Bonjour, 
Je parle beaucoup d’Amour mais pendant longtemps ce n’était qu’un concept abstrait. 
J’en parlais parce que voilà on parle bien du vent mais on ne voit que ces effets. Alors, je parlais d’Amour a travers ses effets. 
Mais j’ai enfin senti l’Amour et on me dit que je n’ai encore rien senti, que c’est encore plus fort que ça. 
Avec ma tête j’ai compris que l’Amour est partout et ce n’est pas pour autant que je suis une bisounours. Je ne vais pas repeindre ma vie en rose pour autant.
Pendant un moment mes guides me répétaient de prendre la joie et l’amour d’où qu’ils me venaient. Je n’avais pas compris ce que cela impliquerait. 
Avant je cherchais l’amour de la personne que j’aimais et puis j’ai entamé un cheminement de flamme jumelle pour comprendre que chercher l’amour de la personne aimée n’était pas le meilleur chemin pour se sentir aimée. 
Avec ce cheminement j’ai également compris que ce n’est pas aimer que de céder à tous les caprices de l’être aimé. J’ai appris à me respecter et même si très tôt j’ai entendu aimé toi ça n’a pas été la chose la plus simple. 
L’Amour m’a conduit sur de drôles de chemin et principalement sur celui du non jugement. Je vous l’ai déjà dit, les hommes pour lesquels j’ai ressenti un profond attachement (pas si nombreux, faut pas non plus abuser) ne permettaient pas une relation acceptable par la société. 
J’ai moi même jeté l’opprobe sur moi et pourtant malgré tous ces doigts accusateurs, quelque chose restait serein en moi. Plus encore j’ai relancé mon premier amour plus d’une fois, lui aussi, on n’a juste pas fait des bébés.
Comment vous voulez récrire l’histoire ? Ce n’est pas possible  il faut juste l’accepter et pour avoir des nuits tranquilles, ne pas culpabiliser.
Quand j’y pense cette histoire à elle seule aurait dû me rappeler tout le temps qu’il ne faut pas se lamenter sur du lait renversé, quand on éprouve des sentiments forts, il vaudrait mieux les exprimer, crever l’abcès, ça passe ou ça casse. Être radical… 
Non, on me dit non pas besoin d’être radical mais être authentique. 
Revenons sur le chemin de cet article… Je voulais tellement me sentir aimée par des personnes en particulier que je ne voyais pas l’amour que je recevais des autres. 
Quand plusieurs fois je me suis heurtée au silence du Prince, mes guides m’ont rappelé de voir l’amour qui me venait des autres et petit à petit même celui me venant d’Axel, je le vois, je le ressens. 
Je me sens aimée par Axel… Truc de ouf… Ça aura l’air simplet pour certains mais me sentir aimée n’a jamais été une évidence pour moi.
Oh bien sûr on se sent tous plus ou moins aimé de la Source, de nos guides mais quelque part on se dit c’est normal qu’Ils nous aiment, Ils vibrent l’Amour Inconditionnel, c’est logique. 
Mais ceux qui nous sont proches, ceux qui partagent cette incarnation avec nous, être aimé par eux ne sonnent pas toujours comme une évidence. Entre L’ego, les blessures les attentes de chacun, on peut se perdre. 
Moi je me suis perdue tellement de fois au milieu de ça… Je ne ressentais pas l’amour d’Axel parce que je l’attendais d’une certaine manière et comme il n y a rien de linéaire, en me laissant aimer par les autres c’est ainsi que j’ai appris à m’aimer, à ressentir de l’amour pour moi. 
Quand les Maîtres me parlaient dans l’article d’hier de mon centre et de la nécessité de m’y connecter, je ne réalisais pas l’impact de la révélation qu’ils me faisaient. Comment croire que mon centre se situe non pas en mon Cœur comme je lis chez la plupart mais dans mon Chakra racine  dans le centre de mes désirs ? 
Je m’y suis connectée maintenant que la Rose a pris la place de la plante carnivore et c’est là que j’ai senti ce bang… L’Amour c’est tout et rien à la fois… Mes soucies avec le féminin je les comprend, comment peut-on Aimer avec la fougue, la puissance que j’ ai ressenti dans une société qui oblige de se contrôler et de se contenir ?
Je me suis également sentie Aimée par le Prince et ça, même si je le voyais dans les énergies le ressentir dans mon corps était différent. 
Avant il y avait une lutte en moi entre ce qui est ce qui devait être, ce que je croyais bon, ce qui restait dissimulé, je sens que tout s’est apaisé et ça me fait du bien. 
Belle journée 

5 Commentaires

  1. Bluebird

    5 mai 2019 à 22 h 29 min

    Re-bonsoir Liliane !

