Bonjour,
Je vais arrêter de me plaindre de toutes les façons ça ne fait rien avancer au contraire, ma frustration prend de l’ampleur et je n’arrête pas de penser aux mille et unes façons de lui rendre la monnaie de sa pièce. 
« De quelle pièce tu parles, jeune enfant ? » me demande Michael 
Ah ça tombe bien que tu sois là. Bah je perds patience, voilà tout. Je suis à court d’idée pour lui faire savoir que ce n’est pas la peine d’être en apnée à ce point mais là je ne vois plus comment 
 » Tu as donc tout essayé ? « 
Oui, je fais tout ce que je pouvais. Je n’allais pas quand même aller discuter entre quatre yeux avec lui, vous savez à quel point il peut m’impressionner quand il est silencieux comme ça. Moi j’ai peur de trop m’approcher, il pourrait me mordre. Je ne vois que son dragon et on dirait qu’il passe son temps à fulminer. Je ne peux pas aller plus loin, non non. 
« Tu sais parler à son dragon ? » 
Il est énorme, il garde l’entrée, depuis que je tourne là comme une souris, il n’a même pas levé les yeux vers moi. Il me désarme. 
« Tu veux dire qu’avec tout ce dont tu es capable, tu n’arrives pas à observer la situation et décider de la meilleure action à suivre ? » 
Comment ça ? Je viens de te dire que j’ai tout essayer. 
« Tu as pris ta forme de dragon pour aller vers lui ? » 
Non tu sais bien que si je fais une chose pareille il se mettra davantage sur la défensive. J’évite maintenant d’être avec lui comme il est avec moi. 
« Dans ce cas lui as-tu envoyé de l’Amour ? » 
Tu sais cette phrase, je l’entend mais je ne la comprend pas. C’est quoi envoyer de l’Amour à une personne ou à une situation qui s’avère compliquée ? 
Comment je sais si la personne reçoit cet Amour ? Tu sais ce qui me dérange ? C’est l’impression d’évoluer en mode par défaut, lâcher prise, laisser l’univers s’occuper de choses. Non c’est toujours comme si on laissait le pouvoir à une autre personne. 
« Alors tu veux avoir le contrôle de la situation ? Savoir combien de temps il sera encore aussi loin ? 
Je ne vais pas te laisser répondre, nous connaissons ta réponse. Tu ne veux pas contrôler mais savoir ce qui se passe. 
Et si nous te disions que rien de plus que ce que vous avez échangé ne se passe, comprendras-tu? Tu t’impatiente inutilement. Apprends la patience, cela te donnera une meilleure appréciation de la situation. 
En ce moment tu es juste dirigée par un besoin égotique de le posséder, tu veux voir l’impact que tu as dans sa vie. 
Tant que tu seras motivée par ce genre de sentiments, tu seras toujours à la porte, tu n’entreras pas à l’intérieur de la racine de ton jumeau. 
Tu te souviens de la vidéo sur les flammes jumelles dans laquelle les chemins des jumeaux étaient semblables aux glissières d’une fermeture éclaire ? 
Oui tu t’en souviens. Eh bien, peut importe que la fermeture aille vers le haut ou vers le bas, si le point de connexion n’est pas solide, le passage de rails se fera mal. 
Si tu vois son dragon c’est parce que tu es dans ses racines et tant que tu n’arrives pas à entrer dans sa grotte, tu auras du mal à voir la suite. 
Ce n’est pas un effort physique à faire, tu n’as pas à lui courir après. C’est là que réside la difficulté des jumeaux qui se retrouvent dans le même lieu, la tentation de pourchasser l’autre est trop belle, surtout lorsque chaque fois que ce dernier se rapproche en réponse au travail que vous faites sur vous. 
Mais il faut retenir ceci, ce n’est pas pour l’autre que vous travaillez sur vous mais c’est pour vous même. 
Bien sûr le rapprochement de l’autre est agréable mais quand vous vous laissez aller à ce plaisir, vous prenez le risque de voir tout s’arrêter parce vous serez resté devant le phare dans la nuit au lieu de suivre le chemin juste derrière. 
C’est aussi une affaire de bon moment. C’est vrai que vous pouvez le provoquer mais dans ce cas, prenez le temps de vous aligner avec votre âme pour connaître l’action juste et le moment juste. Si vous vous laissez conduire seulement par l’envie d’être avec l’autre, vous prenez le risque de tout faire voler en éclat. 
Alors jeune fille, que ressens-tu réellement ? Essaye de t’en tenir à cela »
Comment puis-je faire pour lui envoyer de l’amour dans ce cas ? Ce que je ressens c’est une personne qui est très sollicitée ces jours et qu’il a mis le reste de côté mais que malgré tout cette fois il s’efforce de ne pas mettre trop de distance même si ça lui demande des efforts. 
Il est vieux jeu et chevaleresque dans son attitude. L’honneur d’abord. Je sais que là je ne suis pas entrain de lui chercher des excuses parce que ça y est je vois son dragon qui a bougé la queue en ma direction. 
Ce n’est pas grand chose mais ce n’est pas rien. 
« Ouvre lui ton cœur. Envoyer de l’Amour c’est cela, ouvrir son cœur à l’autre, lui permettre d’en recevoir la paix. 
L’Amour est une notion que vous avez tendance à complexifier. Si tu décides aujourd’hui de lui partager un sentiment agréable comme la joie chaque soir, en émettant l’intention qu’il la reçoive, tu auras ouvert ton cœur pour partager avec lui. C’est l’Amour qui s’exprime. 
Si tu choisis plutôt de méditer et de te projeter dans son espace pour l’encourager dans ce qu’il fait, tu lui permets ainsi grâce à l’Amour que tu exprime de se nourrir à ta source. 
Ce n’est pas compliqué, tu sais comment le faire. Tu le fais bien pour te plaindre de lui alors rien ne t’empêche aujourd’hui de lui exprimer des émotions agréables. 
Tu te balades dans les énergies et tu penses qu’avec lui tu dois appliquer une méthode différente ? « 
Je n’arrivais pas à comprendre le fait de se projeter dans son espace à lui, parce que chaque fois je l’appelle et je m’attends à ce qu’il vienne vers moi, je devrais peut être me risquer à aller vers lui et interagir avec les énergies que je perçois de lui. 
Merci Michael. 
Belle journée 

