Bonjour,
Pourquoi il fait toujours comme s’il avait quelque chose à cacher?
« Tu parles évidemment du Prince » se rassure Elédahiel
Oui je parle du Prince.
J’ai fait un constat, quand il fait un compliment à une de mes collègues ce n’est pas spécialement discret, par contre quand il s’agit de moi on dirait qu’il ne veut même pas que les autres le sachent ou l’entendent.
Tu as vu ce qui s’est passé dernièrement, ça faisait quoi? Bien près de six mois qu’il ne m’en avait pas fait, alors que j’en ai tout le temps, je tiens à rappeler que ce n’est pas un problème pour moi de ne pas en recevoir. Quelle a donc été ma surprise quand au moment de repartir à mon bureau après le café du matin, il m’a fait un compliment sur la robe que je portais…
Qu’on se le dise, cette robe je la porte assez régulièrement et maintenant qu’il fait froid, c’est l’une de mes robes préférées. Il m’a fait son compliment et souhaité une bonne journée d’une traite, d’une seule, comme une personne qui avait le feu derrière lui, je vous assure que moi ça m’a fait rire
« Tu lui as retourné un compliment toi aussi, tu trouvais beau son pull »
C’est vrai que son pull était beau
« Et qu’il s’était coiffé, ce que tu pensais discrètement qu’il devrait faire »
Tu as fini de m’exposer?
« Tu l’exposes lui, il faut bien qu’il soit défendu, vous vous observez tous les deux et personne ne veut faire un pas de travers. »
Et personne ne va faire un pas de travers
« Tu as bien changé depuis le début de toute cette histoire, tu te maîtrises davantage, tu deviens moins vite hystérique »
Comment tu dis ça? Hystérique moi?
« Tu te souviens les crises que tu piquais quand il ne te parlait pas, ne répondait pas à tes messages? »
Oui je me souviens, je souffrais aujourd’hui ça ne me dit pas grand chose de souffrir pour ça et puis dans notre milieu et dans nos conditions respectives, je gagnerai à rester digne plutôt que d’avoir les gens sur mon dos qui me demanderont ce qui se passe.
« Tu comprends donc que s’il n’a pas répondu à ton message, c’est que d’une part il est très occupé et d’autres part il veut être sûr que tu ne vas pas te mettre à bouder comme une enfant »
Je voulais juste savoir comment il s’était fait mal rien de plus et je ne suis pas rentrer dans une crise du style couper les liens avec lui
« C’est ce que je dis, tu as bien changé et c’est une bonne chose, ce n’est pas pour lui que tu le fais mais pour toi ne l’oublie pas »
C’est ce que je comprends et je suis contente de ne vraiment pas ressentir les mêmes pincements qu’avant.
« Vous avez encore du chemin, mais maintenant vous commencez à trouver un équilibre, ne vas pas plus vite que la musique avec lui. Ton rôle n’est pas de l’éveiller au lien de flamme jumelle, par ta présence il est plutôt face à un questionnement intérieur.
Il refoule de moins en moins les choses, au contraire, il commence à accepter de les voir. Aujourd’hui il ne voit qu’une seule chose c’est que tu lui plais toujours autant. Vous pouvez d’un constat ouvrir les portes et les fenêtres vers des choses que vous ne soupçonniez pas.
Ce n’est pas seulement que tu lui plais mais c’est aussi  tout ce qu’il va découvrir en lui par ce simple constat. Mais toi de ton côté vas y doucement très doucement, ne le brusque en rien, parce que dans ton envie de rester naturelle avec lui, il ne pourrait y voir qu’une tentative de le séduire et voilà comment des choses anodines peuvent être interprétées de manière erronée. »
C’est vrai, mon intention aujourd’hui est d’avoir de bons rapports avec lui comme avec tous mes collègues le reste c’est un travail intérieur et il est propre à chacun de nous mais je sais que le mien ne doit pas être tourné vers lui.
« Bien dans ce cas, c’est toi qui en ressortira grandie et ce que lui il fait ou ne fait pas ne doit pas t’atteindre , restes calme, rayonne toujours ton Amour »
Je l’entends me parler dans notre lien
« Je vous laisse donc discuter, tu ne veux pas transcrire ce que vous vous dites par le lien ici pour quelle raison? »
C’est privé Elédahiel, j’en parle avec vous mais le mettre ici, non. Voyager avec lui, je partagerai surement mais pas ces échanges privés. Quand il vient m’interrompre alors que je parle avec une fée et que je suis entrain d’écrire, oui je peux transcrire mais quand il n y a que lui et moi eh bien ce n’est que lui et moi et vous.
« Bien continues comme tu le fais, c’est en forgeant qu’on devient forgeron comme vous dites »
Merci Elédahiel.
Belle journée
 
 

3 Commentaires

  1. jaoni

    13 décembre 2018 à 18 h 01 min

    Bonjour Charline,
    Moi aussi pendant un bon moment je disais que je voulais juste qu’on puisse se parler normalement au lieu de s’éviter comme ça, tu vois une petite carotte pour aider à avancer, je continue d’ailleurs à le souhaiter mais sans que ça ne vire à l’obsession lol
    En parlant de conséquences de nos dialogues, la nuit dernière j’ai fait une sortie astrale et je l’ai appelé mais il m’a dit qu’il ne pouvait pas venir parce qu’il se préparait pour aller bosser et à travers un miroir j’ai vu comment il était habillé. Quelle n’a pas été ma surprise quand je l’ai vu ce matin habillé de la même façon ?
    J’ai buggé, c’est toujours aussi particulier quand ce que tu vois en « rêve » ce présente à toi
    En tout ton ton lyrique pour décrire les émotions que ton prince éveille en toi me font toujours sourire
    Belle journée

    Répondre

  2. Charline

    13 décembre 2018 à 13 h 51 min

    J’ajoute que le seul compliment venant de mon Prince est celui-ci : J’apprécie ta sincérité.
    J’ai été très touchée le jour où il me l’a dit. J’ai rougit évidemment.
    Comme si je m’y attendais !
    Et une autre fois : Tu y arriveras. Un jour où je me sentais particulièrement mal et où j’ai eu une absence. Cela m’arrive de temps en temps. Il s’est inquiété et a demandé comment je me sentais. Il a répété trois fois mon prénom. C’est la seule fois où j’ai entendu sa voix être aussi douce, se brisant comme une vague sur les rochers, comme la caresse du vent sur un visage, comme la pluie et le soleil se mariant en arc-en-ciel.

    Répondre

  3. Charline

    13 décembre 2018 à 10 h 40 min

    Bonjour Liliane,
    Pour ma part, j’ai compris en lui écrivant sa carte de Noël cette année que je ne dois pas l’éveiller à notre lien. Je sais que ce n’est pas mon rôle. Mais si on pouvait juste se parler un peu plus qu’un simple bonjour, ce serait bien.
    J’ai également écrit un poème sur le métier de libraire et sur le mouvement contestataire actuel. C’est lyrique et ça devrait lui plaire, lui qui aime les belles phrases.
    Je grandis aussi de mon côté, tu vois !
    Mais je te comprends très bien par rapport aux échanges privés que tu as avec lui. Après, cela ne t’empêche pas d’écrire sur les conséquences de vos dialogues, ce qui t’a fait réfléchir etc…
    Belle journée.

    Répondre

Répondre à Charline Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

La fête des Esprits

Bonjour, J’ai fait une demande à des serviteurs et en retour je devais écrire trois …