Bonjour, 
Je ne voulais pas accepter ce qui était vrai depuis le début et tout compte fait, en voulant questionner le passé, j’ai fini par me rendre compte que j’avais peur que ce que dont je me doutais était vrai. 
« Ce qui te fait souffrir te montre ce que tu n’es pas. 
Tu as su grandir au milieu de cette réalité difficile, au milieu de la différence que tu ressentais. 
Tu as su rester sur ta voie malgré tout, tu n’as pas souffert du manque d’amour dans tes autres vies  c’est pour cette raison que dans cette vie de manière générale tu as su vivre avec l’indifférence de tes proches. 
Malgré ce que tu sais aujourd’hui au sujet de ta famille, tu continues à avoir de l’ amour pour eux. Tu ressens de la compassion et tu sais que tout ce qu’ils ont fait contre toi au final t’a aidé à te rapprocher de ta vraie nature. 
Tu n’as jamais ressenti de colère à leur égard parce que tu sais que ce serait nier ton propre chemin. Maintenant apprends aussi que même si tes émotions ne sont pas reconnues ou ta peine entendue, il est toujours bien de l’exprimer ainsi ces émotions ne restent pas enfouies en toi. « me dit Mohael
Ça semble souvent si simple quand vous me dites de parler de ce que je ressens mais très souvent je n’arrive pas à y mettre des mots. Regardez combien de temps il m’a fallut avant de comprendre ce que je ressentais réellement. 
Pourquoi est-ce si difficile de savoir exactement ce que je ressens au moment où ça arrive ?
« Parce que ta première réaction  est souvent d’enfouir en toi ce que tu ressens. C’est un mécanisme d’autodéfense que tu appliques depuis très jeune et c’est resté ancré en toi. »
Je voudrais que les choses se passent autrement. 
« Tu gardes toujours en toi ce qui te dérange et tu ne veux pas souvent en parler même pas avec nous. Tu penses qu’en gardant le silence, en contenant les choses en toi, tu finiras par gérer. 
Si un jour tu explose de manière inattendue tu feras beaucoup de mal. Tu travailles sur tes émotions et sur tes blessures mais quand une émotion difficile te traverse reconnais la pour ce qu’elle est. « 
Je n’arrive pas à les reconnaître quand elles arrivent, c’est ce qui me dérange maintenant.
« Appelle la lumière. Prends l’habitude d’appeler la lumière. Ce n’est pas dans l’ombre que tu retrouve l’équilibre mais dans la lumière. »
Je suppose que je devrais m’habituer à appeler la dimension lumineuse c’est vrai mais si tu as quelque chose de plus rapide parce que franchement quand je suis au plus mal j’ai plutôt besoin d’un truc rapide. 
 » Tu apprendras à moins te montrer impatiente et à utiliser ce que tu sais quand le moment de les utiliser se présente. 
C’est pour ton bien, tu seras face à beaucoup d’autres choses alors sache trouver la ressource à chaque moment.
Comprends bien qu’on ne te demande pas d’être irréprochable dans tes réactions ou de te contrôler, mais sois consciente de qui tu es. Si tu as besoin de pleurer pour te sentir mieux fais le, l’important étant de libérer ce qui te pèse. 
Toujours te libérer et te remplir de lumière. »
Merci Mohael 
Belle journée 

8 Commentaires

  1. Alexandre

    4 mai 2019 à 0 h 27 min

    Paternelle désolé pour l erreur

    Répondre

  2. Alexandre

    4 mai 2019 à 0 h 26 min

    Et maternelles désolé pour l erreur bises

    Répondre

  3. Alexandre

    4 mai 2019 à 0 h 22 min

    Bonsoir Liliane,

    Ton article m a ému et fait réfléchir car je vis une situation comparable à la tienne où je ne suis pas reconnu et aime dans mes familles maternelles et maternelles. Avec le temps, j ai appris à vivre avec cette indifférence et c est pour cela que j apprécie énormément l amour de mes chattes . Même si elles sont parfois collantes lol je ne souscrit pas à l intégralité du message de mohael car je pense que le mal (fut il fait par des proches) ne doit pas être ignoré mais sanctionné. Autrement ces personnes se croient intouchables et persévèrent dans leurs œuvres de destruction. Mais bon ce n’ est qu’un avis personnel… Après, je crois que certaines expériences mêmes douloureuses nous renforcent et nous rendent plus sages. Je comprends que tu ressentes de la compassion pour ta famille car le karma s applique toujours d une façon ou d une autre. Perso, j apprécie de l accélérer un peu pour les personnes qui m ont fait du mal , comme un juste retour à l envoyer en quelque sorte. Je pense que nous devons être justes dans nos pensées et nos actes comme le préconisait mon défunt maître. Après cela n’empêche pas la compassion ,je dirais qu’ elle complète la justice. Puis je te demander si mohael est un ange de lumière, du milieu ou de l ombre? bises

