Bonjour, 
Ça m’a fait bizarre de repartir là où je vivais avant. Tu sais repasser par le lac, revoir la maison et toute la rue…
« Un passé que tu ne pensais pas avoir. Mais Axel a raison sur un point, tu devrais appeler cette famille dans laquelle tu vivais. » me dit Michael
Oui je sais… Avant que tu ne me lances sur le sujet, j’avoue que j’avais pris parti dans une histoire qui ne me concernait pas et je me suis retrouvée à me sentir en froid avec elle. Je n’aurais pas dû.
Ces gens m’ont logés gratuitement pendant un an… Je ne payais aucun loyer ni aucune charge. En plus la dame m’a trouvé des heures de soutien en mathématiques que je donnais à une petite de seconde dans la résidence. 
Ils m’ont emmené en vacances à Noirmoutier, tout frais payé… En plus j’avais passé du bon temps là bas. 
Il faut vraiment que je les appelle… Je culpabilise là … 
« C’est vrai que tu as pris du temps à comprendre que ces personnes malgré le déroulement des histoires  ils ont été là pour toi, ils ne t’ont jamais rejeté.
Ils avaient leur problème et même si des fois tu criais fort au téléphone ou tu poussais trop fort la chansonnette, ils t’ont toujours considéré comme un membre de la famille. 
Actuellement la maîtresse de la maison a la santé fragile, n’attend pas qu’il soit trop tard. 
Vos chemins se sont séparés parce que c’est ce qu’il fallait à ce moment là, tu devais apprendre à vivre sans cette béquille, sans t’accrocher à une famille tierce mais en travaillant à construire la tienne, à te construire toi. 
Aujourd’hui, tu es une personne plus forte  plus indépendante souviens toi de ceux qui ont été là pour te soutenir, remercie les. C’est une façon de clore les chapitre du passé resté ouvert. « 
D’accord, je vais les appeler.
Merci Michael 
Belle journée 

2 Commentaires

  1. Alexandre

    22 avril 2019 à 13 h 20 min

    Bonjour Liliane,

    C est dingue ton article me correspond totalement, en particulier le message de Michael. Quand je ai rompu tout contact avec ma famille maternelle, c était suite a deux deuils provoqués par des travaux occultes menés par une personne de ladite famille. J’ avais a l époque dénonce une emprise financière d une personne sur ma grand mère. Il s’ est avéré qu’après cette dénonciation , mes rapports se sont tendus avec ma grand mère et le reste de ma famille car cette personne l aidait pour ces tâches ménagères. Pardonner pour les travaux occultes est hors de question pour moi mais ses évènements m ont permis de devenir plus independant et plus fort. Je ne nie pas leur aide a une certaine époque de ma vie mais j’ai décidé de vivre autrement pour conserver mon équilibre. J’ ai recréé un foyer avec mes chats et en suis très heureux ainsi. Parfois la meilleure aide que l on puisse avoir est d apprendre à vivre seul . Bises

    Répondre

    • jaoni

      23 avril 2019 à 21 h 10 min

      Merci Alexandre pour ce rappel :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Juste rétribution

Bonjour,  « Ici aussi on pleure, ici aussi on ne sait pas si demain le soleil b…