Bonjour, 
« Qu’est-ce que tu auras retenu de cette période d’hibernation ? » Elédahiel
Il faut vivre pour soi, être reconnaissant de toutes les petites joies du quotidien non pas pour conjurer le mauvais sort mais plus parce que la vie est vraiment belle. 
« La mort te fait-elle encore peur aujourd’hui ? »
Je sais que la mort est un passage, comme il en existe plusieurs, c’est ce qui nous attend de l’autre côté de la porte et qu’on ne connaît pas souvent qui fait peur. 
Si nous avions l’assurance de ce qui nous attend, je pense qu’on prendrait tous la mort comme un vol pour une destination nouvelle mais ce n’est pas le cas de tout le monde. 
Ce qui me fait peur c’est la séparation parce que quoi qu’on dise on fini par s’attacher aux gens et même si on se fait une raison, on ne saute pas pour autant de joie. 
« Penses-tu que tout le monde devrait connaître son heure de départ ? »
Non même pas un médium… Quoique… Tout dépend de sa mission mais je pense que la question n’est pas là. On se dit souvent qu’on doit laisser les choses en ordre avant de partir mais si on vit en connaissant exactement quand nous partons, on ne vit pas réellement, on traverse la vie. 
C’est comme pendant une excursion, on a pleins de destinations, on ne fait pas les visites à fond, on ne va pas au bout des choses.
Je sais qu’on dit de vivre aujourd’hui comme si demain ne viendra pas, ça aide à avoir une attitude moins timorée face à sa propre vie mais courir, brûler la mèche par les deux bouts ne fait pas partie de ma vision des choses, pour d’autres peut être. 
« Que veux-tu aujourd’hui pour accepter que ta vie est belle ? »
Rien que je n’ai déjà, je suis reconnaissante pour toutes les choses fantastiques que je vis, pour toutes les choses que je vois, que je goutte, que je sens, je me sens comblée. 
Quand j’y pense encore plus je pourrais dire ressentir l’assurance que ce n’est pas un rêve, que j’y suis arrivée et que je n’ai pas à m’en excuser. 
« Alors nous te le rappellerons autant que possible. Le chemin est ouvert pour tout le monde, il suffit d’ouvrir les yeux sur ce qui importe réellement pour vous. 
Quelque soit le chemin spirituel que vous empruntez, ne soyez qu’en quête de vous même, de ce qui répond le plus à votre âme, à ce qui vous permet de sentir le soleil sur votre peau, sa douceur et non sa brûlure. 
Vos chemins sont tous ouverts, il vous suffit d’ouvrir votre cœur et de vous laisser conduire parce que vous allez vers vous, vers ce qui est à vous. 
Laissez le temps faire son œuvre et comme à la sortie d’un tunnel sombre, laissez vos yeux s’acclimater à la lumière, petit à petit. »
Merci Elédahiel. 
Belle journée 

2 Commentaires

  1. Alexandre

    18 août 2019 à 20 h 58 min

    Bonjour Liliane,

    La mort quel vaste et intriguant sujet… Perso, mon maître m’a dit il y a quelques années que je pourrais décéder vers les 70 ans, cela ne m’effraie pas,tant que je retrouve mes chats là bas… Cela serait mon seul souhait. Quand a avoir peur de perdre des proches, j’en ai trop perdu par le passé pour conserver cette peur en moi. Actuellement , j’aurais bien plus peur de perdre mes chattes Lilith et chipie. Tu as entièrement raison , il faut savourer les petits bonheurs mais éviter de vivre comme si c’était notre dernier jour. Car , en fait , cela n’est guère constructif. Je dirais qu’il faut avoir conscience de la proximité de la mort ou de l’impermanence des choses selon les tibétains mais ne pas en faire une fixation bises

    Répondre

  2. Lucie

    18 août 2019 à 11 h 17 min

    Bonjour,
    Il est dit « le jour de ta naissance, celui de ta mort est inscrit et c’est ton destin ».
    J’ai souvent entendu cette phrase chez moi et je l’ai gardé en mémoire.
    La vie est un passage, aussi je crois qu’il faut prendre ce qui vient. C’est l’expérience qui me permet de dire aujourd’hui ce que j’ai écrit.
    Ce n’est pas toujours facile, mais comme rien n’est hasard, je pense que nous devons essayer d’accepter et de profiter au maximum des beaux moments que nous recevons et de prendre chaque jour avec le cœur ouvert.
    Depuis quelques jours tes messages m’apportent beaucoup de sujets de réflexion, merci pour cette aide que tu m’envoies.
    Profite bien de cette journée pour reprendre en pleine forme demain.
    Bises

    Répondre

Répondre à Lucie Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Franchir les barrières

Bonjour,  « Les choses s’arrangent pour Axel tu vois » me dit …