Bonjour,
Je vous invite aujourd’hui dans un de mes repères énergétiques. 
Pour avoir  la situation de mon état émotionnel, j’aime souvent me visualiser sous mon chêne. 
Il surplombe une colline, derrière il y a une forêt verte et dense. Le ciel y est bleu ces jours, au bas de la colline, il y a une petite plage rocailleuse et la mer s’étend jusqu’à loin. C’est en observant la mer que je sais dans quel état réel je suis. 
Aujourd’hui je vois des vaguelettes assise au pied de mon arbre, la mer a des remous tout à fait normaux. 
Le soleil n’est pas haut dans le ciel, il va se coucher, je vais donc bientôt assister à un coucher de soleil, une nuit s’annonce donc mais elle ne me semble pas trop fraîche, il a fait chaud dans la journée et on me dit qu’il y aura des étoiles, deux particulièrement vont briller dans ce ciel de nuit.
Je ne sais pas où je vais mais j’y vais quand même 
« Et tu as raison d’y aller » me dit Ariah
Je me dis ça aussi. 
« A quoi penses-tu assise sous ton arbre ? »
À rien vraisemblablement, aucune pensée ne s’accroche, elles passent toutes, il y a une douce brise, pourquoi le soleil se couche aussi vite ?
« Pour que tu vois que dans la nuit, les choses peuvent aussi être douces mon enfant » me dit Michael
Mais ça veut dire quoi Michael ? Ce sont des difficultés qui s’annoncent ?
« Pourquoi tu penses aux difficultés ? Tout va bien, la nuit est étoilée, tu vas beaucoup avancer intérieurement et tu auras l’aide pour cela par contre pas de soleil donc rien d’éclatant spécialement, mais toutefois, des choses importantes pour que lorsque le jour se lèvera tu sois encore plus outillée. « 
Alors c’est une période de travail intérieur intense qui va commencer? Je n’ai pas vu venir
 » Mais si, un peu quand même, tu te doutes bien que la tournure des événements avec le Prince nécessite que tu mettes en place, de ton côté, le travail nécessaire pour rester centrée sur toi. 
Il va connaître des ouvertures en lui dont tu te rendras compte et il ne faut pas que tout cela t’éblouissent, il faudra te souvenir que tu dois mettre en place des processus qui te permettront de continuer à travailler sur tes propres blessures.
La période pendant laquelle les deux jumeaux ont une connexion consciente est difficile à vivre davantage quand les deux se fréquentent et dans votre cas précis, vous êtes tous les deux engagés dans des vies personnelles, il faut trouver la juste façon de faire pour ne pas se laisser submerger par la rencontre des énergies. »
Dans ce cas de quoi je dispose ? 
« Tu le sais Liliane, garde le cœur ouvert. Ce n’est pas parce que le jumeau devient conscient que tout devient facile bien au contraire, des peurs plus profondes vont être réveillées et il faudra dans ton cas éviter de prendre les choses pour toi. Tu devras faire attention à ne pas avoir d’attente et de rester dans l’accueil tout simplement.
En devenant conscient de ces drôles d’énergies et en les reliant à toi, il va entamer une lutte qui va le mettre face à lui même, le plus difficile pour toi sera de résister à l’envie de lui faire presser le pas. 
Il n’y aucune raison de se presser, tout arrive au bon moment »
Michael je trouve que ça arrive beaucoup trop tôt, je pensais que j’allais tranquillement vivre les choses telles qu’elles se présentaient à un moment, mais là… Je ne vois pas de réunion mais Ariel m’a dit de vivre, ça c’est un piège, c’est comme quand je disais que ce n’est pas possible qu’il soit ma flamme jumelle et que tout le contraire m’a été montré. 
« Tu n’as pas réellement peur de la réunion, tu sais comment elle sera, elle coulera de source. Ce dont tu as peur c’ est l’impact de la réunion dans un contexte similaire. Mais nous t’avons déjà dit, ce qui doit arriver arrivé toujours. »
Oui vous m’aviez dit ça. 
« Le travail sur les flammes jumelles dans ton incarnation n’est pas un fait du hasard, c’est le chemin qu’ a choisi ton âme pour t’apprendre à aimer de manière inconditionnelle, c’est ton domaine difficile, pour t’y aider, tu as comme domaine facile le domaine affectif. 
Tu t’es prise d’affection pour tout le monde autour de toi, tu as en toi un amour compassion et on se demande bien comment un tel cœur peut ne pas avoir également intégré l’amour inconditionnel. 
C’est parce que ton affection pour les autres s’est développée en même temps que tu souffrais de ta blessure du rejet. Tu es particulièrement prise d’affection pour ceux qui sont rejetés. 
Au lycée, tes amis n’étaient pas seulement les enfants de bonnes familles, tu étais l’amie de ceux qui n’avaient pas d’amis. C’est ta blessure de rejet qui t’a conduit à développer la compassion et cet amour pour les autres, parce que toi même tu te sentais rejetée. 
À côté de ça tu as toujours eu peur du sentiment amoureux, parce que tu as cette peur que celui de qui tu es amoureux soit rejeté de ta famille. 
Tu portes cette peur là depuis beaucoup de vies. Dans celle-ci, tu as été mise face à des âmes diverses et bien sûr aucune d’elle n’a eu l’accueil du héros en rencontrant ta famille. 
Bizarrement, les hommes que tu aimes représentent un profil qui ne correspond pas aux attentes de la société ou de la famille et ce que beaucoup ignorent c’est qu’en réalité tu es bisexuelle. 
Tu n’as plus besoin d’exprimer cette part de ta sexualité, tu ne l’as pas refusé quand tu t’en es rendue compte et tu es en paix avec. Axel s’en doute bien, il te taquine avec cet aspect de toi. 
Pourquoi tous ces profils en une vie ? Parce que c’est dans celle ci que tu vas solder les comptes, tu as fait un si long chemin, dis toi que tu es en classe d’examen mais ne te mets aucune pression. »
Quand je me suis rendue compte que je suis bisexuelle je ne m’en suis pas blâmée, est-ce que j’aurai voulu avoir une expérience lesbienne ? Je savais que ce n’était pas un objectif, en plus je suis une dominatrice et je sais que dans une autre vie j’avais particulièrement usée de cette place. 
J’espère juste que je n’irai pas en rattrapage, je ne suis pas très fan
« Si tu savais le nombre de fois que tu es allée en rattrapage… » 
Sympa..  
« Tout va bien se passer » 
Merci de me rassurer. 
Belle journée 
 
