Bonjour,
Je me réveille vers 4h du matin, une envie pressante et quand je reviens dans mon lit je ressens fortement cette envie de faire une sortie astrale ou même juste un rêve lucide.
Ça arrive souvent que je me sente à l’étroit dans mon corps, c’est justement pendant ces moments là que je fais ce type d’expérience, ça arrive à chaque fois. En dehors de ces périodes là, ça arrive mais je travaille à créer cette envie là le plus souvent pour faire plus de choses.
Mais revenons à l’expérience. De retour dans mon lit avec cette forte envie, mon corps se met à vibrer, c’est bon signe. Je respire donc profondément en me détendant et à chaque respiration mon corps se détend et les vibrations se font plus fortes.
Mes yeux clos et m’enfonçant de plus en plus dans le lit, ma vision intérieure commence à s’ouvrir sur une chambre plongée dans le noir. La lumière se fait progressivement, je suis donc enfin en sortie astrale.
Je sors du lit et j’ai une seule idée en tête, l’appeler lui. Je suis dans une sorte d’hospice, je sors de ma chambre… super… je ne porte qu’une chemise large. Je voulais bien aller voir dans le placard que j’ai vu dans la chambre mais je ne voulais pas trop traîner, un sentiment d’urgence.
Quand je suis hors de ma chambre, je sais que je dois monter, du coup je cherche des escaliers, si je pouvais voler ? Je crois que oui, mais je vous assure que je n’y ai pas pensé lol. Alors je grimpe et c’est aussi fatiguant qu’éveillée.
Je suis au deuxième palier. Je l’appelle, plusieurs fois
si tu m’entends répond moi !
J’avance vers la foule devant moi mais je ne le sens pas. Puis je me fais interpeller par un petit groupe  une femme sortant du milieu me fait passer une énergie par les mains.
On me dit  » si tu veux lui parler il faut monter. » 
Quoi alors pour si peu j’ai fait redescendre ma vibration ? C’est aussi sensible que ça ? Parce que je me suis un peu laissée aller ? 
Je suis un peu dépitée, je vois un groupe d’hommes qui passent au moment où je me demande ce que je dois faire maintenant. Je les interpelle.
Qu’est-ce que je dois faire ?
L’un d’eux me dit “parle lui, si tu veux être avec lui parle lui. »
Je me tourne vers un autre qui me montre une plaque comme celle du jeu des fléchette et il me dit « il doit d’abord finir de faire ce pour quoi il est venu, elle » en parlant de sa femme  
« Quand il aura terminé avec cela, il pourra être avec toi.
Tu n’es pas le plus important pour lui maintenant »
À la fin de cette discussion, j’étais un peu déboussolée. Je n’ai jamais émis l’intention d’être avec lui, je respecte ses choix de vie, j’ai compris pourquoi nous sommes dans nos configurations respectives de vie. 
J’ai même retrouvé la sérénité, je vais de surprise en surprise, mes guides m’ont dit de continuer à profiter de la vie, c’est ce que je fais et ça a pour résultat un changement radical d’énergie en moi et autour de moi. 
Ce que j’ai compris avec une clarté impeccable c’est que le fait d’être la flamme jumelle d’une personne ne fait pas de vous la personne la plus importante et c’est réciproque. Donnez ce genre de place c’est laisser l’ego faire son jeu. 
On verra bien où ça nous conduira tout ça.
Belle journée 
 
 
 

6 Commentaires

  1. jaoni

    10 février 2019 à 10 h 40 min

    Bonjour Charline,
    La Source ne donne pas plus d’importance à une de ses créations qu’à une autre, c’est aussi cela l’amour inconditionnel.
    Pour le moment je comprend avec ma tête que le fait de donner plus d’importance à une personne plus qu’à une autre met en place des attentes, et qui dit attentes dit souffrance.
    Dans mon chemin de vie, ce n’est pas tant la réunion qui importe mais le fait d’aimer inconditionnellement. Pour y arriver je dois continuer à travailler sur le détachement, je ne l’aime pas plus que mon mari, je l’aime différemment.
    Bien sûr les vibrations des deux particulièrement ne sont pas les mêmes et elles mettent en lumières mes propres blessures sur lesquelles je travaille.
    J’ai accepté le fait que malgré que je ne voulais pas spécialement vivre cette réunion dans cette incarnation parce que je ne savais pas comment ça pouvait se passer, ce qui doit arriver arrivera.
    Il peut se séparer de sa femme quand il aura terminé mais cette séparation là peut se traduire par un divorce comme par un décès, partant de là et sachant que ce n’est pas à moi de choisir comment les choses se passeront, je m’en détache.
    Il n’y a aucune injustice derrière tout cela quand on comprend que ce qui importe c’est être heureux et que l’autre soit heureux quelque soient les choix qu’il fait.
    Belle journée

    Répondre

    • Heleneveil

      10 février 2019 à 12 h 27 min

      Bonjour Liliane,
      Ton commentaire est vraiment indispensable à cet article. J’aimerais te demander tes trucs pour travailler le détachement stp car c’est un de mes objectifs en général.
      Merci et bon dimanche !

    • jaoni

      10 février 2019 à 21 h 50 min

      Bonsoir Heleneveil,
      Des trucs pour pratiquer le détachement ?
      D’abord accepter que je souffre, comprendre ce qui me fait de la peine devant une situation et apprendre à ne pas m’identifier à cette souffrance là.
      Il en est de même pour les événements heureux.
      C’est en cela que réside le détachement, le fait de ne pas s’identifier aux émotions qu’on ressent mais plutôt de s’en servir comme outil pour se construire et comme moteur pour entrer encore plus en nous.
      Je ne dis pas que c’est facile, j’y travaille à chaque occasion, mais j’essaye toutefois de me dire quelque soit la situation que ça aussi ça va passer.
      La méditation pour travailler l’équanimité est aussi une clé.
      Belle soirée

    • Heleneveil

      10 février 2019 à 23 h 25 min

      Bonsoir Liliane,
      Merci, merci merci!!!

  2. Charline

    10 février 2019 à 8 h 40 min

    Pardon, j’oubliais…
    Bon dimanche !
    Bonne journée.

    Répondre

  3. Charline

    10 février 2019 à 8 h 40 min

    Bonjour Liliane,
    Pourquoi, pour une fois que tu acceptes d’être avec lui, tu ne peux y accéder ?
    Je trouve cela injuste !
    Et pourquoi ne pouvons-nous pas considérer une personne plus importante qu’une autre dans notre vie ?
    N’est-ce pas ce que nous faisons par le fait même d’avoir des amis ? Ou pour les personnes en couple ?
    On dirait que c’est pareil avec mon Prince. IL s’occupe de sa femme pour comprendre des choses et elle aussi puis ils se sépareront. Comme des âmes liées. Peut-être sont-ils des âmes sœurs ? Je ne sais pas.
    Une chose est sûre, peux-tu me donner plus d’éclaircissements; s’il te plaît ?
    Cet article m’interroge beaucoup comme tu peux le voir.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Je ne trouve aucun titre à cet article…

Bonjour,  C’est drôle, je n’arrive pas à voir loin  « Peut-être par…