Bonjour,
Je ne saurais dire quelle en a été la raison mais ma vue a basculé vers un monde sombre
Des milliers de personnes sur un pont dont le début se perdait dans des nuages noirs lançant des éclairs, allait inexorablement vers cette autre qui laissait passer une lumière blanche avec des effets d’eau.
Ils étaient de tout âge, de toutes races en tout cas de races multiples. Le ciel n’existait pas, au dessus un espace noir comme l’encre s’étalait, des êtres volants grouillaient, des vapeurs s’élevaient du sol.
Au milieu de ce cortège, des êtres avec quatre pattes semblables à celles d’un scorpion, la structure de leur corps faisait également penser à des scorpions géants, sans queue tout de même. Les bras long et fins laissaient place à des quatre doigts tout aussi fin. Ils étaient squelettiques. Un torse humanoïde surmonté d’un crâne nu, des yeux noirs enfoncés dans les orbites. Ils étaient là pour diriger la folle vers les différentes portes.
Les personnes sur le pont avançaient dans des hurlements, ils étaient rappelés à l’ordre violemment par les gardiens, poussés vers les portes selon ce qu’ils avaient à faire là.
Les portes étaient de plusieurs couleurs, elles symbolisaient le niveau « social » de ceux qui y résidaient et ceux qui y étaient poussés se retrouvaient à leur service.
Je suis passée par la porte blanche, c’étaient apparemment celles des plaisirs de la chair d’un point de vue exacerbé. Il y avait là orgies à outrance, beuveries interminables. Les êtres qui y résidaient étaient différents les uns des autres, j’ai remarqué cette énergie féminine à tête de libellule avec corps assez proche de l’humain avec des ailes transparentes dans le dos.
Il y avait également dans un coin une araignée immense qui avait tissé une toile gigantesque. Elle était entrain de se nourrir d’un être qui venait de lui être offerte, il souffrait mais ne pouvait pas mourir.
J’ai avancé dans un couloir et d’autres êtres que je ne saurai décrire étaient également entrain de se nourrir.
J’ai tout à coup été enlevé du milieu de cet endroit.
Je dois avouer une chose, ce genre de voyage me fait me rendre que ce qu’on appelle souffrance dans nos vies est loin de ce que j’ai vu dans ce monde là.
« Pourquoi tu as appelé ça les portes des Enfers » me demande Siriel
Parce que c’en sont, comment veux-tu que j’appelle ça?
« Le Mordor »
C’était ça?
« Tu es passé avec un chasseur sombre, il était en mission dans ce monde là et vu que tu ne risquais rien, il t’a emmené avec lui. Tu es demandeuse de voyage ces jours alors quand c’est possible dès qu’une personne de ta cours va en mission et que tu es disponible, elle t’emmène »
D’accord
« Tu n’as pas eu peur »
Je me sentais en sécurité et j’étais rassurée que rien ne m’arriverait là mais alors ce n’était pas les portes des Enfers?
« Appelle cet endroit comme tu le souhaites, les enfers auxquels tu penses sont des endroits dans lesquels nous ne voudront pas te voir te balader. C’est un mot générique pour parler des zones dans lesquelles la lumière ne pénètre pas et où l’ombre est dans son état le plus instable, nous sommes encore loin de la périphérie à ce niveau, là où elle est dans son état le plus pur.
Pour le moment ces domaines ne sont pas encore les tiens »
Et c’est bien comme ça. Pourquoi je ne vais pas autant dans les spectres plus lumineux?
« Il ne tient qu’à toi de le vouloir, ce n’est pas difficile pour toi en soi. Quand tu veux ressentir l’Amour tu vas dans les domaines lumineux et quand tu veux donner ta compassion c’est l’inverse alors ce n’est pas être démoniaque le fait de faire des voyages dans les mondes sombres de plus ce n’est pas un crime en soi. »
D’accord je vois ce que tu dis, je crois que ça ira pour aujourd’hui, merci beaucoup.
Belle journée

3 Commentaires

  1. Fleur

    30 novembre 2018 à 11 h 08 min

    Coucou Liliane,

    Je te remercie pour ta réponse.
    En fait, pour le mot Mordor, je ne comprenais pas si c’était inventé par Tolkien ou si c’était un terme existant hors du contexte de l’histoire du seigneur des anneaux. Comme le « mot » elfe, qui va bien au-delà du peuple décrit par cet auteur. Et moi le mot « elfe » je pensais que c’était que chez lui… (il y a longtemps… lol ) Je soupçonne cet homme d’avoir fait quelques voyages, et ne pouvant partager sur le net, il en a fait des livres !
    Par exemple, le mot moldus dans Harry Potter n’existe pas hors du contexte et c’est Rowling qui l’a inventé. (enfin je crois)

    Bises

    Répondre

  2. jaoni

    30 novembre 2018 à 9 h 12 min

    Bonjour Fleur,
    Le « Vrai »mot?… Nous partons bien du principe que les mots sont vibrations et c’est celle là qui sied le mieux à cet endroit et du coup c’est ce mot là qui a été utilisé mais en vérité moi qui pensais que c’était l’Enfer, on m’a bien fait comprendre que j’en étais encore loin.
    J’avoue que moi aussi lumière blanche c’était trop beau mais justement c’est souvent ça le piège lol
    Belle journée

    Répondre

  3. Fleur

    30 novembre 2018 à 8 h 45 min

    Bonjour Liliane,

    Allez ! cette fois c’est avec le mot « enfer » que je suis synchrone avec tes écrits…
    Lorsque tu parles du Mordor, c’est toi qui l’appelle ainsi (comme chez Tolkien) ou c’est le « vrai » mot ? Comme Tolkien qui parle des elfes et qu’en fait ils existent vraiment.
    Justement hier et mardi j’allume deux fois la radio, et deux fois pouf ! c’est sur Tolkien ! (il faut que je regarde si c’est une semaine spéciale sur lui)
    Pourtant la lumière blanche avec des effets d’eau ça avait l’air joli… comme quoi…

    Bises Liliane et super Merci !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Total eclipse of…the moon

Bonjour, J’avais prévu un autre article pour aujourd’hui mais vous savez tous …