Bonjour,
J’ai mené une drôle d’expérience hier, j’ai éteint mon téléphone toute la journée et vous savez quoi? Ça ne m’a absolument pas dérangé bien au contraire. On ne s’en rend pas souvent compte mais certaines choses deviennent addictives alors qu’on pense avoir le contrôle.
J’ai eu la sensation d’être moins comprimée clairement. J’aime jouer avec mon téléphone, la batterie n’est pas souvent épargnée mais plus que ça, je suis tout le temps sur les réseaux et ce même si je ne partage rien. Le pire dans l’histoire c’est la force avec laquelle je maintenais que je n’étais pas accro mais heureusement pour moi je n’ai pas fait de crise de manque,  ça veut dire que j’ai encore de la marge. 
Ce n’est pas tant mon expérience de la journée sans téléphone qui est important ici mais c’est la place que prennent les choses dans nos vies. Que ce soit du matériel ou des personnes, est-ce que nous nous rendons  compte de la place qu’ils occupent?
La tendance à prendre les choses pour acquis fait souvent qu’on ne se rende pas compte de cela. Que ce soit pour notre bien ou que ce soit de l’ordre de l’addiction,  il est important de savoir situer les choses pour savoir ce qu’elles valent tout compte fait pour vous et comment vous serez si elles vous étaient enlevées. 
Même si elles vous sont enlevées aujourd’hui, est-ce que vous vous laisserez périr ? 
Ce petit exercice permet aussi de gommer les mauvaises habitudes. Quand on fini par se rendre compte que nous nous laissons conduire par les discours extérieurs, on arrive vouloir faire autrement.
Belle journée 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Un beau moment

Bonjour,  « Les chevaux t’ont adorés » me dit Uriel Oh oui moi…