Bonjour, 
J’ai envie d’aller au soleil. C’est fou comme les vacances peuvent vite nous manquer mais pas le travail, c’est peut être parce que nous préférons tous d’une manière ou d’une autre le plaisir à l’effort. 
Le plaisir fait parti de nous et nous l’exprimons de differentes manières mais la société ambivalente comme elle l’est trouve que nous devons nous sentir coupable d’éprouver du plaisir. Elle nous laisse miroiter la délectation d’un bon chocolat fondant dans la bouche et nous dit à côté que le sucre et tout ce gras n’est pas bon pour la santé. 
Le pire pour moi c’est quand elle nous dit pour être en forme, mangez cinq fruits et légumes par jour ou quand elle dit de faire de l’exercice, c’est bon pour la santé. Si nous étions tous pareils je comprendrais, bien sûr nos corps sont faits du même matériau mais nous ne nous y sentons pas tous bien de la même façon.
On fait culpabiliser les gros d’être gros, les minces d’être minces et il suffit de changer de lieu dans le monde pour entendre l’inverse.
Le plaisir est toujours coupable est quand il est sain c’est parce qu’il répond à des codes que d’autres ont établis. Ce qui nous fait réellement triper comme on dit, on le cache pour ne l’avouer que lors de soirées bien arrosées ou pendant un action ou vérité.
OH mais bien sûr il est important de respecter la sensibilité des autres quand on est en société sinon c’est l’anarchie. Une personne qui éprouve du plaisir à se curer le nez devrait garder ça pour elle ça éviterait beaucoup de choses. 
Vous voyez où je veux en venir. Faites vous plaisir jouissez de ce qui vous fait plaisir parce que cette sensation est vivifiante. Ça va vous paraître cliché mais pourquoi les vieux messieurs aiment les jeunes demoiselles ? Parce qu’ils se sentent revigorés par cette jeunesse… Ce n’est pas le cas de tous les vieux nous le savons alors ne chipotons pas.
L’épicurien profite de la vie et meurt heureux mais celui qui se retient conserve des regrets à l’heure du départ. Alors cadavre heureux ou cadavre malheureux ? C’est à chacun de voir. Il n y a pas de raison de suivre des idées castratrices juste parce que tout le monde pense ainsi.
Si vous pouviez voir les énergies en mouvement de quelque manière que ce soit vous vous rendrez compte que c’est une danse perpétuelle, un jeu sans fin sans contraintes qui se jouent de la propension de l’être humain à vouloir la contenir. 
Soyez donc libres et faites vous plaisir, il n’y a pas de raison de continuer à se dire après l’effort le réconfort. 
Belle journée  

3 Commentaires

  1. jaoni

    12 décembre 2019 à 17 h 15 min

    Merci beaucoup Alexandre, j’aime cette citation :)
    Belle soirée

    Répondre

  2. Alexandre

    10 décembre 2019 à 18 h 44 min

    Je l’inviterais a chercher. Car elle trouvera le plaisir et pas seulement lui.Il a 7 frères et le moindre d’entre eux est plus beaux que le plaisir.N’avez vous pas entendu parler de l’homme qui creusait la terre pour trouver des racines et qui tomba sur un trésor? » Bises

    Répondre

  3. Alexandre

    10 décembre 2019 à 18 h 40 min

    Bonsoir Liliane,
    Je kiffe a mort l’expression « cadavre heureux ou malheureux » c est le cas de le dire mdr. Je vais la replacer et la dire a certains de mes proches . Pas sûr qu’ils apprécieront ,connaissant ma famille comme je la connais , très conformiste et conservatrice dans sa philosophie de vie. Mais je vais te le dire, je m’en fous. Comme le dit Khalil Gibran dans son livre « le prophète » : »une certaine jeunesse cherche le plaisir comme s’il était tout,on la juge et la condamne. Je ne la jugerais ni la condamnerais.Jel’inviterais a chercher

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Eau chaude et citron

Bonjour, « Tu te discipline » me dit Ariah Très drôle,  je ne crois …