Bonjour, 
J’aime les boiseries de cette bibliothèque 
« Même comme tu ne viens pas tout le temps, alors qu’est-ce que tu veux lire aujourd’hui » me dit la bibliothécaire 
Je n’ai pas un choix arrêté, j’ai plutôt envie de visiter. La dernière fois que je suis venue c’était pendant une sortie astrale, il y avait un séminaire mais je crois que j’ai du mal à garder ma conscience présente quand je ne suis pas en mouvement. 
« C’est un problème d’ancrage, tu apprendras en pratiquant, tu peux très bien suivre des cours dans l’astral ou un concert ou ce que tu veux qui ne nécessite pas que tu sois en mouvement, tu y arriveras en travaillant c’est simple. 
Je te conseille la section premier pas. « 
Premier pas ?! Je ne suis pas non plus un bébé… 
« Tu crois ça ? Eh bien dans ce cas, tu n’auras aucune difficulté à intégrer le groupe d’étude sur l’anatomie spirituelle. »
Euh… Doucement, c’est bon j’ai compris. 
« Ce n’est pas un problème de réapprendre à marcher, ici c’est un plan différent et quand tu y arrive tu dois arriver à t’intégrer dans l’environnement et à y maintenir ta conscience jusqu’à ce que tu aies fini ce pour quoi tu es là, c’est la base. 
Si tu veux vraiment profiter de toutes tes expéditions, prends le temps de commencer avec les bases, à te maintenir dans un plan jusqu’à ce tu finisses des actions simples. 
Mohiteya peut te servir de professeur, appelle le quand tu va te coucher. »
C’est qui ? 
« C’est moi » me répond t-il
(Il est canon) heuuu… Alors tu es un guide ? 
« Non je suis juste un moniteur de sortie astrale, nous allons faire des exercices, tu sais y faire mais tu vas y apporter plus de discipline » 
Excuse moi mais tu as la peau dorée ? 
« Encore une qui découvre une nouvelle espèce » dit la bibliothécaire en s’éloignant 
« Tu en découvriras encore plus, il te manque juste le bon protocole, celui qui te convient et tout ira bien mieux » 
D’accord dans ce cas rendez vous cette nuit. 
Belle journée 
 
PS Je vous dirais si je l’ai finalement  capté 
 

3 Commentaires

  1. Charline

    31 janvier 2019 à 13 h 22 min

    Rebonjour Liliane,
    C’est vrai je vais mieux même si je fais des rêves plutôt perturbants depuis que j’ai commencé à lire « dialogues avec l’ange ». Mais rien de grave. C’est vrai, j’aime ta vision des choses, elle correspond plus à ce que j’ai vécu.
    Tu sais, dans mon roman, j’y ai mis des guides ou quelques êtres de mon entourage astral afin qu’ils m’enseignent à travers l’écriture. Par les rêves aussi, c’est fréquent. Pour la majorité de mes personnages, j’ai rêvé d’eux.
    L’essence d’un être est difficile à définir, j’ai l’impression qu’en langage humain elle fait référence à l’esprit.
    Qu’est-ce que l’âme finalement ? Tu as bien raison de te poser la question car la réponse est abstraite. Notre conscience n’est pas assez étendue pour que nous en sachions suffisamment.
    La compréhension, c’est peut-être le seul élément capable de nous donner du sens dans la vie.
    J’aime beaucoup ta réponse également.
    Belle après-midi.

    Répondre

  2. Charline

    31 janvier 2019 à 8 h 50 min

    Bonjour Liliane,
    Cet article m’a fait rire intérieurement.
    Tes guides, ton entourage astral plus globalement, ne sont-ils pas canons aussi ?
    Il existe une infinité de formes à la beauté.
    J’ai eu la chance de me retrouver face à Qui je suis en Réalité, sous une forme très particulière.
    La perfection est indescriptible, la beauté est magnifique.
    Et étrangement les deux fois où j’ai rencontré d’autres espèces je n’étais pas surprise, seulement fascinée.
    La vie est pleine de surprises, en écrivant cela, je sens l’amour poindre son nez en mon cœur.
    Mais a-t-elle un sens ? Pourquoi apprendre sans cesse sur nous-même, sur l’univers ?
    L’objectif de la conscience est-ce un chemin éternel nous permettant d’explorer l’infinité de notre être ?
    D’expérimenter ce que nous sommes afin de s’améliorer et s’expanser en permanence ?
    L’important n’est-il pas d’être soi-même en toute circonstance ?
    Magnifique journée à toi.

    Répondre

    • jaoni

      31 janvier 2019 à 10 h 07 min

      Bonjour Charline,
      J’aime beaucoup ton questionnement
      Oui mes guides, mon entourage astral, ils sont tous beaux et ce n’est pas une question de physique ou de paraître, ce sont de belles essences. Je suis toujours surprise de l’aspect qu’ils peuvent avoir et de ce qu’ils dégagent
      Pour être soi en toutes circonstances il faut déjà savoir qui on est véritablement et chaque expérience, exploration de nos univers intérieurs nous ouvre sur notre identité.
      Je me rends compte que la simple notion d’âme est étendue, et est-ce que comprendre l’âme c’est aussi simple que ça au final ?
      Je ne pense pas qu’on doive s’améliorer, devenir meilleur ça voudrait dire que nous ne le serions pas ? Dans ce cas pourquoi j’entends toujours ce message là qui dit que nous sommes parfait même dans nos distorsions ?
      Ce que je crois c’est qu’à chaque passage nous accédons à une plus grande compréhension des choses et ensuite nous faisons le choix d’utiliser ou non cette compréhension.
      Tu le sembles aller mieux, c’est une bonne chose.
      Belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Une belle semaine

Bonjour, Alors je ne sais pas trop comment décrire la semaine qui s’achève «&n…