Bonjour,
Un arbre au sommet d’une montagne, au départ tout sombre comme si je ne vois que ces contours puis je suis aspirée à l’intérieur. 
Dans le tronc il y a ce fluide qui circule, lumineux, il vient de plus bas , je suis encore aux abords il y a des cristaux qui me fouettent le visage , il y a le flux qui monte et l’autre qui descend, je choisi de prendre la file qui descend. 
J’entends des rires d’enfants, je ne suis pas la seule à emprunter ce passage mais je ne vois encore personne .
« Viens suis moi, tu m’as l’air nouvelle ici, il ne faut pas se tromper de couloir su tu veux aller plus loin au cœur de l’arbre » me dit une forme qui se matérialise au milieu des cristaux.
Je la suis, j’essaye en tout cas , ses déplacements sont rapides et fluides
« Il ne faut pas traîner sur la voie principale, nous ne sommes que de passage » me crie-t-elle
Je la suis. Nous nous enfoncons dans une voie étroite jusqu’à ce que j’entende un battement comme un cœur qui pulse.
Le son et le rythme qui de dégagent de cette pulsion me font vibrer et je manque de perdre la connexion plus d’une fois. C’est tellement beau et entêtant…
« Nous somme dans le cœur de l’arbre , c’est ici qu’il prend racine. »
C’est une cavité sombre au milieu de laquelle luit une flamme bleue. Quand nous nous approchons dans nos formes de cristal,  la lumière se réfléchit sur nous en faisant toute sorte de reflets. 
La flamme grandit et un portail s’ouvre, nous sommes aspirés dans le passage et arrivons devant un autel. Un être s’avance,  je cherche maladroitement à lui donner une forme mais les énergies ne cèdent pas à cette demande.
« Tu apprendras à voir les êtres tels qu’ils sont. » Me dit la forme 
« Venir au milieu d’un arbre pour apprendre que le cœur de l’être se situe à sa jonction entre son ciel et sa terre, c’est intéressant mais as-tu compris où se situe le tient? »
Je pensais l’avoir trouvé mais j’ai encore du mal.
« Tu es honnête, trouves ton ciel trouvé ta terre  et tu sauras où est ta racine, ton cœur »
Le cœur c’est la racine ?
« À ton avis? Trouve ton point d’ancrage ,c’est la jonction entre ton ciel et ta terre et de ce point tu pourras basculer à volonté dans toutes les directions et dans plusieurs »
C’est déjà un peu ce que je fais non?
« Mais sais-tu ce que tu fais ? »
Bonne question…
« Vous n’avez pas tous besoin de ce passage mais en ce qui te concerne ceci revêt une grande importance, brise les limites, détache les lianes, libère les chemins. Maintenant rentre. »
Je suis de retour devant l’arbre dont je ne connais pas le nom au milieu de ce ciel crépusculaire.
Belle journée 
Charger d'autres articles liés
  • Trouver sa semence

    Bonjour, Nous venons tous au monde avec notre propre semence. Il y en a qui la découvre pl…
  • L’accès au royaume des morts

    Bonjour, « Dis à tes semblables de ne plus chercher à communiquer avec les défu…
  • L’harmonie en soi

    Bonjour, Nous expérimentons à chaque instant des facettes différentes de notre personnalit…
Charger d'autres écrits par jaoni
  • L’accès au royaume des morts

    Bonjour, « Dis à tes semblables de ne plus chercher à communiquer avec les défu…
  • Petite gaffe

    Bonjour, Ma vision s’ouvre sur une terre désolée, il y a un vent qui souffle dans ce…
  • Les bains d’Assouan

    Bonjour, Alors que je suis entrain de me préparer à dormir, j’entends avec insistanc…
Charger d'autres écrits dans Dans l'astral

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Anges majeurs, Anges mineurs

Bonjour,  On voit de tout sur internet mais surtout on se rend compte à quel point les gen…