Bonjour,
Cette semaine a été riche en révélation. Depuis que j’ai identifié ce que je voulais vraiment, parce que oui, j’ai eu une grosse remise en question sur un sujet que clairement j’esquivais depuis trop longtemps. 
Pour vous situer quand même, jusqu’ici quand je pensais à une éventuelle réunion avec mon jumeau, je le projetais et très vite je décidais de faire le scénario le plus proche de ce que je pouvais accepter. 
Mise à part les fois où les visions se présentaient à moi d’elles même, plusieurs fois j’ai fait des films de notre réunion et je peux vous dire pour l’avoir compris qu’elles étaient brodées autour de mes propres peurs, de celles de ne pas faire du tord aux autres. Je vais vraiment vous épargner les cas de figures que j’avais trouvé… L’inspiration peut être mauvaise croyez moi. 
Depuis le week-end dernier je porte constamment un pendentif en labradorite, jusqu’à la semaine dernière, je me torturais littéralement l’esprit avec des questions à l’infini, des plaintes… Je crois que j’ai usé mes guides les plus proches, mais bon il fallait bien que ça sorte d’une manière ou d’une autre. 
Depuis que j’ai mon pendentif, mon esprit est très calme et en début de semaine donc j’ai été bousculé pour me poser la vraie question que j’esquivais: qu’est-ce que je veux réellement ? 
Ça a l’air simple comme question alors j’ai commencé par donner des réponses bâteaux du genre je veux vivre l’amour inconditionnel et patati et patata… Mes guides à ce moment là, je pense même que c’était des sorte de juges, ont lourdement insisté jusqu’à ce que j’exprime réellement ce que je voulais et ça n’avait rien à voir avec ce que j’ai toujours dit. 
Je leur ai finalement répondu que je voulais vivre le plus grand Amour en pleine conscience, de manière réciproque, partagé et inconditionnel tout en étant complètement indépendante de celui-ci. 
Ma réponse a du être satisfaisante parce qu’ils m’ont demandé par la suite qu’est-ce que j’accepte aujourd’hui si cela n’est pas possible maintenant ? Quelles sont les limites que je pose ? Qu’est-ce que je suis prête à accepter ? 
Je leur ai répondu que je suis prête à accepter un flirt avec lui basé sur des sentiments réciproques et partagé dans le respect. 
Il faut que vous compreniez une chose, exprimer les choses ainsi, j’en avais vraiment honte parce que quand même, c’est un truc de fou, comment quelqu’un peut dire si je ne peux pas avoir ce que je veux, j’accepte de flirter mais c’est ensuite que j’ai compris. 
Mon jumeau à beaucoup joué sur les limites qu’on se fixait et sur les engagements qu’on prenait l’un envers l’autre, c’est un fait mais c’est l’arbre qui cachait la forêt. Ce n’est pas ce que je veux avec lui ou ce que j’accepte avec lui mais c’est plus général, c’est ce que je veux dans ma vie et les concessions que je peux faire. 
Ça m’a paru clair et évident tout d’un coup et j’ai vu dans quel domaine de ma vie j’avais besoin de m’affirmer, d’affirmer ma position sans être dans la réclamation et sans me présenter comme une marchandise. 
Ça m’a tellement ouvert les yeux que c’était clair pour moi qu’il fallait que je prenne définitivement une position claire avec lui basée sur cette prise de conscience et c’est ce que j’ai fait. 
Il semble donc aujourd’hui que l’Univers n’attendait que ça parce que dès la nuit même du jour où je lui dit le fond ma pensée, j’ai commencé à avoir des murs qui tombaient. 
Le lendemain, notre alliée s’est révélée et m’a dit tellement de choses à son sujet, des choses que mes rêves m’avaient montrés, dont mes guides m’avaient parlés, que j’avais ressenti mais dont très souvent je doutais à cause du décalage. 
Tout était donc vrai. Et pour la première fois me rendre compte de ça ne m’a pas rendu hystérique de joie mais je suis restée dans l’accueil et la gratitude sans dévier du chemin que j’ai décidé de prendre. 
Les jours passent et les révélations ne font que s’enchaîner. Maintenant il est prêt à faire la mise en lumière… Ça c’est le plus émouvant pour moi. 
Je me souviens un de mes guides m’en avait parlé… La phase de la reconnaissance chez lui était de se rendre compte du déphasage entre son mental et son cœur, de reconnaître à quel point son mental a pris le dessus et la mise en lumière c’est ce qui l’attend maintenant qu’il a décidé de « vider son esprit ». 
Il a décidé de travailler dessus maintenant qu’il arrête de procrastiner. 
C’est magique… Notre alliée l’aide à remettre le pied à l’étrier et je la connais, j’ai vu les résultats de son travail sur elle même et je sais qu’elle ne va pas le lâcher. Elle me tiendra au courant point après point. 
Quant à moi j’ai décidé de rester en retrait et franchement, c’est top, je continue à recevoir des informations que je vérifie dans la journée, c’est de plus en plus clair et ça j’aime ça. 
Belle journée 

 

2 Commentaires

  1. Heleneveil

    7 juin 2019 à 14 h 58 min

    Coucou Liliane,
    Juste génial comme article, très ravie pour toi !
    Et cela nous apprend tellement !
    La question : qu’est ce que je veux vraiment…
    Hum! J’essaie d’y répondre depuis quelques… mois? mdr.
    Merci pour Tout Liliane, le partage et l’humour, l’amour !

    Répondre

    • jaoni

      7 juin 2019 à 22 h 49 min

      Bonsoir Heleneveil,
      Merci beaucoup, on garde la banane, ce n’est pas simple tous les jours :)
      Belle soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Ce que valent les choses

Bonjour, J’ai mené une drôle d’expérience hier, j’ai éteint mon téléphon…