Bonjour,
Bientôt les congés, je suis contente. Je n’ai pas fait de grosses coupures cette année tout compte fait et le mois de Décembre ne va pas échapper à ça.
J’ai des échéances au niveau du travail et les fins d’années sont généralement loin d’être tranquilles
« Tu vas faire des voeux pour la nouvelle année? » me demande Nihael
Si ,bien évidemment mais pas de bonnes résolutions à part avoir tous les jours une raison de me réjouir.
« C’est important d’avoir une raison de se réjouir tous les jours, ça apporte davantage de réjouissance , mais pour ceux qui ploient sous le poids de leur vie, penses-tu qu’ils arrivent à trouver cette raison tous les jours?
Penses-tu qu’une personne qui traverse des épreuves au quotidien et qui n’a plus envie de continuer peut se réjouir même un peu? »
Je pense que c’est difficile. Je parlais de moi à la base mais ce que tu me dis me fait réaliser qu’il y a des choses qui sont inaccessibles pour certains à cause de la configuration de leur vie.
Je ne vais pas me transformer en donneuse de leçons mais ce n’est pas moi qui vais dire à une personne qui a l’impression d’être au bout de sa vie qu’il est artisan de son bien être, ce qu’il entendra dans sa distorsion c’est qu’il en est responsable et qu’il est une merde.
C’est un accompagnement quotidien qu’il faudrait sans pour autant porter le poids de l’autre à sa place. 
Il y en a qui ont juste besoin d’un oasis pour se requinquer et continuer avec plus de force.
« Qu’en est-il de ceux qui ne veulent plus quitter l’oasis, de ceux qui s’établissent dans l’oasis? »
C’est difficile mais l’oasis ne saurait être un milieu de vie, c’est un lieu de passage, un lieu où on se ressource avant de continuer. Si les gens s’établissent dans l’oasis il va finir par disparaître à cause de l’action de ces derniers et ce sera le désert.
Le bonheur se construit au quotidien, il n y a pas d’autre secret que de le faire au jour le jour en trouvant tous les jours une raison de se réjouir.
« Est-ce que tu te sens heureuse aujourd’hui? »
Oui, je suis heureuse. Je construis cette vie depuis un moment et rien ne s’est fait en un jour, j’ai posé les pierres les unes après les autres et je suis toujours entrain de le faire.
« Et si quelqu’un te demandait aujourd’hui de l’aider à y arriver aussi, accepterais-tu? »
Une chose doit être claire, personne ne fait pour l’autre, c’est un chemin personnel même si on se retrouve souvent dans les expériences des autres mais il faut prendre suffisamment de recul  pour faire la différence entre nos blessures et celles des autres par exemple.
« Tu l’as vu avec ta collègue qui a fait un transfert de sa précédente expérience amoureuse avec ce que tu as traversé avec Axel »
Oui et je dois avouer que ça m’a perturbé à un moment, mais en effet son transfert était tellement clair que pour moi il était évident qu’elle ne prenait absolument pas de hauteur, mais je l’aime bien alors je ne lui suis pas rentrée dedans, elle s’inquiète, ce que je comprends
« Mais elle a aussi compris que sa réaction et et ses mots étaient allés un peu loin, c’est pour cela qu’elle s’est excusée à demi mots « 
Oui je sais, je ne suis pas rancunière, je sais que ça partait d’une bonne intention mais tu vois c’est ce que je te dis tu ne peux pas soustraire l’expérience de l’autre pour mettre la tienne, tu peux entrer en empathie et dire ce qui t’a aidé sur le chemin devant tel ou tel obstacle.
« Tu ne veux donc pas être maître ou guide? »
Pour quoi faire? Je préfère de loin échanger, je n’ai pas une tête de maître ou de guide
« Il ne faut pas avoir une tête en particulier tu sais »
Oui je sais mais tu comprends ce que je veux dire, Axel aime bien ça mais moi ce n’est pas ma tasse de thé, je trace mon chemin, celui qui emprunte le même me trouvera dans les parages et si ça se trouve c’est moi qui suivrai les traces qu’il va laisser.
« Tu fais toujours ton chemin quoiqu’il en soit alors continue tranquillement »
Merci Nihael, ça marche
Belle journée
 

4 Commentaires

  1. Heleneveil

    10 novembre 2018 à 23 h 08 min

    Bonsoir Liliane, bonsoir Lucie,
    Merci beaucoup à vous toutes car vos partages me fortifient tellement !
    Moi aussi suis admirative Lucie.
    Bon dimanche à vous

  2. Lucie

    10 novembre 2018 à 8 h 47 min

    Bonjour,
    Je ne trouve pas que ce soit du courage, j’ai appris très jeune que je devais avancer coute que coute, sinon je coulais. Je pense que je suis née programmée pour avancer dans la vie quelques soient les em…….!
    J’avoue que cela n’a pas toujours été facile, et c’est en partageant vos posts que je me suis rendue compte que j’ai eu beaucoup d’aide de vous d’une part et de l’Au Delà beaucoup. Car je n’aurais pas vu vivre ce que j’ai vécu sans l’aide de Dieu (ou comme on veut l’appeler) et des ses « envoyés ».
    J’ai mis beaucoup de temps à le comprendre et à accueillir cette notion d’aide. Maintenant c’est acquis.
    Je te remercie des réponses que tu m’envoies, je te souhaite une bonne fin de semaine.
    Bises

  3. jaoni

    9 novembre 2018 à 23 h 35 min

    Merci à toi Lucie j’admire beaucoup ton courage :)
    Belle soirée

  4. Lucie

    8 novembre 2018 à 22 h 05 min

    Bonsoir,
    Et oui, chacun a son chemin. C’est ce que je suis en train d’assimiler et de mettre en place dans mes relations avec mon mari et ma fille.
    Mon mari s’en va doucement, je l’accompagne mais je suis impuissante face à certains de ses regrets ou de certaines peurs. Je le rassure, j’essaie d’expliquer mais je ne peux pas prendre ses « charges ».
    Quant à ma fille, elle choisit sa vie, et elle seule à ses réponses.
    Cela a été difficile et souvent douloureux mais j’ai compris que ma survie dépendait de l’acceptation de suivre mon propre chemin.
    Merci à vous toutes de m’avoir aidé à avancer.
    Bonne soirée, bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

La pleine lune

Bonjour, Je ne sais pas pour vous mais la dernière pleine lune je l’ai senti passer …