Bonjour, 
Alors c’est quoi le message que je ne veux pas entendre parce que je suis en vacances et que j’ai envie de profiter de mes vacances en paix?
« Rien qui ne puisse finalement attendre à moins que ta curiosité ne prenne le dessus. 
Tu ne peux pas vouloir te mettre en action dès que tu sens du mouvement, nous sommes bien d’accord ? » me dit Sahiel
Nous sommes d’accord alors pourquoi ça me donne l’impression de quelque chose qui insiste ? Je refuse de regarder de près ces images qui me viennent, je trouve que c’est trop facile.
« Reste calme et profite de ton séjour à Venise, il aura tout le temps pour comprendre que tu ne plaisante pas en décidant de garder le silence » 
Il a bien intérêt à comprendre. Je continue de trouver drôle tous les signes que j’ai vu, il va être surpris quand je reprendrais le travail, de ne plus avoir en face de lui une personne qui accoure dès qu’il miaule. 
Un conseil qui est certainement connu de tous et au cas où vous hésitez à le faire, ne donnez jamais l’impression à une personne quelqu’elle soit l’impression que vous êtes disponible pour elle. Les gens ont tendance à abuser, privilégiez les relations équilibrées… 
Oui il y en a encore qui se disent qu’en étant comme ci comme ça l’autre finira par montrer une certaine réciprocité, rien, oubliez, ça ne marche pas. 
C’est normal d’avoir des attentes en tout cas de savoir ce qui est bien pour soi et si l’autre en face fait fi de ce que vous voulez pour vous ou alors qu’il ne s’en rend pas compte soit vous en parlez et vous trouvez un terrain d’entente soit au contraire vous réalisez que vous courez après des chimères et vous arrêtez les frais. 
« Tu as choisi d’arrêter les frais alors » 
Ce que je sais c’est que les fées ont fait un travail exceptionnel, je ne savais pas que je serais capable de vivre une telle distance intérieure et physique après tout ce qui s’est passé sans que ça ne me dérange. 
En réalité, ça m’a fait tout drôle de ne plus avoir de ses nouvelles pendant un moment, quand j’y pense, j’avais juste oublié cette demande et c’est en parlant avec Sylvie que ça m’est revenu. 
Je me suis demandée si ça me dérangeait vraiment de ne pas avoir de nouvelles et en fait non je suis bien. C’est à force de vouloir vivre ce lien comme une histoire commune avec toute la notion de l’amour souffrance et sacrificiel que je n’étais pas bien.
« Il n y avait aucune raison pour que tu restes longtemps dans un état d’attente, dès l’instant où tu as compris que ce qui compte c’est que tu sois bien, le reste s’est aligné sur cette information. 
Tu veux tellement être bien tout le temps que même le rythme d’Axel ne te dérange pas et tu te montres patiente, tu veux passer de beaux moments et tu ne restes pas sur des frustrations. Cette façon d’être qui te semblait contraignante tu constate que ça rend la vie facile et ça te fait du bien, alors continue comme ça »
Oui c’est vrai, le temps passe si vite pour rester frustrée parce qu’Axel ne s’est pas vite bougé pour que je prenne la place côté hublot pour voir Venise du ciel à l’atterrissage… Ne riez pas
J’ai compris, pas de frustrations, que de belles occasions. 
Merci Sahiel. 
Belle journée 

2 Commentaires

  1. Emilie

    10 août 2019 à 11 h 01 min

    Hello Liliane,
    Ton article m’a fait penser aux duos car je trouve qu’il peut être compliqué de vivre en couple ou à deux avec une personnalité qui aime diriger ou qui a besoin de contrôler. Maintenant cela a tendance à me faire rire ou à m’agacer alors que j’ai pendant longtemps temporisé et me suis effacée pour ramener l’ordre et le calme. Finalement c’est l’image du duo qui l’emporte sur celle du couple tel que nous l’entendons. Alors je vois comment l’un et l’autre joue sa partition en restant attentif à la mélodie de l’autre; où chacun joue son solo au sein du duo (parce que l’aspiration à amour fusionnel est souvent une douloureuse illusion à l’exception des ressentis énergétiques).
    Détachement et confiance même si les autres font leurs valises autrement (la patience finit toujours par s’user si on ne compte que sur elle).
    Vivre des liens avec détachement fait partie de mes enjeux j’ai l’impression.

    Répondre

    • jaoni

      13 août 2019 à 19 h 57 min

      Je crois Émilie que j’ai cet enjeu là aussi et parfois quand je pense que je vis une relation avec détachement et bien il suffit d’une situation pour me rendre compte que ce n’est pas encore complètement gagné.
      Tenons bon…
      Belle soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Révélation intérieure

Bonjour, « Alors comment s’est passé ta méditation? » me deman…