « Dis à tes semblables de ne plus chercher à communiquer avec les défu…
  • L’harmonie en soi

    Bonjour, Nous expérimentons à chaque instant des facettes différentes de notre personnalit…
Charger d'autres écrits par jaoni
Charger d'autres écrits dans Energies et Manipulations

Un commentaire

  1. Emilie

    8 décembre 2020 à 9 h 47 min

    Bonjour Lilianne,
    Nous ne mesurons pas toujours l’impact de certains échanges énergétiques et ne comprenons pas leur portée dans nos vies. Quand on m’a dit « tu as pris ce qui ne t’appartenait pas », j’ai entendu que j’avais du prendre ce qui n’était pas à moi donc voler quelque chose (culpabilité etc…). Puis j’ai eu des rappels jusqu’au jour où c’est devenu plus clair « tu veux prendre à ta charge ? ». Pour bien appuyer j’ai eu droit à une petite démonstration en faisant mes courses. Par deux fois, j’ai retrouvé des personnes en train de déposer des articles dans mon caddy (curieuse coïncidence). En passant en caisse, j’ai encore retrouvé un article que je n’avais pas choisi et j’ai eu l’étincelle finale : « si tu acceptes de prendre à ta charge ce qui ne t’appartient pas, tu paies en conséquence…  » faire passer de l’inconscient au conscient implique tellement de lâcher prise sur nos conditionnements, qu’il faut passer parfois par des étapes et des phases de repos le temps d’intégrer. On peut avoir le sentiment que le cœur (si vanté par le new age) s’oppose à la sagesse et qu’il n’est pas juste de faire tout ce qu’il nous semble possible de faire (ce n’est pas parce que tu peux que tu dois le faire, comme on te le rappellait).

    Répondre

Répondre à Emilie Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Aller vers sa propre puissance

Bonjour, « Et si on se baladait dans les bois? » Me propose Murielle…