Bonjour, 
J’ai regardé un classique du cinéma ce week-end,  Salomon et la Reine de Saba. Il date de 1959, il est plus vieux que mes parents et c’était déjà pour l’époque un super film. 
Ça m’a fait penser à beaucoup de choses et surtout aux choix que nous faisons et à ce que nous demandons. Pendant que son frère réclamait le trône de leur père, Salomon lui demandait la Sagesse. 
Son frère était un très bon chef de guerre mais par la Sagesse, Salomon a su mener les combats qui se sont présentés et je ne parle pas que de guerre. 
Je ne vais pas vraiment revenir sur ces personnages mais sur ce qui a retenu mon attention et m’a fait réalisé quelque chose. 
Je vous parlais plus haut de nos choix et de ce que nous demandons, il s’agit de cela. C’est comme l’histoire du pêcheur et son fils, lui apprend-il à pêcher ou lui donne-t-il du poisson ?
On m’a demandé dans une discussion ce week-end des choses pratiques pour réellement sortir la tête de l’eau, j’étais amusée intérieurement parce que je me souvenais que je voulais exactement la même chose à une époque. 
Je ne sais pas vraiment répondre à ce style de question parce que la Sagesse m’indique un autre chemin mais ça m’a fait réfléchir sur ma capacité à apporter des solutions factuelles aux personnes qui viennent vers moi et en regardant ce film, aussi tordu que soit le chemin, j’ai réalisé que c’est la Sagesse qui ouvre la porte à tout et que le reste n’est absolument pas viable longtemps sans elle. 
Je reconnais évidemment que devant une situation particulière à déverrouiller des solutions pratiques se présentent alors je n’hésite pas à les proposer ou à les utiliser si c’est pour moi mais quand on est dans un cheminement vers soi, il ne faut pas se réduire à une solution qui plus est viendrait de l’extérieur mais creuser, j’aime ce verbe, en soi parce que là est l’opportunité d’aller encore au plus près de nous.
Avec le temps j’ai compris également que Seul le temps nous dira. Je dois être honnête je n’aime pas toujours cette phrase même si elle est pleine de sens.
Il n y a aucun mal à chercher des solutions pour se remettre sur les bons rails mais il est bon de demander la Sagesse et le discernement de voir le chemin qui se dessine dans les heures sombres et de continuer à avancer avec l’assurance que chaque pas vous rapproche de votre but. 
Je sais très bien de quoi ça a l’air mais voudriez-vous vous satisfaire d’un filet d’eau alors que vous pouvez boire à la Source directement ?
Les choses peuvent sembler complexes et vu que nous n’avons pas la même perception, le complexe s’intensifie de plus nous n’avons pas les mêmes chemins. 
Dans la lumière, on demande avec foi et qu’on obtienne ou pas on remercie surtout parce qu’on nous dit pourquoi ce n’est pas bon pour nous.
Au milieu, tant qu’on est capable d’assumer les conséquences de nos demandes et peu importe notre état émotionnel, on obtient l’objet de la demande. 
Dans l’ombre, tant qu’on ne sait pas asseoir sa volonté, on reçoit la décharge nécessaire pour rappeler qu’il y a encore du boulot à faire
Le point commun à tout le monde, c’est la capacité d’agir avec Sagesse et Discernement pour réellement identifier ce qu’on veut. 
On peut être malade et forcément, on veut la guérison mais pour quelle raison s’attaquer aux conséquences au lieu d’aller à la source du problème ? On pourra certes colmater la brèches mais ce serait laisser des braises sous les cendres.
Que veut-on réellement ? Guérir du mal qui nous préoccupe ou comprendre pourquoi notre corps choisi de réagir de telle ou telle autre manière ?
Ceci n’est qu’un pan d’un chemin beaucoup plus vaste mais il est important de rester lucide sur ce qui importe réellement, c’est ainsi que petit à petit on transforme complètement le désert en terre fertile.
Belle journée 

3 Commentaires

  1. jaoni

    1 août 2019 à 16 h 30 min

    Bonjour
    Merci à vous deux.
    Ah oui il faut bosser :)
    Pour le moment je flâne, vive les vacances !
    Belle journée

    Répondre

  2. Alexandre

    29 juillet 2019 à 16 h 52 min

    Bonjour Liliane,

    Je connais et j’adore également ce film. Perso, si j’avais un vœu ,cela serait même que Salomon:avoir la sagesse d’accepter ce qui ne peut être changé et celle de conduire mon chemin vers plus d’harmonie ..
    Mon symbole et onde de forme préférée est le sceau de Salomon. En franc-maçonnerie, l’équerre et le compas forment un sceau de Salomon en filigrane. Pour moi, c’est le symbole de la maîtrise et je crois qu’il en est de même dans la franc-maçonnerie.
    Certes dans l’ombre la volonté et la puissance doivent être développées mais avec sagesse et discernement. Comme tu l’as fait remarquer, il importe de savoir ce que nous voulons réellement.
    En guise de conclusion et pour ceux qui éprouvent des difficultés a bosser je citerai Doug caughlin Alias Brian Brown dans le film Cocktail « le bosseur ne triche jamais et le tricheur ne bosse jamais. J’ajouterai que le tricheur se retrouve toujours le bec dans l’eau ainsi que l’a montré ce film passé hier soir sur la deux. Alors soyez des bosseurs et non des tricheurs lol bises

    Répondre

  3. Charline

    29 juillet 2019 à 9 h 36 min

    Bonjour Liliane,
    Cet est juste magnifique ! Merci !
    Belle journée.
    Bises.

    Répondre

Répondre à Charline Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

De retour

Bonjour,  « Tu avais vraiment besoin de te reposer, tu as vu, il était inutile …