Bonjour,
« Admettre sa souffrance et vouloir en sortir, voilà la clé de la guérison » me dit Raphael
Simple et complexe à la fois
« Pourquoi cela? »
Parce que ce n’est pas évident d’accepter qu’on souffrance et ce que tu te garde bien de dire c’est accepter que ce n’est ni de sa faute ni e la faute de l’autre, personne n’est responsable, que les scènes de vies sont toutes là pour nous faire apprendre des choses et que le fait qu’un enseignement ne passe pas crée de la souffrance qui si elle n’est pas comprise très vite conduit à une somatisation et ouvre sur un impact sur le corps physique.
Ce que tu ne dis pas c’est que tout est déjà prédisposé, toutes les réponses à toutes les actions inimaginables sont déjà encodées en vous et il suffit de vibrer une fréquence plutôt qu’une autre pour entrainer la chute dans la matière de quelque chose qui vient de la Source. Tu ne dis pas que même les maladies sont une réponses de la Source à un dysfonctionnement.
Ce que tu dis est très complexe mais tu utilises des mots si simple. Il faut souvent tellement de vies pour sortir d’un schéma, c’est un vrai labyrinthe, je dirais même qu’il en faut plusieurs pour accepter sa souffrance, je passe le fait qu’il faille la reconnaître et qu’il en faut autant parfois pour en guérir.
« C’est parce que vous oubliez de demander de l’aide »
Demandez de l’aide? Il y en a bien qui le font sans cesse non?
« Dans ce cas acceptez également reconnaître les formes d’aide qui se présentent à vous. »
C’est facile à dire ça aussi
« C’est parce que vous vous accrochez à votre souffrance, il y en a qui l’utilise même comme pense bête et la rappelle à loisir à ceux qui venait à l’oublier.
Pour beaucoup la souffrance quelle qu’elle soit n’est pas l’occasion de transformer sa vie, parce que vous cherchez plutôt les responsables de ce qui vous arrive et vous êtes satisfait quand le facteur extérieur est identifié alors soit vous vous mettez en guerre contre ce facteur soit celui-ci reste votre bourreau et vous la victime.
Mais la guérison véritable ne vient pas d’une telle attitude. Quelle que soit la souffrance vous faites partie de la liste des responsable. Par la loi d’attraction vous avez crée les circonstances pour que celle-ci s’installe. « 
Tu vois quand je te disais que c’est complexe. Tu ne dis même pas que lorsqu’une souffrance s’installe dans la matière elle est beaucoup plus difficile à traiter que si elle n’existait que sur les plans subtils parce que sur ceux-ci la loi d’attraction s’exécute plus rapidement que dans la matière où il faut maintenir l’intention.
Tu ne dis pas que lorsque la guérison doit arriver dans la matière, elle traverse plusieurs plans qu’elle doit transpercer, que pour atteindre son but plus rapidement il faut nettoyer autour.
« C’est pour cette raison que je dis qu’il faut admettre sa souffrance et vouloir en sortir »
Raphael…
« Il n’est nullement question de résignation. C’est comme un caillou dans la chaussure, soit vous ne le sentez pas, parce qu’il peut aussi se trouver dans un coin inaccessible par votre pied.
Soit vous le sentez mais vous le repoussez dans un coin parce que vous vous dites que vous ne pouvez pas enlevez votre chaussure en plein centre commercial, vous attendrez d’être dans un endroit plus discret surtout que vous ne savez pas si avec toute cette chaleur vous pieds ne sentent pas le renfermé.
Soit il vous fait tellement mal que vous jetez la bienséance aux orties et vous vous déchaussez pour soulager votre pied de cette intrusion.
Le choix vous reviens toujours, vous voulez être bien? Levez-vous et marchez »
Il n y a donc pas une manière de faire qui nous donne une garantie sur le résultat
« La seule garantie que vous avez en vous levant et en marchant c’est que vous allez faire des rencontres, ce sera à vous de définir si elles sont bonnes pour vous ou non »
Merci Raphael.
Belle journée
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Avancer

Bonjour, Le chemin n’est pas toujours aussi droit que l’on croit.  Parfois il …