Bonjour,
Je suis au milieu de deux cultures radicalement opposées,  les mentalités sont si différentes et les choses n’ont pas le même sens ni la même importance en gros on ne fait pas ici les choses pour les mêmes raisons que là bas.
J’ai suivi une petite conférence en ligne récemment, l’invité était là pour répondre à des questions autour de son livre et plus, c’est dans le domaine de la spiritualité au sens large et pour résumer, l’idée véhiculée était il ne sert à rien de regarder ce qui ne va pas mais  se concentrer sur les choses positives permet de renforcer les bonnes énergies et donne la possibilité de vivre la réalité qu’on souhaite. 
Par ailleurs et c’est là où je n’arrive pas à trouver l’applicabilité du concept que je connais d’ailleurs, aller en guerre c’est perdre d’avance parce que la guerre ne fini pas il suffit d’opposer une énergie suffisamment puissante pour anéantir une action néfaste.
Autant parfois le fait d’être positif à lui seul permet de voir les choses différemment autant pour d’autres cas ce n’est clairement pas suffisant. S’opposer pacifiquement à un gouvernement qui prend une direction qui ne satisfait pas le peuple , et là on est dans une généralité,  est une chose clairement non applicable lorsqu’on s’oppose à une personne qui a décidé d’en finir avec vous au sens propre du terme. 
A certain degré,  de mon point de vue, on ne peut pas juste se dire on laisse faire et ce qui doit arriver va arriver, en quoi seront nous donc co créateur? On ne peut pas juste dire ah je remets les choses entre les mains de l’Univers euhhhh….pardon mais non.
Il y a deux types de fonctionnement : le mode automatique et le mode manuel…tiens comme dans les voitures. 
On arrive tous avec une configuration précise qui si on laisse les choses se dérouler, en prenant pour acquis qu’aucune force contraire ne viendra saper la machine, les choses se passent vraiment comme elles devraient se passer. 
Mais seulement les choses ne se passent pas de cette façon. En fonction de notre zone d’atterrissage,  les gens sont plus enclins à te laisser faire ton chemin ou non ce qui conduit à une chose : la prise de conscience de ce qui nous a conduit ici et la connaissance du chemin qui est le nôtre.  Ce sont deux choses liées.
Un exemple simple, une situation répétitive dans votre vie qui de plus vous est néfaste doit vous intriguer et lever un questionnement en vous et ce, même si vous n’êtes pas un éveillé, on s’en fou  vous le deviendrez justement en vous posant des questions sur le pourquoi des schémas répétitifs.
Si chaque fois votre attitude a été de laisser Dieu faire ou je ne sais pas qui  ou quoi et de regarder seulement ce qui va …euuuuhhhh….après tout c’est votre choix mais si vous êtes ouverts à d’autres avis le mien est que c’est le moment de changer de stratégie et de se demander ce qui peut être fait à notre niveau.
Dire l’Univers sait exactement quoi faire c’est fonctionner en mode automatique, il ne faut pas oublier que l’incarnation que vous vivez est non seulement la vôtre en tant qu’individu mais aussi une occasion pour votre âme d’évoluer et c’est en étant un acteur actif de sa vie qu’on peut co créer avec l’Univers. 
Même dans un véhicule avec une boîte manuelle il y a aussi de l’assistance électronique. Prendre conscience de ce qui ne va pas et se demander comment agir en co création avec l’Univers c’est se donner l’opportunité d’être réellement actif.
Le livre de l’invité traitait de l’avenir de la Terre,  de son évolution vers une société plus harmonieuse et ce qui me dérangeait c’était ce côté trop bisounours qu’on donne à la chose, ça m’a fait penser aux images qu’on retrouve sur les prospectus des témoins de Jéhovah,  si vous connaissez. Je n’ai rien contre eux mais jamais je ne me suis dit que j’aimerais que le monde soit comme ça.
Je suis peut-être à côté de la plaque mais ce que je sais c’est que là d’où je viens on peut-être tué parce qu’on a une belle paire de chaussure et que se dire en sortant de chez soit que ce qui doit arriver arrive sans prendre la précaution de réduire à néant les velléités de ceux qui peuvent nous nuire , c’est marcher le nez en l’air au milieu d’un champs de bataille.
Belle journée 
 

Un commentaire

  1. Alexandre

    24 janvier 2020 à 20 h 32 min

    Bonsoir Liliane,
    C’est une question très intéressante que tu poses la: face a une agression verbale ou physique doit on laisser faire ou agir ou prendre les précautions pour éviter que ça arrive? Je serai d’avis de prendre les précautions. Après, même avec le don de voyance , on ne voit pas tous les pièges. Bises

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Il y a toujours une issue

Bonjour,  « Tu veux que je te dise une chose jeune fille ? » me dema…