Bonjour, 
Il y a cinq ans environ j’ai lancé mon premier blog sur la spiritualité, je ne sais sur quel hébergeur j’étais, je ne l’ai jamais alimenté.
Je voulais faire comme les autres et je pensais que je pouvais aussi y arriver mais j’avais tellement peur de m’exposer ainsi, peur qu’il ne soit lu par une personne que je connais, peur d’être critiquée. 
Je n’assumais pas et en plus je pense réellement que je manquais de cette assurance qui pousse à l’affirmation de soi. 
Quand j’ai lancé celui-ci, j’ai senti au fond de moi que j’étais mûre pour la cueillette, j’étais prête à partager ce que j’avais déjà reçu jusque là et d’une certaine manière je me mettais au défi de rester constante et je mettais aussi ma guidance au défi, de m’apporter par nos échanges la substance nécessaire pour mon blog. 
Aujourd’hui il y a des personnes que je connais qui le lise et je ne crains pas la critique tant qu’elle est constructive. Je partage des choses comme pour que je les accepte moi même et c’ est de plus en plus simple. 
Parfois j’ai l’impression que je suis en panne d’inspiration et là un sujet me vient à l’esprit, lié directement à la spiritualité ou au développement personnel ou juste un témoignage ou même encore le partage de mon cheminement spécial de flamme jumelle. 
« Celui là intéresse beaucoup de monde » me dit Ahiriel 
Oui j’ai constaté mais ce n’est pas pour autant que je vais transformer le blog en blog spécial flamme jumelle. 
« Tu écris ce qui t’inspire, tu écris ce que tu apprends et ce peu importe la manière avec laquelle tu apprends » 
Oui c’est cela. 
« Et si aujourd’hui tu n’avais plus envie d’écrire ? »
Tu sais bien que ça me fait plaisir de le faire et ça me permet de moins parler seule dans la rue, quoique j’ai l’astuce des écouteurs comme si j’étais au téléphone, ça marche très bien. 
« Tu es tombée pleins de fois et tu as trouvé la force et le courage pour te relever chaque fois. Ce sont tes expériences de chutes que tu partages. Tu ne prétends pas que le chemin quelqu’il soit est facile, tu montre par ton exemple qu’on peut buter sur une chose pendant longtemps et un jour la lumière de la compréhension se fait et tout s’éclaire. « 
Tu le dis si bien… Merci Ahiriel. 
« Tu as toujours su te relever, tu n’es pas de ceux qui s’apitoient, tu es têtue certes mais c’est cette abnégation qui fait que tu arrives à tes fins. C’est en cheminant que tu as compris ce que tu préfères. 
Ce n’est pas en lisant pleins de livres ou de blogs ou même en regardant pleins de vidéos sur le sujets que vous faites votre expérience, c’ est en vivant que vous vérifiez si vous avez bien tout compris de la théorie. 
Il ne faut pas craindre de ne pas savoir comment est le chemin devant ce qui importe c’est le pas que vous faites pour vous et par vous même aujourd’hui et où vous êtes. »
Merci de ce rappel Ahiriel. 
Belle journée 

2 Commentaires

  1. Fleur

    10 juillet 2019 à 14 h 38 min

    Merci Liliane !

    Bises

    Répondre

    • jaoni

      10 juillet 2019 à 22 h 23 min

      Belle soirée Fleur :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Qui cherche trouve

Bonjour,   « Voilà ce qui arrive à celui qui cherche, il trouve Cherche sans en…