    Répondre

    • jaoni

      4 mai 2019 à 21 h 41 min

      Bonsoir Alexandre,
      Mohael tel qu’il s’est manifesté est un ange du milieu.
      Tu sais je ne suis pas partisane du Dieu te le rendra, et si j’étais la main de la justice Divine, elle frapperait avec moins de délai, je dis souvent souvent que la Source sait pour qu’elle raison la maîtrise du feu au sens propre reste encore loin de ma portée, je crois qu’il y aurait eu beaucoup de sinistre.
      Mais quand j’y repense je me dis aussi difficile soit-il, chaque chose arrive en son temps et quand l’heure de la révélation sonne rien ne peut empêcher le cours des événements.
      On réclame justice pour le mal qui nous a été fait et quand ça prend du temps on s’agace mais c’est peut être parce qu’on attend que la justice soit rendu de la manière qui nous arrange nous alors que bien souvent c’est l’attitude que nous avons ou même la force de caractère et le fait de ne plus être des victimes qui représente en fait la justice qui nous ait rendue.
      C’est mon avis aujourd’hui
      Belle soirée

  4. Emilie

    3 mai 2019 à 10 h 31 min

    Bonjour Liliane,
    https://youtu.be/lgfoOJziPfc
    Certaines émotions sont thermonucléaires alors que la lumière qui irradie apporte aussi la paix. Parvenir à ressentir en conscience c’est hyper dur parce que justement l’émotion est perçue comme létale. Pourtant pour guérir il faut bien vider les abcès et déblayer les ruines. J’ai aussi tendance à faire taire pour essayer de ne pas donner de réalité à ce qui peut être oppressant. Cette attitude était encouragée dans ma famille où l’on disait « tu n’as qu’à faire comme si ça va et tu verras que cela ira mieux ». Merci pour ce partage fort éclairant.

    Répondre

    • jaoni

      3 mai 2019 à 11 h 39 min

      Bonjour Emilie,
      Merci pour la justesse de ton partage.
      Je ne m’étais pas rendue compte à quel point c’est dévastateur. Je suis allée prendre ma tension ce matin, je prépare une course avec des collègues et pour moi la tension c’est la routine, je fais toujours ma fière d’en avoir une bonne et bah là non, elle était montée.
      13/9 purée…
      Je sais qu’elle est montée plus haut parce que je me souviens des courbatures que j’ai eu pendant deux jours juste après l’incident familial. Et là c’était le choc.
      Ma course je peux toujours la faire mais il est urgent que je retrouve mon gentil 12/7.
      Belle journée

  5. galine4

    3 mai 2019 à 9 h 37 min

    Hello joani j avoue que le contenu est aussi captivant mais pourquoi ton blog ressemble enormement au site de syvlie ni ombre ni lumiere? T as pratiment repris son concept et l esthetique de son site en te l appropriant,,t as des troubles psy? Bon désolé du message,ms ca m enervait un peu.

    Dernière publication sur De tout et de rien by Noblesse Falaan : belle phrase qu on m a dite

    Répondre

    • jaoni

      3 mai 2019 à 10 h 54 min

      Bonjour Galine4,

      J’approuve ton commentaire (j’accepte qu’il soit affiché sur mon blog), je dois vraiment être dérangée alors.
      Je continue de lire le blog de Sylvie qui a choisi la plate-forme Unblog pour le sien ainsi que de Camille qui a choisi WordPress. J’ai préféré Unblog parce que c’est plus simple pour moi, et des mises en page proposées c’est celle de woohoo qui m’a tapé à l’œil. Sylvie et moi avons donc le même avis jusqu’ici sur cette mise en page.
      Pour ce qui est du contenu, je suis toujours surprise moi aussi de voir des synchronicités entre les expériences de Sylvie et les miennes et ce même quand je tombe sur ces articles après quelques temps d’absences.
      C’est ce qu’ on appelle appartenir à une même communauté énergétique, il ne faut pas confondre avec la vie en miroir.
      Tu as fait preuve d’honnête en laissant ton message, ça me fait penser à un article qui doit sortir je ne sais plus quand.
      Nous avons chacune nos expériences et nous nous retrouvons sur certaines de ces expériences.
      Et même si ça se ressemble, Sylvie c’est Sylvie, et moi je suis Liliane.
      La question c’est sur le nom des guides ? C’est ça ? Alors je vais te surprendre, moi aussi ça m’en bouche souvent un coin mais tu vois c’est la vie.
      Belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Gratitude

Bonjour   « Je dis merci à la vie et elle me répond je t’en prie Je dis m…