Bonjour, 
La semaine a bien commencé de plus malgré le vent, le ciel est bleu chez-moi,  il y du soleil et ça me donne envie d’aller marcher un peu dans le parc. 
Comme je vous disais il y a quelques jours, c’est la dernière ligne droite et c’est drôle à quel point les idées peuvent être arrêtées sur cette période.  
Que ce soit clair, je respecte l’avis et l’expérience des uns et des autres sur la fin de grossesse,  là n’est pas un problème mais ça me fait rire quand chaque personne qui me parle en ce moment me dit oh tu dois avoir hâte que ça se termine surtout que c’estle premier…
Non je n’ai pas hâte, je ne suis absolument pas pressée.  Ce n’est pas que cet état de femme enceinte je l’adore, pour moi c’est un processus et comme tel je le laisse aller jusqu’à son bout.  
Même si de temps en temps j’ai du mal à marcher parce que ma hanche est coincée,  ce n’est pas si grave , j’ai du tricot à faire de toutes les façons alors tout va bien. L’essentiel pour moi en ce moment c’est de rester le plus détendu,  le plus zen possible et laisser mon enfant finir son séjour dans mon ventre et je vois bien qu’elle en profite.
Plus je suis calme avec tout ce bouleversement interne mieux je me sens. J’ai même fait un sauvetage risqué la nuit dernière.  J’étais davantage heureuse qu’ils aient compris que je voulais garder un certain niveau d’activité et j’ai été servi par une mission. 
C’était un homme qui s’était amouraché d’une femme très dangereuse et pour une raison que j’ignore, j’ai pris conscience en chemin, elle avait décidé d’en finir avec lui de manière létale. Mon équipe et moi nous sommes retrouvés pris au piège dans une  immense maison qu’on n’avait pas inspecté à cause de ce type qui malgré le fait que cette femme en voulait à sa vie s’était engouffré dans ce piège. 
Il ne voulait pas qu’on tire sur elle, le fou… ses hommes nous tiraient des rafales pourtant.  Pendant un moment de calme dans les tirs mon équipe était un peu énervé par cette mission et ne s’écoutait plus, il a fallut les calmer avant de repérer juste à temps nos adversaires qui venaient sur notre gauche à l’étage du dessus et qui bien sûr nous mitraillaient. 
Je me chargeais du monsieur qui faisait des siennes avant de voir que sa dulcinée nous tenait en joue,  trop tard pour réagir elle venait de tirer un gros calibre , heureusement la balle qui venait tout droit sur nous a ricoché sur la bulle de protection que j’avais déployé autour de nous. 
Mon équipe s’est chargée de terminer la mission pendant j’exfiltrais l’amoureux qui malgré tout clamait que sa dulcinée avait certainement fini par comprendre qu’ils s’aimaient et avait détourné elle-même son tir …non mais franchement .
C’était exaltant mais mon client était vraiment atteint…
Très en forme et bien réveillé donc aujourd’hui lol.
Belle journée. 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Voyage sans destination

Bonjour,  Se mettre en chemin donc « Toujours, rester sur place indéfiniment ne…