Bonjour, 
« Est-ce que tu comprends pourquoi il faut accepter le temps de la séparation jeune fille ?  » me demande Sahiel
Oui je comprends. Retenir les personnes dans nos vies peut être source de beaucoup de déconvenues et ce que ce départ vienne de la mort ou simplement de la vie. 
« Est-ce que tu as compris que parfois aussi malgré votre tendance à vouloir retenir les gens dans vos vies, vous êtes obligés de vous rendre compte et ce parfois après de nombreuses souffrances que la séparation est inéluctable ? »
Ça je comprend, c’est généralement dans le cas de relation amoureuse et ce, qu’elle soit de cette vie ou issue d’une précédente vie. 
J’ai compris que les fils en s’entremêlant peuvent également nous remettre face à des relations du passé. 
 » Est-ce que tu as compris que le passé revient non pas pour vous hanter mais pour solder les comptes ? »
Oui j’ai compris. Mais tu sais très souvent ce n’est pas aussi évident. Regarde par exemple toutes ces personnes de mon passé qui refont surface pour je ne sais quelle raison… Bien que maintenant j’en vois une, celle que tu exprimes, comment reconnaître la bonne action devant ce retour ?
« Comment tu as vécu le retour de ces personnes ? »
J’étais surprise. Et puis je me suis souvenue que la plupart de ces personnes me disaient à peine bonjour. Alors pourquoi m’envoient-elles des demandes d’ami sur les réseaux sociaux aujourd’hui ? Ce sont des personnes pour qui j’existais à peine, en tout cas de ce que je sais, je n’ai rien partagé avec eux dans le passé et ce n’est pas sur les réseaux sociaux que ça va commencer.
En plus de ces cas là, j’ai commencé à nettoyer ma liste « d’amis », j’en avais là qui ne sauraient peut être même plus qui je suis aujourd’hui. Il y en a aussi qui sont devenus des fantômes, plus de contacts depuis de nombreuses années alors ils sont passés à la trappe. 
« Qu’est-ce que cela te fait ? »
Je sentais que ce que je faisais était juste. Je ressentais mon cœur qui s’ouvrait. 
« Tu te libérais de poids morts. »
On aurait bien dit cela. Il y a des gens avec qui je ne partage plus rien et qui continuaient à rester là sans bouger, alors je m’en suis séparée.
Je comprend la nécessité de se débarrasser de ce qui ne fait plus parti de nous. Ce que j’ai fait était facile, je sais qu’il y a des cas plus difficiles et qu’il faut la Sagesse pour garder ce qui est bon pour soi.
« Une relation qui vient du passé quel qu’il soit, n’a pour seul et unique but que de vous permettre de faire le point sur ce que vous voulez pour vous dans votre présent. » 
À une certaine époque, j’ aurai tout fait pour que les personnes dont je me suis séparées dans ma liste soit mes amis, parce que je n’en avais pas et j’en cherchais, je voulais me faire accepter et ces personnes peu importe qui elles étaient, je leur enviais leur sociabilité. 
Aujourd’hui j’ai appris qu’en restant qui je suis je me ferais de vrais amis et que je créerais une communauté réunie autour du partage, de l’échange, dans la quête de l’évolution intérieure. Aujourd’hui je ne cherche plus à combler un vide en me faisant des amis. 
À une certaine époque, nous aurions été de la communauté des érudits mystiques peut être. Je m’en amuse un peu. 
Quand des fils se croisent sur le tapis, c’est parce qu’ils n’en ont pas encore fini. 
« Si tu as compris cela, alors tu comprends qu’il n y a pas de hazard que des histoires qui se croisent et le carrefour de ces croisements est en fait ce qui lient ces chemins. » 
Merci Sahiel. 
Belle journée 

2 Commentaires

  1. Alexandre

    10 mai 2019 à 19 h 45 min

    Bonsoir Liliane,
    Faire ce qui est juste et bon pour soi n est pas toujours facile .Mon ami et défunt maître magnétiseur ne cessait de me le répéter il y a quelques années;mais je dois dire que je n’étais un très bon élève surtout en ce qui concernant mes liens amicaux,fréquentations et mes relations sentimentales.Je crois que si il m’a accepté comme disciple, c est qu’il avait vu du potentiel en moi. . J’ai connu un amour intense avec
    une femme extraordinaire ;nous nous étions connus et mariés en Atlantide. Je l’ai perdue de vue pour diverses raisons et l ai retrouve récemment. Notre lien est devenu différent, amical en raison des épreuves que nous avons chacun traverse. Les liens karmiques sont loin d être simples à gérer. Mon maître me disait qu’ils finissaient souvent mal. . Et puis, je crois qu’avec l’âge, chacun construit son propre chemin, sa propre sagesse, ses propres rêves bises

    Répondre

    • jaoni

      10 mai 2019 à 22 h 53 min

      Bonsoir Alexandre,
      Ce qui est le plus difficile à gérer ce sont nos propres blessure et nos attentes quelque soit le lien. Après le reste chacun fait comme il peut :)
      Belle soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Être juste envers soi

Bonjour, « Tu veux qu’on écrive ensemble ? » me demande Mahiel…