Bonjour, 
« Tu as finalement passé le week-end sans téléphone » me dit Amael
Oui, le week-end entier et ça ne m’a pas manqué et la terre n’a pas cessé de tourner pour autant. 
« Tu as des messages » 
Oui mais ça n’a inquiété personne donc tout est parfait. 
« Heureusement que tu n’es pas de ceux qui aiment attirer l’attention, tu en aurais été attristée » 
Heureusement en effet. En tout cas ça m’a permis de me reposer mais rappelez moi de ne plus manger après 8h du soir surtout si je dois me lever tôt. 
« Tu as eu du mal à digérer et du coup à mieux dormir »
Exactement, j’espère juste que ça ne m’empêchera pas de passer une belle journée. 
« Trouve un endroit au calme pour faire quelques étirements, tu seras déjà plus détendue et ne te force en rien » 
Merci pour les conseils. 
« Nous voyons que tu ne regardes plus les tirages sur internet, qu’as-tu compris pour en arriver là ? »
En fait même si je me disais qu’à côté de ces tirages sur les flammes jumelles, je regardais davantage la manière d’interpréter les cartes, je me suis rendue compte que ça me faisait trop réfléchir et surtout certains aspects je manquais d’objectivité, résultats il y avait des faits que j’occultais. 
Maintenant je vois ce qui se présente et je mets en parallèle ce que je perçois pour avoir la meilleure posture face à tout ça. De plus je n’ai pas envie que ma vie tourne autour de ce lien et de toutes ces réflexions parfois stérile. Comme Émilie me répétait, je prends la distance.
Le problème c’est qu’avec les tirages hebdomadaires ce n’était pas simple de le faire et je vois bien comment les comportements des uns et des autres peuvent être conditionnés par ces tirages à tel point que le cartomancien est obligé de rappeler que c’est un tirage général parce qu’évidement, il faut prévenir ceux qui prendraient tout sans que tout ne les concerne. 
« C’est aussi une forme d’addiction. C’est la raison pour laquelle tu ne veux pas exercer comme médium à part entière, tu ne veux pas de clients fidèles, tu préfères aider une personne et la laisser déployer ses propres ailes sans que tu ne deviennes une béquille.
Malheureusement il y a des biens de personnes dont c’est le fond de commerce. Fais les choses pour toi, prends les décisions qui te concernent, les autres prendront les leurs »
Bien évidemment. À côté de ça, le fait de voir les choses telles qu’elles sont me permet de me rendre compte que nous avons encore du chemin chacun et que mon impatience est simplement due au fait que je n’arrivais pas à comprendre avec le cœur que tout est parfait et que ce qui doit arriver arrive toujours. 
« Tu n’as pas besoin d’agir davantage, regarde les choses se faire simplement. » 
Merci Amael. 
Belle journée 

Un commentaire

  1. Bluebird

    1 octobre 2019 à 18 h 06 min

    Bonjour Liliane !

    J’aime beaucoup ton expérience. Apprendre à voir avec lucidité nos addictions, quelles qu’elles soient. Ca me parle.
    Je découvre de mon coté que beaucoup de choses peuvent se passer énergétiquement à travers les écrans.
    Comme une hypnose, une vampirisation ? Chez moi, ça fait une crispation physique au niveau du 3eme oeil (ou en tout cas l’epiphyse, j’imagine qu’il est là ?) et comme une brume au niveau de la tête.
    Et cela n’est pas lié seulement aux machines, mais à « ce que je fais » sur le téléphone, ou l’ordinateur.

    Est-ce que cela pourrait créer des liens de « dépendance énergétique » ?( comme les paiements de quelques euros par mois chez Google et Cie, tu sais : c’est indolore, mais au final, on contribue à une forme de taxe et d’esclavage invisible !)

    Je reviens sur d’autres posts plus anciens, je voulais t’écrire depuis longtemps.

    Merci pour tous ce sujets ouverts :)

    Bonne soirée à toi
    Lara

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Franchir les barrières

Bonjour,  « Les choses s’arrangent pour Axel tu vois » me dit …