Bonjour, 
Ça me fatigue et ça me fait de la peine ce que je lis sur les réseaux sociaux et dans les commentaires de vidéos sur les flammes jumelles quels qu’ils soient.
Ça ne sert à rien de se cacher derrière l’idée que vous êtes flammes jumelles alors qu’en fait vous êtes la seule personne à vouloir une relation qui n’existe pas. 
Vous avez certainement eu un bon feeling avec cette autre personne mais prenez une seconde pour vous demander ce que le fait d’entretenir ce rêve a fait en vous.
Si votre niveau d’attente et de plainte, prenons juste ces deux là est au paroxysme et menace même d’éclater le plafond alors c’est simple voyez ce que ça donne quand vous lâchez prise. 
C’est en lâchant prise sur une relation qu’elle qu’elle soit que vous voyez la réalité des sentiments partagés. 
Flamme jumelle ne rime pas avec heureux pour toute la vie bon sang, c’est une voie choisie par votre âme pour vous permettre d’être la meilleure version de vous même. 
Comment pouvez vous croire un seul instant que c’est quand vous serez  avec l’autre que vous serez complet ?
Flamme jumelle ne rime pas avec romantisme, c’est un chemin d’évolution exigeant comme tous les autres, certes il y a de l’amour mais c’est d’abord et avant tout l’amour de soi qu’on cultive sur ce chemin. 
Arrêtez de penser que vous vivrez cet amour au delà de tout quand vous serez avec votre flamme jumelle, encore faut-il que ce soit votre flamme jumelle
Qu’on soit clair je ne suis pas furax, je comprend la douleur que c’est d’être rejetée et ignorée d’un homme qu’on aime, je sais ce que c’est d’aimer et d’attendre, d’espérer un retour d’affection. Cette impression d’avoir le cœur exposé, de se décomposer de l’intérieur. Je dis homme ça peut être femme aussi. 
Ceux qui n’ont pas idée de ce que c’est, croyez moi vous ne perdez rien. Mais ne faisons non plus comme si c’était une douleur réservée aux jumeaux, c’est commun à toutes les relations qui tournent au vinaigre et desquelles nous avons du mal à lâcher prise. 
Le lâcher prise, c’est le maître mot. Arrêtez avec le lui ceci lui cela, il n’a pas répondu, il ne me voit pas, il ne me répond pas, pourquoi c’est à moi de travailler, j’ai l’impression que lui il n’avance pas, je suis en colère contre lui et patati et patata … Je suis passée par là, si vous voulez un raccourci lâchez l’affaire, je le redis encore, occupez vous de vos propres blessures arrêtez de faire l’inventaire des blessures qui guérissent chez l’autre ou pas.
Quand vous arrivez à prendre une certaine distance, un peu d’air, parce que jusque là vous êtes en apnée, vous vous rendrez compte que c’est en vous que tout se passe. 
Dès l’instant où vous vous occupez de soigner vos propres blessures la suite du chemin se déroule progressivement. Si c’est votre flamme jumelle le contacte se refera naturellement, si ça n’en était pas une, vous pourrez ne plus en entendre parler. 
Tant que vous comptez sur une personne pour être heureux ou vibrer l’amour inconditionnel, vous n’allez créer que des attentes. 
Cherchez à sortir de la souffrance en vous concentrant sur vous, ne vous culpabilisez pas de souffrir remerciez vous d’avoir l’occasion de travailler sur vous, c’est masochiste mais si vous voyez une autre méthode que prendre le taureau par les cornes allez y tant que ça n’implique pas que vous trouviez des boucs émissaires. 
Quand vous y arriverez vous saurez, la fluidité de la communication qu’elle qu’elle soit en sera un signe mais sachez une chose, il n y a pas un bout à prendre avant l’autre dans votre travail, ne cherchez pas à savoir quand ça va se terminer parce que vous ne faites pas ça pour une personne autre que vous. 
Belle journée 
 

2 Commentaires

  1. Charline

    28 février 2019 à 9 h 43 min

    Bonjour Liliane,
    C’est vrai que sur les réseaux sociaux c’est… particulier pour ne pas dire énervant.
    C’est pour cela que je ne côtoie plus ce type de groupes.
    Je dois dire que lorsque je suis allée là-bas je-ne-sais-plus-quand, les gens cherchaient à me catégoriser et ça, je ne le supporte pas, mais alors pas du tout. J’ai aussi fait des mauvaises rencontres qui m’ont encore plus fait douter de ce lien. Des gens essayant de m’enfermer dans leurs croyances.
    Je lâche prise complètement par rapport à mon Prince. Complètement.
    Avec la mort de mon grand-oncle, je suis dans le lâcher-prise, je n’ai plus peur de l’avenir. Je ne sais pas où je vais, je sais juste que j’avance et c’est suffisant. Le soucis est mon intérêt pour ce que j’aime faire habituellement s’est amenuisé jusqu’à disparaître. Je prends goût encore à la lecture et à l’écriture mais tout me semble si dérisoire et éphémère… J’ai même du mal à dire comment je me sens vraiment. Triste serait réducteur.
    Je fais un pas en avant en plein vide, dans l’inconnu, sans peur. L’incertitude ne m’inquiète pas.
    L’éphémère se mêle à l’éternité et à l’infini. J’avance… mais pour aller où ?
    Mes questions se sont envolées, remplacées par le silence. Au vue de ma dernière méditation, le langage devrait me mener au silence de l’être. Pour l’instant je suis dans le silence du recueillement. Dans un entre-deux où les larmes du cœur se mêlent au non-sens de la vie, et à sa plus grande signification dans son expansion permanente. Je ne comprends pas tellement tout ce que j’écris. Mais qu’importe ! Ce soir et demain je sors pour voir d’autres personnes, j’espère que cela me permettra trouver un nouvel équilibre.
    Merci. Je t’embrasse également.
    Belle journée.

    Répondre

    • jaoni

      3 mars 2019 à 20 h 53 min

      Coucou
      Nous aimons avoir des repères, certains plus que d’autres.
      Au final si ça aide à comprendre un peu mieux pourquoi pas, mais quand c’est un objet de jugement c’est moins sympa.
      En ce qui me concerne je travaille à ne pas galvauder ce que je suis et à suivre mon cœur.
      Belle soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Courir

Bonjour Courir ne fait pas avancer le temps Courir fait tourner en rond parce qu’on …