 

 

6 Commentaires

  1. Heleneveil

    4 février 2019 à 0 h 52 min

    Bonsoir Liliane,
    Je te remercie pour ta réponse !
    Bonne soirée

    Répondre

  2. Heleneveil

    3 février 2019 à 16 h 48 min

    Bonjour Liliane,
    J’ai une question (en fait plusieurs mdr) comment savoir si le domaine spirituel est un domaine facile ou pas stp ?
    J’ai toujours pensé que le domaine affectif (amical) était difficile parce que j’avais peu d’amis mais finalement après certains des articles de Crystalia il me semble que le fait de savoir reconnaître les amis fiables en fait plutôt un domaine facile.
    Merci et bon dimanche !

    Répondre

    • jaoni

      3 février 2019 à 22 h 51 min

      Bonsoir Heleneveil,
      Comment savoir si le domaine spirituel est un domaine facile pour soi ?
      Tout d’abord domaine facile ne veut pas dire qu’on sait tout de ce domaine mais plutôt qu’on y est à l’aise, qu’on intègre facilement et rapidement les informations liées à ce domaine.
      Pour le domaine spirituel, on sait que c’est son domaine facile quand ce qu’on découvre sonne comme une évidence, ce n’est pas le fait de communiquer facilement avec ses guides par exemple, ça c’est possible quand on affine ses canaux de communication et c’est ainsi pour tous le monde.
      Belle soirée

  3. jaoni

    2 février 2019 à 21 h 28 min

    Des bisous à vous
    Très beau week-end :)
    Belle soirée

    Répondre

  4. Heleneveil

    2 février 2019 à 13 h 05 min

    Bonjour Liliane,
    J’aime beaucoup…
    C’est tellement doux.
    Des bisous et bon week-end !

    Répondre

  5. Charline

    2 février 2019 à 9 h 12 min

    Bonjour Liliane,
    Cet article me touche beaucoup. Je suis incapable d’expliquer pourquoi mais je m’y reconnais.
    Quoique je n’ai pas du tout la même relation avec mon Prince.
    Si ça peut te rassurer, moi aussi j’ai dû aller souvent au rattrapage…
    On évolue chacun à notre rythme. « Tout va bien se passer ».
    C’est ce que je me dit. Parce que je n’arrive pas exprimer pourquoi je me sens mal.
    Je réagis comme avant, je me réfugie dans les cours pour éviter de faire sortir « cela ».
    Un rêve que j’ai fait il y a à peu : deux de mes professeurs et mon Prince étaient présents.
    Ils m’encourageaient à dire ce que j’ai dans le cœur. Mais je n’y arrivais pas et je n’y arrive toujours pas.
    Bon week-end et belle journée.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Des réalités parallèles

Bonjour, Je ne me souviens pas de intégralité de mes rêves cette nuit mais il y a bien cel…