Bonjour, 
« Tu sauras le moment venu ce qu’il y a à savoir
Pour le moment sache que tout est parfait et que rien ne t’arrivera qui ne soit voulu par ton âme 
Continue à vivre ta vie avec la même légèreté, tout est parfait
Nous voulons que tu continues à projeter le plus loin possible la force de ton amour 
Celui qui ne se demande pas si c’est juste de continuer à aimer son ennemi
Celui qui ne se soucie pas des coups reçus 
Ce n’est pas un signe de faiblesse mais tu le sais le signe que tu es au delà de la dualité 
Continues de le manifester, viendra le jour où tu ne te poseras plus la question parce que tout cela tu en seras bien au-dessus.  » me dit Amaliah
Je suis tout de même attristée par ce besoin irrépressible de me nuire mais aussi très en colère que ça vienne du cercle familial, c’est vraiment manquer de jugeote que s’acharner comme ça, jusqu’ici j’ai tendu la main, je n’ai pas voulu lâcher de déferlante sur eux, j’ai quand même le droit de me défendre. 
« Je vais te rassurer petite fille, nous te comprenons, nous comprenons que tu veuilles réagir au delà de ce qui est fait… »
Je veux que ça cesse pas dans 10 ans ou demain, je veux que ça cesse maintenant ! Soit vous êtes capables de le faire et vous êtes en train de prendre votre temps, soit vous laissez faire les schémas par défaut et là ça ne va pas. 
Ça a suffisamment duré, je ne céderai plus une once de mon pouvoir ni aujourd’hui, ni demain, j’ai voulu partager avec eux et comme maintenant ils n’arrivent pas à avoir ce qu’ils veulent, ils s’acharnent à ruiner mon grand projet ? 
Vous voulez que je continue à leur faire des sourires sincères pourquoi ? Je crois que je vais répondre à tous ces agissements avec la même violence. 
« Je ne veux pas que tu deviennes aussi sombre » 
Que veux tu que je fasse ? Que voulez vous que je fasse ? Les discours mielleux ne font qu’endormir les esprits, il y a des gens foncièrement mauvais, parfois ceux qu’on ne soupçonne pas du tout, des gens qui attaquent à couvert. 
Si au moins c’était ouvert j’aurais eu moins de difficulté à me couper d’elles mais les lâches n’ont même pas le courage d’attaquer en face. 
Vous me parlez d’amour, de continuer d’aimer et tout le reste, vous vous rendez compte de ce qu’ils font ? Vous pensez que moi encore dans ce corps dans ce monde je peux toujours tendre la joue ? Aimer ? 
Je suis en colère en fait, outré. Ailleurs ta famille c’est ta meute, elle est ta force ta forteresse mais j’ai l’impression d’être dans un panier à crabes. 
Je ne veux plus me sentir aussi vulnérables, je ressens les effets de ce qui se trame et je veux que ça prenne fin, ça suffit de les caresser dans le sens du poil, il ne peut pas avoir des dégâts chez moi et pas chez l’adversaire. 
Je peux entendre qu’il faut voir au delà de ce qui se passe mais vous voulez que je vous dises une chose ? Il y a des choses qui doivent se matérialiser et tout ce qu’ils sont entrain de faire met à mal certaines matérialisation. 
Si je reste au delà du temps ça ne me pose pas de problème ce qu’ils font, je vois bien cette part de moi qui ne voit aucun problème dans ce qui se passe parce que tout est déjà arrivé, tout arrive et tout arrivera et je n’aime pas cette part de moi là en ce moment, il suffit que la laisse s’exprimer pour qu’elle me convainc de ça. 
La part humaine vit les contraintes de l’espace et du temps donc d’accord pour aimer mais ça commence à bien faire. 
« C’est entrain d’être pris en charge, rien d’inutile ne sera fait. Nous comprenons que tu t’impatientes, mais souviens toi mon enfant que toute chose a sa raison d’être  toutes ces histoires réveillent un sentiment d’insécurité en toi surtout que nous t’avons demandé de ne pas directement t’impliquer dans le combat. 
En plus de ce sentiment d’insécurité, ton manque de confiance en toi, ta foi est ébranlée, alors dis moi petite fille, qu’en serait-il si tu te souvenais que ce qui est à toi est à toi ? Qu’ en serait-il si cette fois ci tu te souvenais de toutes les choses extraordinaires qui te sont arrivées malgré les obstacles ? Et si tu te souvenais que rien ne peut t’être enlevé si toi même tu ne le donnes?
Changes ta façon de voir comment les choses se passent, la situation peut rester la même mais il suffit que tu changes ta façon de la voir pour voir une nouvelle porte s’ouvrir et l’air entrer. 
Vois en ce qui se passe l’occasion de pousser les murs de ta maison, tu ne peux pas savoir ce que tu vaux si tu ne traverses pas des perturbations, tant que tu restes dans ta zone de confort tu ne peux pas savoir de quoi tu es réellement capable. 
Tu as une force en toi sur laquelle tu vas devoir t’appuyer pour réagir de la meilleure des façons. 
Sois tranquille, va faire un voyage dans ta maison et ouvre les portes et fenêtres laisse entrer l’air et la lumière du soleil. »
J’ai compris Amaliah, merci. 
Belle journée 
 
