Bonjour,
J’ai grandi dans un milieu chrétien et bien évidemment j’ai fait tous mes sacrements, été très active dès l’adolescence à l’église. Tout ça c’était vraiment super, appartenir à un groupe religieux et surtout être lectrice, comme c’était mon cas, donnait la possibilité de préparer les intentions de prières à lire pendant la messe.
Vous vous imaginez un peu le truc? C’était l’occasion de faire découvrir ma plume, de manière certes anonyme, parce que les fidèles ne savent qui écrit exactement les intentions lues. J’avais le plaisir d’écrire ces prières et je les adressais au Seigneur par l’intermédiaire de « son » fils Jésus Christ.
C’était là la part visible mais en réalité quand je disais mes propres prières, jamais je ne faisais intervenir un intermédiaire, j’y allais en direct et avec très peu de révérence. C’était davantage une conversation. Je me souviens une fois j’ai voulu changer la façon d’écrire les prières à la messe, ce n’est pas passé, j’ai dû le refaire.
Pendant longtemps, je l’ai déjà dit ici, je ne savais parler à personne d’autre qu’à PapaMoun comme j’appelle la Source affectueusement, jusqu’au jour où cette Voix m’a suggéré d’apprendre à connaître ceux qui m’entourent dans l’invisible. Le temps a passé depuis ce jour et j’ai rencontré beaucoup de monde dans l’invisible au point mes prières du soir ce sont changé en séances de méditation pour garder mon alignement, en analyse des situations qui se présentent avec un point de vue élevé, en préparation d’intention pour matérialiser des choses et d’autres. 
Cette recherche de rencontre avec mes compagnons de l’invisible m’a conduit sur plusieurs directions. Mon centre était la Source au départ et tous les rayons qui sont partis de ce point m’ont envoyé dans de lointaines expéditions que parfois je me sens loin de mon centre alors que j’y suis relié. Quand on est dans le dure, on a parfois juste le temps de tendre la main pour prendre l’outil le plus proche.  Même si je ne suis plus dans l’attente les mains jointes que mes demandes soient entendues mais dans une co création avec l’invisible pour donner la forme que je veux à ma vie, forme bien sûr qui respecte les attentes de mon âme dans son cheminement, il devient clair que quand je suis dans un état intérieur d’urgence stimulé par la peur, le doute, le désarroi et j’en passe, non seulement je ne sais plus à qui m’adresser mais je pare au plus urgent et j’appelle l’énergie la plus proche qui n’est pas souvent la plus adaptée.
Le résultat après c’est qu’on prend plus de temps à gérer une situation ou alors la brèche est juste colmatée. Il est important de savoir à qui on adresse ses prières ou ses demandes ou ses intentions pour être le plus efficace. Même si ça fait parti de l’expérience et de l’apprentissage, savoir à qui demander peut s’avérer difficile comme tâche. 
Il faut savoir qu’une action faite dans l’urgence sans avoir pris le recul nécessaire à la situation ne donnera pas quelque chose d’optimisé. Une demande est caractérisée par sa nature, son destinataire de base et sa vibration. Un exemple, vous avez besoin de recevoir un soin énergétique pour faire passer une douleur:  la nature de la demande ici c’est la guérison, son destinataire de base Raphael pour les judéo-chrétiens c’est l’archange de la guérison, il gère le rayon sacré vert de la guérison et sa vibration dépend de l’intensité de votre demande, de votre envie de guérir.
Plus vous êtes précis dans la formulation de votre demande, plus vite vous recevez la réponse et plus adaptée elle est. Quand on s’adresse à la bonne personne de la bonne façon, on est plus efficace peut importe le temps que ça prend. Rien ne vous empêche de vous adresser à la Source mais disons que c’est comme une pyramide, en admettant bien sûr que vous avez mis la bonne vibration. Votre demande monte au sommet génial, mais elle va être redirigé  vers le bon rayon de la Source.
Quand la demande n’est pas bien formulée tout se passe comme quand on lance une bouteille à la mer, à qui est-elle destinée? Au hasard, à la chance, à la providence, au destin. Plus on avance dans la connaissance de soi et selon le chemin pris par notre âme (guérir, combattre, diriger, enseigner…), on est amené à faire des demandes plus au moins complexes et humains que nous sommes nous pouvons toujours être pris dans les tourments oppressants de la vie qui nous éloigneraient de la Paix intérieure qui est la une notion importante de toute action magique.
Belle journée
 
 
  • Ce que vous vibrez

    Bonjour, La loi d’attraction, pour être plus juste on va parler de principe, a beauc…
  • Avoir la Foi

    Bonjour, Vous êtes à un point précis de votre vie à cause des choix que vous faites sur la…
  • Pourquoi les réponses tardent?

    Bonjour, Vous êtes peut être dans le cas de ceux qui ont beau faire des demandes à l&rsquo…
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par jaoni
Charger d'autres écrits dans Energies et Manipulations

Un commentaire

  1. Alexandre

    25 avril 2020 à 15 h 20 min

    Bonjour Liliane,
    Perso, quand je suis en détresse je m’adresse a la ste vierge. Autrement,mes guides de l’ombre suffisent tout comme metatron et uriel.
    Apres, la magie est infinie. Elle peut s’exercer sous forme de prières, manipulations énergétiques mentales ou passant par les ondes de forme ou les cristaux .C’est a chacun de voir ce qu’il lui semble bon ,ce n’est pas plus compliqué que cela bises

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Fuir les évidences

Bonjour, Il vous arrive parfois de savoir où mènera un chemin, de savoir que c’est c…