church
Bonjour, 
Comment le jour peut-il être silencieux Amael ?
« Pourquoi tu te poses une telle question aujourd’hui ? »
Elle est montée toute seule de mon esprit, je comprend le silence de la nuit… 
« Tu peux l’expliquer pour ceux qui te lisent ? »
Pendant la nuit de l’âme, on connaît les silences de la nuit, ce sont des moments pendant lesquelles on vit de grands désarrois intérieurs, on appelle à l’aide et personne ne nous répond. 
L’absence de réponse n’est qu’une apparence parce que pendant ces moments là en fait nous passons dans la presse utile pour avancer et plus loin nous rendrons compte qu’on a toujours été entendu.
Ces moments là sont rendus encore plus pénibles et la sensation d’être seul et abandonné plus accrue par l’absence de lune ou d’étoiles qui éclairent la nuit. 
« Tu as vécu ces silences de la nuit ? »
J’ai toujours eu au moins une étoile dans ma nuit, les premiers silences ont été rudes jusqu’à ce que l’étoile me dise de toujours regarder le ciel et que bientôt j’en verrai beaucoup d’autres. 
Donc quand je souffrais je levais les yeux au ciel et l’étoile brillait fort pour moi. Plus le temps moins je résistais à la presse et après le ciel s’est rempli d’étoiles et la lune a continué à briller même pendant ce que je vivais comme silence et qui n’en étaient plus. 
Mais en plein jour comment gérer un silence ?
« Tu as déjà la réponse, quand tu vis un silence du jour, c’est que tu es la clé de la situation, tu es la réponse à la question.
Dans la nuit tu as du mal à voir ce qui se passe mais en plein jour tout est exposé à lumière du soleil rien n’échappe à ton regard alors si un silence survient sache que c’est à toi de débloquer la situation en balayant tes doutes  tu vois tout et tu comprends ce qui se passe et tout ce dont tu as besoin est là sous tes yeux. « 
Je vois, alors les silences du jour traduisent le fait qu’il n’y ai pas besoin de hache pour tuer la mouche qu’une tapette c’est bien assez ?
« Tu as de drôle d’images mais oui c’est cela. Parfois dans la peur vous voulez utiliser tous les moyens possibles pour régler une situation alors le plus simple à faire est de vous calmer, de vous poser et d’aller au plus simple.
Et si on en venait au silence du jour qui te préoccupe ?
Je vois que tu hésite à en parler alors je vais simplement te dire ceci, tu dois être toi même.
Tu n’as pas à jouer un rôle en particulier et tu dois penser à ton bien-être surtout en ce moment.
C’est bien de se mettre à la place de l’autre, c’est de l’empathie mais si ça t’empêche de prendre des décisions juste sache que c’est de la culpabilité et que l’autre se victimise.
Tu as besoin de sérénité,  tu as le droit de dire ce que tu veux tant que tu sais que c’est juste. Tu comprends ?
Quand tu voudras tu pourras en reparler mais sois tranquille tout va bien ne te sens pas déborder par tout ça, prends de la hauteur et incarne l’Etre puissant et magnifique que tu es  en ce moment la réponse c’est toi, c’est ton Être intérieur »
Merci Amael, j’ai compris ce que tu me dis.
Belle journée 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Apprendre à s’aimer

Bonjour, Comment tu peux m’expliquer la difficulté à voir ce qui ne va pas en soi mê…