Bonjour,
Alors c’est juste parce que je ne le connais pas en tant que personne que j’ai toutes ces appréhensions?
« Qu’en penses-tu et comment es-tu arrivée à cette conclusion? » me demande Ariel
Je lisais des échanges sur le groupe de vacances parce que c’est vraiment ça, qu’il a créé et j’ai juste constaté que je n’arrivais pas à anticiper sur comment il réagirait.
« Pour quelle raison voulais-tu anticiper sur sa réaction ? »
Je ne sais pas… Peut-être pour me dire que je le connais bien mais c’est là que j’ai vu que j’avais tout faux. Clairement, je sais ce qui est en lui et qu’il n’a pas encore complètement conscientisé.
C’est comme quand on dit à une personne « tu vas réussir » alors que la personne ne voit pas comment. Je suis tellement restée sur ce que je voyais en lui que je n’ai pas fait attention au fait que pour l’heure il n’ en est pas encore là et que ce serait vraiment parler un langage de sourd si je continuait à considérer que ce que je vois c’est ce qu’il est aujourd’hui.
« Tu dois comprendre une  chose petite fille. Il y a ce que vous êtes dans votre essence et ce que vous êtes dans votre réalité d’être humain.
Votre partie consciente ne prend en compte que ce qu’elle maîtrise, le reste est reléguée au subconscient, c’est lui qui vous inspiré certains de vos rêves.
Quand une réalité de votre être profond part du subconscient pour devenir consciente, il y a un processus d’apprentissage et d’acceptation qui se fait, il ne faut pas le négliger. Tu peux voir qui sont réellement les gens mais tu ne dois pas nier leur personnalité dans cette vie. »
Je vois. Et pourtant ça ne se passe pas comme ça avec tout le monde, il est le seul avec qui j’ai fait le chemin inverse. 
« Ce n’est pas une question de sens d’approche mais il s’agit de voir les gens dans leur ensemble. »
Dans leur ensemble… Ce n’est pas parce qu’il n’est pas conscient de ce qu’il est… 
« Tu ne peux pas savoir si il est conscient ou non si tu ne sais pas voir sa personnalité. Il a fait le nécessaire pour que cette fois pendant ses vacances qu’il donne des nouvelles, c’est une première pour lui, ça démontre qu’il apprend à refaire des liens avec les autres et à les entretenir. « 
C’est vrai… J’ai fait ce rêve là où une personne me disait qui il est.
« Juste quand tu as admis que tu ne le connaissais pas, tu vois que tu as été entendu » 
Oui j’ai vu. C’est important je comprends mieux de ne pas penser que c’est l’âme qui est plus important. 
Merci Ariel. 
Belle journée 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Pour mieux comprendre

Bonjour,  « Tu veux qu’on parle de ton dernier rêve ? » me dem…