Bonjour,
« Comment tu te sens aujourd’hui? » me demande Michael
Assez bien
« Tu veux qu’on reparler de ce qui s’est passé ces derniers jours? »
J’ai des doutes, non en fait oui mais pourquoi vous m’aviez semblé si loin?
« Tu avais besoin de retrouver confiance en toi et surtout nous savions que tu trouverais des ressources pour y arriver, tes rêves aussi étaient là pour te guider »
Oui j’ai vu ça, au départ je n’ai pas compris la présence de statues de la vierge et les deux chemins qui se présentaient, c’était si clair
« Tu oublies les chaussures dépareillées »
Oui les chaussures dépareillées aussi, dit donc que d’indices
« Est-ce que tu comprends que tu as le choix du chemin? que tu n’es pas condamnée à suivre une seule voix de plus l’un descendait alors que l’autre continuait tout droit  et toi à ce carrefour »
Oui je comprend mais tu sais Michael je ne pensais pas que dans la vraie vie ça serait aussi compliqué au final, ça me dérange assez de devoir gérer ça
« Tu ne veux pas décider, tu veux que les choses se fassent d’elles même mais tu oublies que c’est pour cela que tu es sur ce chemin, si le reste semble couler tout seul il est des choses pour lesquelles tu dois prendre des décisions et ça aura un impact sur ton bien être, tu dois apprendre à dire ta vérité sans avoir peur de décevoir, d’attrister ou de perdre, tu ne perds rien en affirmant qui tu es mais c’est en te cachant que tu te perds, tu comprends? »
Oui
« Pourquoi tu penses qu’il est préférable que vous vous sépariez? »
Parce que ça me semble être la bonne solution, mais j’ai peur de me mettre en situation de démission, je me dis qu’il y a toujours moyen d’arranger les choses, en fait j’y crois encore
« Tu as peur de l’échec, ce que tu entreprends surtout en amour ne doit pas se couronner an échec , c’est ce que tu penses »
Eh bien oui
« Ce n’est pas une compétition, il n y a pas de points à compter pas de récompenses au bout »
Ce n’est pas ce que je recherche
« Tu crois? tu serais prête à rester dans une histoire dans laquelle tu ne te retrouves plus, à accepter ce qui ne te convient plus juste pour ne pas vivre un échec, mais c’est déjà un échec de voir les choses ainsi et en plus tu espères qu’après on louera le fait que tu as supporté une situation délétère »
Tu es dur Michael
« Je te présente la situation telle qu’elle est, si tu as l’intention d’arranger les choses ou si tu as juste l’intention d’essayer soit honnête envers ce que tu veux vraiment, les concessions fonctionnent quand elles sont faites par les deux parties, reste lucide sur ce qui se passe et ne romance pas les choses »
Je comprends ce que tu dis
« Tu es une belle jeune femme indépendante et ça fait peur, tu es puissante dans ta féminité et ça terrifie, est-ce pour autant que tu vas cesser d’être qui tu es? il y aura toujours quelqu’un pour t’aimer et te respecter mais avant de me demander qui, n’oublie pas de t’aimer et te respecter avant. »
Merci Michael
Belle journée

5 Commentaires

  1. Celia

    24 août 2018 à 23 h 18 min

    Coucou,

    Je sais combien prendre des décisions est difficile… (dit la girouette qui tourne en rond depuis 2 ans pour se réorienter professionnellement). Mais je crois que des fois, le plus dur c’est d’accepter en conscience la décision qu’a déjà pris notre coeur, sans consulter notre égo ou notre mental. Parce qu’elle nous semble difficile à appliquer ou qu’elle ne ressemble pas à ce qu’on pense vouloir…

    Bises

    Répondre

  2. crystallia

    24 août 2018 à 2 h 39 min

    Bonsoir Liliane,

    Tu sais que tu es une femme magnifique et que des tas de personnes sont capables de le voir.

    Il y aura toujours du soleil pour toi.

    Bise ;)

    Dernière publication sur ni Ombre ni Lumière : Depuis plus de dix ans...

    Répondre

  3. Heleneveil

    24 août 2018 à 0 h 58 min

    Bsr Liliane,
    Hum… En lisant ton article il ya quelques heures j’avais trouvé Michael un peu dur avec toi, moi aussi. Et ce soir il vient de me parler à travers un autre texte sur un autre site qui s’applique quasiment mot pour mot à ma situation actuelle. Un peu dur mais plein d’amour.
    Je ne crois pas que j’aurais lu ce texte si ton article du jour et un de mes oracles n’avaient évoqué Michael. Alors je te remercie pour tes généreux partages.
    Bises

    Répondre

  4. Lucie

    23 août 2018 à 23 h 20 min

    Bonsoir,

    Prendre des décisions, comme cela peut devenir douloureux et difficile! Souvent par peur de faire de la peine à l’autre, aux autres…et même à soi, ce qui entraine un inconfort dans notre parcours.
    Michael ne mâche pas ses mots, et il a raison bien sûr.
    Et c’est à ce moment qu’on peut voir si nous avons franchi le pas de l’amour et du respect de soi, de l’acceptation de notre chemin.
    Cette phrase  » tu ne perds rien en affirmant qui tu es mais c’est en te cachant que tu te perds, tu comprends? » raisonne dans ma tête et elle doit faire un sacré chemin pour m’ouvrir une porte que j’ai cadenassé.
    Merci pour ce partage, bonne nuit, bises.

    Répondre

  5. Heleneveil

    23 août 2018 à 23 h 01 min

    Bonsoir Liliane,
    Tu prendras sûrement la bonne décision car tes derniers textes sont particulièrement clairs et sereins.
    Merci de partager avec nous ton cheminement.
    Je reviendrai bientôt pour demander un éclairage sur la féminité puissante, sourire.
    Bises

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Une vie d’esclave

Bonjour,  « Je t’invite à faire un voyage avec moi petite fille, veux-tu …