Bonjour, 
Maman est encore malade Ammiriah
« Tu ne devrais pas t’inquiéter autant, elle ira mieux bien vite, son corps réagit à une infection et elle prend un traitement. Demain sa fièvre sera passée mais elle sera encore  fatiguée. 
Tu veux qu’on parle de ce qui la rend malade ? »
Pas elle spécifiquement, j’ai une idée mais de manière générale qu’est-ce qui conduit à des récidives?
Je sais qu’on a parlé de l’attraction que nous exerçons sur les situations que nous vivons et également de l’origine de nos maux… En fait je voudrais savoir ce que je peux y faire… J’ai pleins d’autres questions
« Elles n’ont pas toutes le même axe tes questions. Parlons d’abord de l’axe physique des choses. 
Quelque soit la maladie  votre corps vous envoie toujours des signaux, que vous les entendiez ou non. Les médecins parlent souvent des causes qui sont souvent difficiles à détecter mais la vérité est que comme une voiture que vous devez entretenir pour vous assurer son bon fonctionnement, vous devez être alerte pour intercepter les moindres  variations. 
Tu avais prévenu ta mère qu’elle prenait un risque en faisant ce voyage. Son organisme était encore fragile mais vu qu’elle avait repris ses activités elle pensait qu’elle tiendrait le coup. 
Comme je te disais la fragilité de son organisme à laissé la porte ouverte à tout ce qu’elle a aujourd’hui. 
Prendre soin de soi ce n’est l’histoire de personnes nanties. Vous êtes tous capables quelque soient les circonstances, de lever le pied, de vous asseoir un moment pour regarder les nuages passer. 
Mais vous êtes toujours entrain de courir  la tête baissée sans faire attention à ce qui se passe autour de vous et encore moins en vous, jusqu’au moment où votre corps vous arrête. 
Tu ne t’ai pas assez couverte et maintenant tu as le nez bouché, la faute à qui ? À la météo capricieuse ou à ta trop grande confiance en ta capacité de faire abstraction de vêtements plus chauds pour te protéger des coups de froid ? « 
Je comprends ce que tu dis. On se dit souvent qu’on a de la marge. 
 » Pensez que votre corps est un véhicule, c’est vraiment important comme image. Dès que vous avez une roue qui a perdu un peu d’air votre réaction est la regonfler au plus vite pour éviter des usures. Entretenez vous.
Faites attention à ce que vous mangez et à quand vous mangez. Tout est bon  seul les excès vous nuisent, vous le savez bien. 
Quand on dit que tout est bon ce n’est pas pour dire que tout est bon tout le temps ni à toute heure, sachez organiser ce que vous consommez et surtout consommez ce dont votre corps a vraiment besoin. 
Vous ne mettrez pas de l’essence dans une voiture qui prend du diesel sous des prétextes économiques alors pourquoi consommer des choses que votre corps aura du mal à assimiler sous de tel prétexte ?
Vous prenez davantage soin de vos possessions que de vous même et bien qu’il soit résistant, votre corps fini par montrer des signes de relâchement. 
Sur le plan énergétique c’est encore plus simple. Vos maux sont l’expression de déséquilibre, un message d’erreur de votre Âme pour vous faire savoir qu’il y a des choses à observer et à traiter plus en profondeur. 
Je ne dis pas que dès le premier mal de tête vous devez aller chercher dans les énergies pour savoir ce qui se passe  ça peut être simplement parce que vous avez pris un coup de soleil. 
Pour ce qui est de ton action vis à vis de ce qui se passe, souviens toi de traiter les autres avec Amour. C’est le soin que tu peux envoyer à autrui sans lui demander sa permission. Envoie de l’Amour.
Cela implique que tu dois pouvoir le ressentir déjà pour toi même, donc penses à te couvrir plus. Une manière très simple de te rendre compte si tu t’aime ou pas c’est de voir ce que tu fais pour toi, comment tu te traites.
Si tu arrives à te satisfaire de ce que tu fais pour toi, même si cela semble égoïste alors tu ressentiras cette énergie qui créera davantage cela autour de toi et tu pourras utiliser cette énergie pour imprégner tous ceux qui sont avec toi. C’est l’attraction, c’est L’Amour »
Je vois… Alors pour maman je devrais continuer à vibrer l’Amour et le lui envoyer simplement sans chercher à faire un soin à distance en particulier.
« Il te faut l’accord de l’autre, ce n’est pas le médecin qui va vers le malade, c’est le malade qui va vers le médecin. La démarche est intérieure. Une personne qui ne demande pas un soin quelque soit le lien entre vous, ne te lance pas dans une action de guérison. 
Il y a souvent bien plus que ce que les gens osent dire mais quand ils te permettent de les aider d’une manière ou d’une autre tu as accès au niveau d’information utile pour ton action. 
De plus tu te protèges aussi à n’envoyant que de l’Amour, tu comprends ce que je dis ? « 
Oui donc toujours demander la permission. 
Merci Ammiriah 
Belle journée 

Un commentaire

  1. Lucie

    28 mars 2019 à 20 h 16 min

    Bonsoir,
    Je viens de lire ce message et je le reçois « 5 sur 5″ et dans tous les sens pour moi, pour les autres et pour l’aide à envoyer.
    Tu as mis des mots sur ce que je ressens, merci.
    J’espère que ta maman va mieux.
    Bonne soirée, bises

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Dans le calme et la douceur

Bonjour,  Ah Jeremiel  ça fait si longtemps  « Je suis toujours là »…