Bonjour, 
Un week-end pas si tranquille que ça, la chaleur est au rendez-vous…
« Parle nous petite fille » me dit Ariel
Il n’y a pas grand chose à dire… 
« Tu n’en a pas parlé depuis que c’est arrivé » 
Parce qu’il n’y a rien à en dire. 
« Tu ne veux pas entrer dans les détails ici ce que nous comprenons mais nous voulons que tu saches que tout se passe bien et que la posture que tu as maintenant, tiens là. 
Garde l’équilibre en toi. Les transformations qui se produisent en lui vont l’emmener à voir les choses plus clairement et ton aide lui est précieuse, tu l’aide à mettre le doigts plus rapidement sur ce qui est à l’origine de ce qu’il est aujourd’hui. « 
Je lui ai promis de ne pas parler de ce qu’il me confie et je te remercie de rester aussi général sur ton propos. Je peux juste dire que je me retrouve dans une position assez drôle.
« La trouves-tu confortable ? »
Pffff… Parfois oui, parfois non… Je rigole. Je suis contente pour lui et je suis contente qu’on se parle à cœur ouvert, j’ai une vision de lui qui se frotte les yeux comme quand on se réveille et je sais que je dois tenir ma posture. 
L’alliée est aussi présente pour lui et puis de lui même il commence à faire des choses intéressantes et j’ai entendu la recommandation, ne pas en dire plus, ne rien ramener à moi qui ne soit utile pour l’aider, être plus une voix qu’une présence constante.
« Si tu as compris ça c’est l’essentiel. Il n’est pas question que tu fasses les choses à sa place, l’alliée l’a compris aussi » 
Oui je sais, elle est tenace. Il est vraiment bien entouré pour faire son chemin, il y’en à qui ont moins de chance.
« Ne t’inquiète pas, tout va bien se passer » 
D’accord lol merci Ariel. 
Belle journée 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Besoin de silence

Bonjour,  Ça y est nous sommes mercredi, je ne sais pas pour vous mais moi j’ai ress…