Bonjour,
Chaque fois que je me dis que je ne vais pas parler d’une chose ou même faire une chose je le fais. Je ne voulais pas parler de la réunion des flammes jumelles à la base mais depuis un moment mes guides me lancent sur l’union du masculin sacré et du féminin sacré. Je n’ai pas compris aussi pourquoi avoir parlé de ma bisexualité la dernière fois mais ça commence à venir.
La réunion…ce moment où tu te dis c’était évident que ça se terminerait comme ça, c’est comme quand tu retrouves une partie de ton histoire et que tu sens en toi que tout est enfin à sa place. Non pas que ce n’était pas le cas avant, non en toi tu avais atteint et tu vivais l’équilibre de tes pôles, ta vie coulait comme un long fleuve tranquille et à un confluent, tu te mélanges à un autre fleuve.
Il m’a été donné de voir ce qui se passe au niveau des énergies lors de la réunion alors c’est ce que je vais vous partager.
J’ai vu un homme qui en s’approchant d’une femme s’est embrasé d’un feu de couleur rouge orangé et quand cette femme l’a vu, elle s’est embrasée elle aussi. Son feu à elle était une nuance de bleu. Ils se connaissaient dans cette vie là, on aurait dit qu’ils s’étaient perdus de vue pendant quelques temps et que là ils se retrouvaient.
Quand ils se sont pris dans les bras l’un de l’autre, les deux feux se sont mélangés et au dessus d’eux s’est formé de ce mélange un feu de couleur violette.
Je suis restée un moment devant cette vision, les feux respectifs de l’homme et la femme n’ont pas pour autant disparu, et quand les deux s’éloignaient l’un de l’autre, ils avaient avec eux leur propre flamme et un bout de la nouvelle flamme.
Mes guides n’ont pas voulu faire davantage de commentaires sur cette vision, ils m’ont dit de vivre ma vie tranquillement, comme souvent. Alors pour moi c’est clair c’est ça la réunion sur le plan énergétique et vu que ce n’est que ce que je perçois et pas un changement spécial dans la matière, ça veut donc dire que c’est forcément du plan énergétique que part la réunion pour ensuite se faire dans à travers les corps.
La réunion survient lorsque l’un et l’autre ont atteint la bonne vibration à travers leur travail intérieur.
Pour celui qui est devenu conscient du lien après, il part de prises de conscience en prise de conscience mais sans la compréhension même du lien, souvenez-vous c’est lui qui est parti lors de la scission originelle, c’est sa plus grande souffrance et il s’en est toujours voulu pour ça et s’est toujours dit qu’il ne sera jamais pardonné.
Il a choisit de continuer à s’éloigner par peur de ne plus être accepté et même quand vous vous êtes rencontrés de vies en vies, malgré l’amour évident entre vous, cette culpabilité dont il ignore l’origine de manière consciente, l’a poussé à agir lâchement, ce qui vous a causé beaucoup de chagrin.
De son côté donc, suivant son ouverture, il a travaillé sur ses blessures et plus il le faisait plus il se rapprochait de la plus difficile. Elle est guérie dans sa vie avant la réunion ou dans celle dans laquelle il va la vivre. C’est le contraire chez celui qui s’est éveillé au lien en premier. Vu qu’il est conscient du lien, il est très vite face à la blessure originelle et généralement tout le travail sur lui tourne autour de cette blessures, le reste n’est qu’un ensemble de ramifications.
Pour l’un comme pour l’autre, c’est l’Amour de soi, le pardon, l’acceptation, la confiance en soi et le lâcher prise qui sont ce qui aide à faire l’union divine en soi avant de la vivre à l’extérieur.
Je voudrais tout de même préciser une chose. Si l’un et l’autre ont travaillé respectivement sur leur blessures sans avoir été confronté à une séparation, ils ne sont pas tenus de vivre celle-ci quand ils vont se retrouver, ils feront des ajustements mais n’auront plus besoin de passer par la case séparation.
Ce cas arrive quand la reconnaissance s’est faite sur le plan de leurs âmes alors qu’ils vivaient loin l’un de l’autre. L’âme ne connait pas la distance, quand elle rencontre son autre, selon leur plan d’incarnation, elles peuvent très bien engager un travaille de nettoyage intérieur en vue de faire leur rencontre physique en tant que Êtres unifiés en eux.
La réunion c’est la réponse de l’Univers à notre état d’équilibre, que celle-ci se fasse ou non avec une flamme jumelle, elle correspond toujours à ce qui répond à nos énergies.
Belle journée
 
 
 
 

2 Commentaires

  1. jaoni

    8 février 2019 à 23 h 57 min

    Bonsoir Charline,
    Les séparations peuvent être vécues de plusieurs manières en effet.
    la séparation ne veut pas toujours dire qu’on ne se parle pas, qu’on a l’impression d’être indésirable pour l’autre.
    On peut être séparé par la distance, par les énergies.
    Plus on travaille sur soi plus on se rapproche de l’autre

    La réunion se passe à plusieurs niveau, des plans les plus subtils au plan physique et rien ne dit que tout cela se passe pendant une seule incarnation.
    Je me suis souvent dit que c’était une obsession moi aussi mais quand j’ai compris que le travail que je faisais pour moi était un cadeau pour l’éternité que je me faisais, j’ai pris les choses autrement.
    Mon Prince met en lumière mes blessures et me permet de travailler plus efficacement, c’est ce que je garde en mémoire pour m’éviter de complètement perdre la tête avec son regard et aussi ses silences.
    Je trouve ta façon de gérer ton histoire, l’utiliser comme personnage ça va te permettre comme avec tes guides, tu pourras avoir une communication subtile avec lui, c’est génial ce que tu fais
    Tu verras au fur et à mesure tu vas mettre les mots sur ce qui te dérange ;)
    Belle soirée

    Répondre

  2. Charline

    8 février 2019 à 8 h 09 min

    Bonjour Liliane,
    Je suppose que c’est la même chose que pour les âmes entières au niveau énergétiques.
    Existe-t-il plusieurs séparations et une réunions ou plusieurs ?
    Que se passe-t-il une fois la réunion effectuée au bout d’un certain nombre de cycles ?
    Je me reconnais bien avec LUI dans la configuration « flamme jumelle » pourtant.
    Je ne peux pas m’empêcher de douter. Parfois je me dis juste que c’est juste une obsession.
    J’ai relié des points il y a quelques temps (je ne sais pas si cela le concerne directement) mais je vais créer un personnage en lien avec mes ressentis. C’est plutôt intéressant comme approche.
    Et dans mon roman, j’aimerai déstructurer certaines choses. Aller au-delà des stéréotypes, des clichés, des préjugés.
    Le plus difficile est de creuser en moi. Des images de mon passé sont venus dans ma tête à la façon des visions que j’avais étant plus petite. J’ai eu mal et c’est en prenant le problème d’une autre façon que je me suis sentie mieux.
    Il me reste deux questions. Et celle qui me semble impossible à répondre concerne la peur. De quoi ai-je peur depuis mon enfance ? Qu’est-ce qui me terrifie vraiment ?
    Bon, assez écrit.
    Je te souhaite une belle journée.
    Bises.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Le temps de la restauration

Bonjour,  C’est trop bien de pouvoir faire grasse matinée, j’avais vraiment be…