Bonjour,
Permettre à autrui d’être ce qu’il est c’est se permettre d’être qui ont est, quand on arrive à cette état d’acceptation, la libération est grande. Il est inutile de vouloir contrôler les autres, on est ainsi un frein à notre propre évolution.
Chercher à rester présent pour les autres, dans l’écoute et la croyance en leur potentiel de devenir ce qu’ils croient être au plus profond d’eux (en espérant qu’ils croient pouvoir laisser émerger la meilleure version d’eux même… on ne sait jamais), pouvoir devenir est un moteur qui agit dans notre propre vie.
Croire en l’évolution des autres c’est croire en la notre aussi, parce que les autres sont un reflet de nous. Il faut donc être présent pour soi-même, s’ouvrir à soi parce que toute transformation part de soi.
Belle journée

2 Commentaires

  1. jaoni

    28 octobre 2018 à 0 h 42 min

    Loool Émilie trop fort Google

    Répondre

  2. Emilie

    27 octobre 2018 à 11 h 06 min

    Coucou Liliane,
    Google suggérait cet article tandis que je consultais celui que tu avais écrit à propos des missions de ton mari dans « prendre les devants ». Google est trop fort !
    Bon we

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Des liens forcés

Bonjour,  « C’est ce qu’on appelle un retournement de situation&nbs…