 

6 Commentaires

  1. Bluebird

    18 décembre 2018 à 1 h 26 min

    Bonjour Liliane
    Bonjour et merci Émilie, Lucie, Alexandre pour vos commentaires !

    Liliane, je découvre beaucoup sur ton blog. Merci pour tous ces précieux messages détaillés, et le partage de ton chemin.
    J’ai l’impression de sentir entre tes mots une tonalité bien différente de l’énergie du blog de Sylvie, même si parfois ce sont les mêmes guides. C’est étrange, je ne sais pas si c’est ma perception de ton style de communication où si c’est vraiment énergétique ? Mais les enseignements ne portent pas tous au même endroit. C’est riche!

    Là, je suis scotchee par ta description si précise de la vampirisation énergétique au sein d’une même famille… Je j’imaginais pas ça possible en conscience, comme une stratégie de pouvoir assumée !
    Ça veut dire que ces personnes ont vraiment conscience claire et assumée de ce qu’elles font ?
    C’est ça que vous avez vecu aussi, Émilie. Alexandre?
    Je suis naïve…. J’imaginais que les abus énergétiques, c’était plutôt comme un mode relationnel un peu usant et désagréable, du genre « je profite de ta disponibilité, j’abuse de ta gentillesse, je me nourris de ton ecoute et de ta vitalité »( ça je connais !!)

    Mais imaginer ça comme un « sort » volontaire et conscient lancé à distance !!!

    Bon.Alors du coup ça fait émerger des questions en cascade. Je ne sais pas si vous pouvez m’aider ?
    - est-ce que ça se transmet dans la lignée ? ( il semble que j’ai quelque chose comme une malédiction sur ma lignée de femme, 3 générations avant, mais je ne sais pas de qui ni pourquoi ?)
    - est-ce que cela pourrait bloquer la fertilité?( c’est le sujet douloureux pour moi depuis des années…. Je suis à un point où j’ai creusé toutes les pistes médicales, rationnelles… il reste les autres!:( )
    - comment on s’en débarrasse?

    Bon, peut être que je ne suis pas du tout concernée , mais ça m’a fait un drôle d’écho ce post !

    Encore merci Liliane.

    Bises
    Lara

    Répondre

    • jaoni

      18 décembre 2018 à 23 h 24 min

      Il y a des choses qui se transmettent,l’article de vendredi portera sur ce genre de transmission, la réponse peut être longue du coup un article sera plus adapté pour y répondre
      Belle soirée

  2. jaoni

    16 décembre 2018 à 23 h 16 min

    Bonsoir à vous,
    Merci beaucoup pour vos témoignages
    J’avoue je sens quand même ma colère légitime, moi je ne suis pas allée les chercher où ils se cachent.
    Il y a des enfants quand ils naissent qu’on prépare mystiquement à être des gardes manger pour les autres et quand ça ne se passe plus comme prévu c’est la guerre
    Ce qui m’attriste le plus c’est le fait que ça vienne de la famille
    Je ne sais pas si je pourrais les éviter dorénavant, il fait que je trouve le moyen de ne plus penser à leur rendre la monnaie de leur pièce
    Par contre ce qui est devient clair pour moi c’est que je dois arrêter de me faire des films, pendant un moment je pensais que c’était exagéré mais je me souviens de toutes ces sorties astrales au cours desquelles quelqu’un m’atrrapait le pied pour m’empêcher de m’envoler et je me dis je n’ai pas su interpréter ce qui se passait.
    Je pensais pendant un moment qu’il suffisait d’être au dessus de ça pour ne plus être atteinte mais il faut croire que ça n’empêche pas d’être prise pour cible
    En attendant l’issu de tout ça, je continu à en apprendre de bien belles.
    Belle soirée

