Bonjour,
Je suis allée voir le biopic d’Elton John et je n’ai pas été déçue sur le plan psychologique, les scènes et tous les dialogues étaient posés les uns après les autres, il faut dire que faire tenir la vie d’une personne illustre comme Sir Elton John, même si elle n’est pas entière, dans une film de 2h n’est pas une mince affaire.
« Tu as donc trouvé les dialogues fades » me demande Miriah
Oui fades, ils manquaient de substances. Le plus important pour moi était ailleurs, dans le déclic. Il a certes vécu pleins de truc tristes pour un enfant et je me suis rendue compte les personnes qui disent fièrement qu’ils se sont remis en grandissant du manque d’amour quand ils étaient enfants sont pour la plupart des menteurs.
Je ne vais pas généraliser. Voilà un garçon dont la fracture principal était le câlin qu’il attendait de son père, des couches se sont rajoutés mais je pense qu’il serait accepté très tôt et assumé si son père lui avait montré de l’affection.
« Tu es entrain de spoiler ceux qui voudraient le voir tu sais. »
Oups…je n’ai pas dit grand chose… Allez le voir, pour ceux qui aiment. Je ne suis pas une grande fan mais il y a des inédits qui font partis de mes chansons préférées.
« Comme Sacrifice, Nikita, Rocketman, I’m still standing… »
C’est entré assez récemment dans mes préférées, I’m still standing. Il y a également Daniel, très touchante, Candle in the wind absolument génial…
Il suufit souvent d’un rien pour qu’une prise de conscience se fasse comme d’un ras le bol et la décision nous appartient d’arrêter de faire ce qu’on attend de nous au mépris de ce qu’on veut pour soi.
« Tu en es sortie avec cette leçon là donc »
Pas que. Il y a aussi une chose que j’ai retenue de son parcours, pas si atypique que ça à mon avis, c’est d’aller vers ce qui nous procure la vrai joie, la vraie liberté non vers ce qui nous dépendant et ça surtout en amour mais pas que.
« C’est une belle vision de cette histoire que tu as eu là. Rien n’est inscrit dans le marbre, tu peux décider de changer de voie et de voix et ce même si les autres pensent que tu n’as pas d’autres choismx que suivre le rythme d’un autre.
Tu peux décider de ne suivre que le tien ce qui implique de respecter celui des autres mais jamais ne perds ton authenticité pour ne pas affrayer ou déranger ceux qui ne sont pas prêts à voir ta lumière. »
Merci Miriah, I’m a Rocketman :) Belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

La peur du temps qui passe

Bonjour,  « Viens, parlons » m’invite Amael  Comment réagir de…