Bonjour, 
« Écrivons toutes les deux » me dit Ariah
Volontiers. 
« Je t’ai demandé comment tu comprenais ton rapport avec la Mère de manière générale,  veux-tu redonner la réponse que tu as faite pour situer tes lecteurs »
Oui. Je t’ai répondu que la Mère est celle qui apporte à matérialisation et tu m’as répondu que non.
« En effet parce que c’est très réducteur même si cet acte est très important dans le processus de création dans votre dimension. Je vais donc reprendre la réponse que je te faisais et nous continuerons. 
La Mère est celle qui établit le lien avec la Terre en tant qu’élément cosmique. Elle fait ton lien avec ce qui est créé, t’enseigne quelle est ta place au sein de cette création.
La Mère dans son essence donne les clés de la transformation , de l’alchimie , c’est par elle que tu comprends la transformation du plomb en or. L’or est céleste, l’or est la représentation du soleil tandis que le plomb représente tout ce qui est matière.  Le plomb transformé en or c’est l’élévation ultime de la conscience mais aussi des corps.
La Mère t’enseigne la compréhension des corps, des désirs, des envies autant ceux des autres que des tiens et comment vivre avec eux. Elle donne les bases solides pour que l’arbre avec ses racines soit bien ancré dans son sol et c’est seulement après que l’arbre s’étire vers le ciel qui le Père.
Me comprends-tu  jusque-là ? »
Oui je comprends. C’est la raison pour laquelle un enfant a besoin de sa mère dans son premier cycle d’apprentissage, c’est bien ça ?
« Oui, la mère est la première initiatrice. C’est elle qui va montrer à l’enfant l’essentiel de ce qu’il rencontrera au cours de sa vie, c’est elle qui créera les portes inconscientes dans l’enfant derrière lesquelles se cacheront parfois ses propres peurs »
Pourquoi ?
« Ne pense pas que le manque de confiance est seulement issu de blessures karmiques chez une personne. »
Je n’y avais jamais pensé et c’est peut-être ce qui explique certains schémas entre mères et enfants. 
« Quand la mère pour une raison où une autre ne mène pas à bien ces initiations les racines de l’enfant ne s’enfoncent pas en elle, l’enfant s’implante dans une terre plus accueillante pour lui. »
C’est difficile à entendre mais tu vois cette image me parle beaucoup. 
« Ce n’est pas grave tu sais. Il n y a rien d’inéluctable, il n y a pas de schéma de comportements prédéfinis. Une seule chose: quand on a compris, quand on a ouvert une porte inconscientes,  il faut libérer ce qui se cache derrière.  Quand on en arrive là il ne fait pas avoir peur d’agir pour soi.
La vie réserve toujours de belle surprise après le plus petit effort. »
Merci beaucoup Ariah.
Belle journée 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Stop à l’ingérence

Bonjour, Je suis entraînée un peu malgré moi vers cette table toute en longueur, c’e…