    Je lis en retard beaucoup de tes messages, je me suis déconnectée de l’ordinateur ces temps-ci.
    Ce qui me touche ici, c’est combien les flots d’amour circulent lorsque les chakras guérissent.
    La Rose est venue prendre la place de la plante carnivore au niveau du chakra sacré, pour toi, c’est bien ça? Et tu insistes sur l’importance pour toi de connaitre ton Centre , qui est au niveau de tes chakras sacré et racine, de tes désirs ?

    Cela me fait penser ( toute proportion gardée !!) au séisme que cela a été pour moi de découvrir mon énnéatype. Et surtout le fait que parmi les trois centres tels qu’ils sont décrits par le fabuleux outil de l’Enneagramme ( centre Mental, Emotionnel et Instinctif), en réalité j’étais de ceux et celles qui « perçoivent » la vie à travers le filtre privilégié du centre Instinctif !!!! ( Et non mental comme je l’aurais cru pendant toutes mes études, ou émotionnel comme mon hypersensibilité pouvait me laisser le croire depuis des années….).

    C’est fou comme ça change tout de prendre conscience de ça. J’ai réalisé au quotidien, à travers mille détails, qu’effectivement je percevais le monde, et aussi les autres, avant tout à travers ce Centre ( = par le ressenti, instinct, mouvement, les 5 sens…) et que je traduisais cela sur le plan mental et émotionnel pour pouvoir gérer le flot sans être débordée. Et je pressens que c’est le cas aussi des perceptions énergétiques qui émergent doucement avec l’usage des baguettes.

    Maintenant, j’y prête beaucoup plus attention et cela s’amplifie. Je me sens plus moi-même et plus vivante :)

    Et cela n’empêche pas , au contraire, d’avoir un fonctionnement mental performant et une ouverture du chakra racine de plus en plus grande.

    Quel chemin..

    Merci pour la précision de tes partages sur ce Carnet de Route. C’est hyper précieux !

    Bises et belle semaine à toi
    Lara

    Répondre

  2. Heleneveil

    30 avril 2019 à 21 h 48 min

    Bonsoir Liliane,
    Vraiment ravie pour toi, ton article est apaisant et c’est une bonne belle fenêtre sur un bel avenir d’amour.
    Bonne semaine !

    Répondre

    • jaoni

      1 mai 2019 à 23 h 01 min

      Bonsoir Heleneveil,
      Le plus important c’est bien cela, l’Amour.
      Belle soirée

  3. Charline

    30 avril 2019 à 10 h 27 min

    Bonjour Liliane,
    Je ne peux m’empêcher de t’écrire : Quelle chance !
    Et pourtant j’ai l’impression que c’est la suite d’un cheminement avec de nombreuses prises de conscience. J’ai encore beaucoup à apprendre. Déjà j’ose faire des choses que jamais je n’ai faite auparavant : bénévolat pour un festival, deux représentations publiques dans le théâtre de la ville où une compagnie a sélectionné des amateurs pour un projet, faire une formation de trois jours qui va être super intéressante. Et je suis à la fois, stressée, sereine, excitée, terrifiée, plus que contente. J’ai fait beaucoup de nouvelles rencontres dernièrement, des gens supers.

    Comment fais-tu pour ressentir l’amour dans ton corps ? Être authentique… suffit ?

    Belle journée heureuse Liliane.

    Répondre

    • jaoni

      1 mai 2019 à 23 h 00 min

      Coucou,
      J’étais un peu loin intérieurement ces derniers jours, merci pour les messages.
      L’excitation devant de nouvelles aventures… Ah ça je comprend. Je te souhaite de prendre du plaisir, c’est bien de sortir de son cadre, de sa zone de confort.
      Être authentique revêt tellement de choses, c’est le conseil qu’on me donne en tout cas pour continuer à expérimenter l’amour de soi tous les jours.
      Pour le Prince et comment je le ressens aujourd’hui, avant c’était souvent comme un rêve, tant bien qu’il suffisait que je sois loin de l’objet du rêve pour recommencer à me poser des questions mais depuis que je sens cet Amour comme une réalité en moi les choses sont différentes et j’en reviens même à me demander pour quelles raisons je me prenais autant la tête.
      Je ne sais pas si tu comprends mais c’est un peu de l’ordre de quelque chose qui se matérialise, quelque chose qui descend dans la matière sans le concours de la matière :)
      Belle soirée

Répondre à Heleneveil Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

La lune en moi

Bonjour, « Tu sais que les phases de la lune ont un impact en toi? »…