Bonjour,
 La mort est à la vie ce que le sommeil est au jour qui vient.
Je me souviens il y a des années quand j’avais écrit cette phrase sur le réseau social populaire ça avait jeté un froid. Un proche trouvait ça morbide que je parle de la mort et avait peur que je prépare déjà la mienne. 
Autant je n’avais pas d’envie de mourir dans le sens je suis désespérée,  je veux en finir, autant déjà à cette époque là j’essayais de transmettre quelque chose que je commençais à peine à comprendre: c’est inéluctable et il vaut mieux bien la préparer comme on se prépare à bien dormir et c’est tous les jours qui le permettent. 
Je ne me souviens plus exactement pourquoi j’avais écrit cette phrase si ce n’est  qu’à cette période je commençais à m’intéresser de plus près au cycle de la vie et reconnaître dans le cycle du sommeil celui de la Vie pour la première fois est une grande avancée pour moi-même si ce n’était pas du goût de tout le monde.
Il vaut mieux garder ses mots pour ceux qui peuvent les comprendre et éviter de passer pour une déphasée mais parfois semer à tout vent peut porter des fruits et en l’occurence le plus grand fruit que j’ai récolté c’est dire ma vérité. 
Aujourd’hui cette même phrase a pris un nouveau sens …plutôt la compréhension s’est amplifiée. Au-delà des cycles, il y a la conscience de l’état dans lequel on se trouve.
La Mort fait peur parce qu’elle a ce côté définitif mais définitif pour qui? Pour le corps et tout ce qu’il permet d’expérimenter. Par contre personne n’a peur d’aller dormir de manière générale. Inconsciemment on sait que le réveil suivra et le fait qu’on puisse raconter ses rêves renforce la notion de voyage aller-retour dans un délai connu.
Il y a dans le sommeil un avant goût de la mort et il existe pour permettre à l’Homme de mieux appréhender la fin de ce cycle de vie. 
Un guide m’a soufflé une image quand je commençais à rédiger cet article. Le vêtement est pour le corps ce que le corps est à l’Âme. Autant nous prenons soin de nos vêtements de même un soin particulier doit être apporté à nos corps et lorsque le vêtement ne nous va plus on le change de même quand le corps n’est plus à la convenance de l’Âme,  Elle le quitte.
Le sommeil lui joue le rôle de régulateur de flux et offre la plateforme nécessaire à l’intégration et l’évacuation de données. Sans cette phase, l’être serait saturé. Bien dormir c’est bien vivre , bien dormir c’est mieux appréhender la mort.
Belle journée 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Chacun son travail

Bonjour,  Je commence à perdre patience devant l’attitude de nos fournisseurs pour l…