 

4 Commentaires

  1. Isabelle Allibert

    2 juin 2019 à 8 h 46 min

    Bonjour c’est marrant ce que dit la personne en commentaire qu’il faut garder fois parce que ça je lui avais dit au tout début où on se parlait en tout cas c’est une magnifique passage que tu as écrit le dragon c’est vraiment ça le mot. Par contre de quelle vidéo parlez-vous quand vous parlez deux jumeaux en comparaison avec les braguette et de quelle chanson parle la personne en commentaire ça m’intéresse en tout cas vous avez bien résumé encore une fois autant la personne qui commente que toi le cheminement des flammes jumelles en tant que chasseur

    Répondre

    • jaoni

      4 juin 2019 à 23 h 03 min

      Bonjour,
      Chaser et Runner dans le parcours des flammes jumelles ne sont que des états de conscience, l’idéal est de sortir de ces états là pour vraiment aller vers soi-même.
      Les vidéos en question sont celles de David Saba sur YouTube, je n’ai plus le titre exact mais sa Playlist est intéressante sur ce sujet.
      Belle soirée

  2. Emilie

    18 mai 2019 à 11 h 10 min

    Bonjour Liliane,
    Je reconnais ces mots « laisser son coeur ouvert à l’amour » et j’en connais la douleur quand le coeur et l’ego crient qu’ils attendent plus ou autre chose. J’ai mis des années, des dizaines d’années à comprendre chaque mot de cette chanson de Jacques Brel; Je me souviens d’Ariel qui répondait sèchement que je parlais encore d’amour sentimental car cet amour là peut nous restreindre et nous empêcher de voir tout ce que l’amour peut offrir. On se demande parfois jusqu’où il faut aller et c’est inutile de se battre pour ou contre – juste garder foie et patience et c’est beaucoup plus facile à écrire qu’à faire, tellement cela peut générer de peine ou de colère, qu’il faut sans cesse remettre à leur place. Je ne vois pas comment on peut supporter cela quand on est au stade de l’amante à moins d’avoir une super guidance.

    https://youtu.be/uNMwYZiBFV0

    Répondre

    • jaoni

      18 mai 2019 à 23 h 09 min

      Bonsoir Emilie,

      Ah… Quand on n’a que l’Amour… Cette chanson peut importe les interprètes me prend toujours au cœur, et c’est ça qui importe au final, ce qui fait vibrer notre cœur.
      Depuis l’écriture de cet article, j’ai compris à travers une vidéo YouTube que réellement en restant sur un mécanisme d’accusation, on ne fait rien avancer et même si c’est con ou fleur bleu, c’est quand c’est qu’il faut aimer davantage et on le fait pour soi même l’autre en bénéficie par effet miroir.
      La colère vient de cette impatience là mais elle n’a pas vocation à rester, nous sommes des humains, on ne va pas non plus faire comme si en se disant on reste dans l’amour c’est ce qu’on fera tout le temps lol mais au moins reconnaître ça fait moins culpabiliser.
      Belle soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Gare aux microbes

Bonjour,  Bus bondé, pas de places pour s’asseoir, des passagers enrhumés… C&r…