Bonjour, 
« Les choses s’arrangent pour Axel tu vois » me dit Roechel 
Oui je vois, je suis contente. Il a plutôt bien mené sa barque. 
« Ce n’était pas gagné d’avance » 
Non pas du tout. Comment comprendre que son employeur n’arrivait pas à lui trouver des missions correspondantes à son profil ?
De plus, j’ai toujours souligné que son salaire annuel était ridicule par rapport à son expérience. Et les arnaqueurs, ils ne lui versaient pas son panier repas, je ne les avais pas connu comme ça mais quand j’y pense vu le gap que j’ai fait en changeant d’employeur, je m’étais moi aussi faite avoir.
« Mais c’est du passé maintenant, tu as fait ton chemin et c’est grâce à ce lien là que les choses pour Axel se sont enchaînées.
Trouver un emploi en France à partir de ton pays d’origine est loin d’être évident. Et ce que vous avez fait, profiter de ses vacances pour le faire rencontrer ton ancien manager qui a comme par hasard accroché sur le profil et envoyé très vite un contrat, c’était très astucieux. 
Il fallait une porte entrée et elle a été trouvé et franchi maintenant la suite de l’histoire s’écrit. Il prend davantage conscience de sa valeur et de ses compétences et en plus, il réalise que le court de la vie ici nécessite d’avoir un revenu  qui suive. 
Il faut toujours aller chercher plus loin, toujours viser plus haut. Pas parce que vous aimez l’argent ou ce qu’il vous permet d’acquérir, mais parce que vous méritez de profiter de la vie. 
Vivre à crédit, se laisser engluer par la conjoncture actuelle, ce ne sont pas des choses à faire.
Les gens autour de toi ne seront pas toujours du même avis que toi sur le fait que c’est à chacun d’aller se servir mais ce n’est pas pour autant que nous allons t’en dissuader. 
Vise toujours le bien être sans perdre ta dignité. 
Creuse bien ton idée de revenu secondaire, il prendra du temps à se mettre en place mais portera de beaux fruits. »
J’ai connu des moments difficiles financièrement juste après mes études et depuis que j’ai enfin eu mon premier appartement je me suis promis de ne plus me retrouver dans des situations aussi délicates qu’à l’époque. 
Je vois et j’entends les réclamations de ces derniers jours et je ne trouve pas juste que les gens ne puissent pas s’offrir ce qu’ils veulent alors qu’ils travaillent. 
Je trouve injuste que ce soit toujours la même frange de la population qui paye le lourd crédit. 
J’ ai appris récemment que selon une certaine classification, les revenus d’Axel et les miens font de nous des riches, j’étais scotchée. Nous n’avons clairement pas la même définition. 
Je suis solidaire de la révolte du peuple quel qu’il soit, si c’est pour avoir une meilleure qualité de vie, et j’espère vraiment qu’il y aura toujours des solutions pour améliorer les choses.
« Beaucoup de choses sont en jeu et les solutions ne seront pas aussi simple à prendre, diriger un pays et prendre certaines décisions voilà des tâches ingrates, mais n’oublie jamais il pleut sur les bons comme sur les mauvais, même s’ils ne ressentent pas tous la pluie de la même manière.
Alors reste toujours à l’abri, fais attention à être toujours bien dans ce que tu fais, tu es une personne libre de vivre ou de survivre, c’est d’abord à toi de choisir. »
Merci Roechel 
Belle journée 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

L’appel aux ancêtres

Bonjour, « Tu as ressenti l’arrivée des ancêtres de ta famille quand on f…