Bonjour,
 J’aime beaucoup la banane plantain et ça faisait un bon moment que je n’en avais pas mangé.  Ça me manquait vraiment. 
Il faut dire qu’avec le confinement je pensais que le commerce dans lequel j’en achète souvent était fermé et c’est maintenant que je découvre que non. Imaginez ma joie quand j’ai vu ces doigts de plantain me regarder en entrant sur les lieux.
J’étais aux anges littéralement. J’ai réalisé à quel point une chose aussi simple pouvait générer en moi autant de joie. Je ne dis pas que je ne sais pas me satisfaire de petites choses, là c’est particulier. 
Avec ce confinement je ne traîne plus entre les étalages dans les rayons des commerces de proximité, de plus les commerces que je fréquente ne semblaient pas ouverts et je n’avais plus accès aux produits que j’aime ce qui m’a contraint à changer ma façon de faire la cuisine et la banane plantain nous manquait beaucoup à la maison.
Il est bon de se rappeler en cette période de contrainte à quel point les.choses simples ou dont on ne s’imaginait jamais être privé peuvent nous rappeler ce qui est essentiel dans la vie. Pour moi refaire un repas avec la banane plantain m’a permis de me rendre compte de.la chance que j’ai  de ne pas être dans une zone où les commerces trouvent des astuces pour rester ouverts plus encore je suis reconnaissante de pouvoir partager ce plaisir avec mon mari.
En cette période,  il y a des personnes qui se ont malheureusement retrouvées coupées de leurs proches et n’ayant pas accès facilement à ce qui leur est nécessaire ne pouvant jouir d’une simple balade dans un parc et cloîtrées dans un appartement sans balcon. 
Je vais donc continuer à faire l’inventaire de tout ce que j’arrive encore à faire malgré la contrainte et à me concentrer sur tout ce qui me procure de la joie.
Belle journée 
 

Un commentaire

  1. Alexandre

    15 avril 2020 à 15 h 32 min

    Bonjour Liliane,
    J’ai compris aussi que ce sont les petits plaisirs qui font la vie. Suite à mon commentaire dans ton article « patience et enseignement », je vais beaucoup mieux. J’ai parlé avec mon père et mon frère au téléphone et ceux-ci m’ont propose de m’ héberger moi et mes chattes si j’étais radié de pôle emploi. Je dois bien t’avouer que ça me soulage d’un poids énorme . Mais je pense que c’était un coup de bluff et ne pense pas que ça ira jusque là. Il faut dire que sans carte d’identité valide, il est impossible de travailler ou de faire une formation. Mon rendez vous pour la faire renouveler ayant été annule, j’attends le 11 mai pour en reprendre un. Après, je me dis qu’on verra bien. L’essentiel pour moi est que mes chattes aient un toit sur la tête. Comme idée de dessert , la semoule au lait sucrée avec des raisins est excellente. En tout cas, c’est mon dessert préféré avec le moelleux au chocolat bises

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Flammes jumelles : Quand le doute s’installe

Bonjour, Dans cette série sur les flammes jumelles, la dernière fois je vous parlais de la…