    Répondre

  3. Lucie

    16 décembre 2018 à 21 h 53 min

    Bonsoir,
    EN 1979, j’avais d’importants problèmes (santé, famille….)J’ai rencontré un « exorciste », un monsieur de 70 ans environ, d’une grande bonté et d’une grande compassion envers l’humanité. C’était un bon guérisseur. Dans mon Sud Ouest on disait de lui c’est un broishposoèr (prononcer « pouzouè »). Imaginez la situation il y a presque 40 ans!!!!!!!
    Étant très cartésienne je suis allée chez lui sans grande conviction. Je ne pouvais pas admettre qu’on me voulait du « mal ».
    Bref la séance a eu lieu et il a confirmé qu’un travail avait fait sur moi. Quand j’ai voulu savoir qui avait effectué ce « travail » il a eu une réponse qui est toujours gravé en moi « écoute petite, ne cherche pas à savoir, prie et pardonne car de toute façon tu sauras toujours qui travaille contre toi, le bien en bien et le mal en mal ». Et j’avais préparé une enveloppe qu’il n’a pas voulu accepter en me demandant de brûler une bougie pour lui dans une église. Encore aujourd’hui il m’arrive d’allumer une bougie pour cet homme.
    Et au fil des années j’ai compris son message, justice est toujours rendue, quelque fois quand je vois le résultat il m’arrive de plaindre la personne qui reçoit le retour.
    Je comprends tout à fait vos raisonnements à tous les trois. Aujourd’hui je me dis que la vie est tellement pleine d’imprévus, de moments difficiles pourquoi on jalouse l’autre jusqu’à lui envoyer des « complications » qui retourneront à l’envoyeur.
    Courage et ne rentrez pas dans le jeu des personnes en jalousie envers vous.
    Bises à vous tous et toutes

    Répondre

  4. alexandre

    16 décembre 2018 à 20 h 50 min

    Bonsoir Liliane,
    Je comprends ta colère. J ai vécu la même chose , j ai eu a subir deux attaques de magie sombre de la part d une personne de ma famille avec des conséquences dramatiques (mort de deux de mes chats). Cette personne agissait de couvert et se faisait passer comme parfaite vis a vis des autres. Les personnes assoiffés de pouvoir font souvent cela. J ai rendu les coups qu’on m avait porté et estime avoir fait ce qui était juste. Parfois, il y a aussi une justice dans l ombre. L ombre est aussi parfois la seule solution a ce type de problèmes. Actuellement, quand on m attaque ,je renvoie cette attaque immédiatement . Cela revient a renvoyer les pensées et ondes négatives a la personne qui les a émises. Toutefois, si tes guides le prennent en charge, ne t inquiète pas . Le résultat sera la. Car même dans la lumière, il y a un côté guerrier bises

    Répondre

  5. Emilie

    16 décembre 2018 à 11 h 51 min

    Bonjour Lilianne,
    Ton article me touche car je suis aussi troublée par ce que l’on m’a montré à propos d’une de mes soeurs. Je le savais puisque j’en avais déjà rêvé mais les liens dépassent le temps et elle est ma soeur que j’ai toujours aimée. Elle a souffert et j’ai partagé; elle m’a écrasée et je me suis relevée en excusant et pardonnant; elle m’a sali et je me suis lavée; elle m’a ignoré et j’en ai fait autant. C’est incroyable jusqu’où on peut aller dans un sens ou un autre au sein d’une même famille. J’ai entendu en off le ton sur lequel elle parlait de moi et c’est terminé mais je le vis comme un deuil alors que je n’ai nullement besoin d’elle. C’est comme de faire le deuil d’une croyance et de laisser le doute s’infiltrer en soi car il a été si facile de se laisser abuser. J’aimerais ressentir de l’indifférence et ne pas me demander comment je vais réagir quand nous allons nous revoir fin janvier. Il y a eu tout un travail de sape à mon égard et un masque que je voudrais arracher maintenant que je vois toutes les fois où j’ai été visée. C’était tellement méchant et destructeur (visiblement guidé et aidé) que je suis blessée de le découvrir. J’ai eu envie de crier que je voulais qu’on me rende ce qui m’appartenait mais on m’a dit de laisser tout cela à l’univers et de laisser partir ce qui n’avait plus lieu d’être. Ce qui est fait est fait : on va dire que c’est marqué. Je sais que ce n’est pas fini et que c’est à moi de faire en sorte que cela ne puisse plus arriver en changeant ma position car je ne peux rien modifier sans contraindre l’autre. Il reste le lien que je croyais important en me méprenant complètement sur le sens du « important ». La famille a de la valeur pour moi et je compatis : tu as bien fait de t’éloigner mais c’est triste d’en arriver là et que certaines personnes en soi là. J’avais cru naïvement qu’en étant sympa, en offrant mon soutien et en renouant un dialogue affectif, je pourrai désamorcer ce qui m’apparaissait simplement conflictuel et j’ai juste tendu l’autre joue pendant des années. Merci de rappeler que la lumière chasse certaines ombres qui pourraient s’installer à demeure dans nos maisons.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Douce rêverie

Bonjour,  Aujourd’hui je vous invite à une petite rêverie.  Quand le cœur s’ou…