Bonjour, 
La maison d’Ariel c’est la maison de l’expression des émotions, ça c’est clair
« Ta langue s’est déliée ma petite fille » me dit Asharel
Oh que oui… Et puis ce n’est pas que du verbiage, il y a des trucs qui sont ressorties et j’ai enfin compris l’origine d’un des mécanismes de mon enfant intérieur.
« Tu as retrouvé une mémoire » 
C’est cela, avec toutes les émotions qui vont avec. Dans cette vie là je ne m’étais pas rendu compte à quel point la fillette que j’étais avait souffert du rejet. 
« Votre âme utilise des mécanismes de répétition jusqu’à ce que vous compreniez ce qui vous a conduit à telle ou telle autre situation. 
Il ne suffit pas seulement de se le remémorer, il faut comprendre ce qui a déclenché le comportement répétitif et par la suite vous pardonner et reprendre sur de nouvelles bases »
Pour les nouvelles bases oui j’ai compris. J’ai décidé de ne plus exposer mon enfant intérieur parce que la personne en face suscite un intérêt en moi. 
C’est mon trésor, mon précieux trésor. C’est mon enfant intérieur qui me donne accès à mon univers intérieur et qui me montre un monde sans limites. Je pensais que c’est dans la femme sage que je trouverai cela mais c’est dans l’innocence de cet enfant que je retrouve l’Univers. 
Les autres femmes en moi m’indiquent chacune selon la situation ce que j’ai à faire mais c’est à partir de mon enfant intérieur que j’agis sans me restreindre. 
J’ai aussi décidé de ne plus trouver des excuses à tout et à tous mais d’être davantage juste et déjà envers moi-même. Donc j’ai confirmé que je ne voulais pas que qui que ce soit se permette de piétiner mon intégrité. 
J’ai aussi compris que si je commençais par montrer l’enfant en moi c’est parce que dans le fond j’avais peur qu’on apprécie moins la femme que je suis. Tout le monde aime les enfants… Je crois. 
Ceci est donc devenue systématique, quand je voulais attirer la sympathie je me montrais joueuse comme une enfant, j’exposais une part de moi qui ne devrait pas être autant mise à nu, je ne prenais pas le temps de jauger qui se présentait à moi. Et c’est par la suite que j’essayais par tous les moyens de faire aussi apprécier la femme. Ce qui bien sûr ne fonctionnait pas très bien. 
Ça devrait être la cerise sur le gâteau. Maintenant je garde la cerise bien en hauteur si on veut l’atteindre il faudra déployer un certain effort. Ça ne veut pas dire que je m’enferme, non je me donne la valeur que j’ai. Je ne veux plus mettre mon enfant intérieur en avant n’importe comment. 
« Il faut te mériter, il faut mériter ce qui est précieux en toi. Ce n’est pas une mauvaise chose. Tu commence à connaître ta valeur et te rendre compte que tu la galvaudais. 
Tu es précieuse et maintenant tu le sais. Tu sais ce que tu veux, tu sais écouter ce que les autres veulent aussi et sache aussi éviter de vouloir changer ce que les autres veulent quand ça ne correspond pas à ce que tu as à l’esprit. »
Ça je l’ai compris Asharel, j’ai laissé mon cœur s’exprimer sur ce sujet et les choses sont claires en moi. Je me sens de plus en plus libre et je ne suis plus là à jouer un jeu ou à faire semblant d’être une autre pour faire plaisir. 
« Tu peux rentrer dans ta maison, elle est propre à nouveau » 
Je m’en doutais un peu. Je ne risque plus rien ? 
« Tant que tu t’occupes de toi, tout ira bien et tant que tu écoutes les recommandations aussi » 
Je vais le faire promis. Mais dis moi, pourquoi j’ai toutes ces nausées ? 
« C’était des énergies en libération que tu as ressenti, mais tu les as transmuté, ce qui était très bien, continue dès que tu les ressens » 
Elles sont de qui ? De moi ? 
« Oui mais pas que, vous allez discuter bientôt ton jumeau et toi et cette fois la communication sera plus épurée et fluide. Vous avez chacun libéré des énergies au niveau de votre Chakra de la gorge et comme tu l’as senti dans la journée ton troisième œil est passé également par cet état de libération, c’est pour cette raison que tu avais cette gêne localisée qui est partie maintenant »
D’accord, alors je vais continuer à faire ce que j’ai à faire tranquillement: vivre. 
« Voilà, c’est ça » 
Merci Asharel. 
Belle journée 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

C’est en forgeant qu’on devient…(vous connaissez la suite)

Bonjour, Pourquoi il fait toujours comme s’il avait quelque chose à cacher? «&…