Bonjour,
 
Un jour je me suis fait recadrer par mes guides parce qu’il faut l’avouer je faisais n’importe quoi et ça commençait à avoir un impact sur mon équilibre.
Je découvrais les rêves lucides en même temps que je travaillais sur d’autres sujets, je ne me laissais pas le temps d’intégrer les choses, je courais dans tous les sens et je me fatiguais. Alors que j’étais là tranquille, je les ai senti arriver l’un après l’autre.
« Les circonstances dans lesquelles tu as décidé de te lancer dans les rêves lucides n’étaient pas claires et jusqu’à présent ça ne l’est toujours pas. Tu dois clairement définir la raison pour laquelle tu veux en faire.  Il est hors de question que tu fasses les choses juste pour faire. » me dit Esrah
« Apprend à définir clairement tes objectifs mon enfant.  Avoir des buts à atteindre ne fait pas de toi une personne intéressée.  C’est bien de surfer sur la vague de la vie mais il te faut un cap sinon c’est la dérive. » me dit Mumiah
« Tu as fait un appel,  tu as fais une promesse,  tu as pris un engagement,  travaille,  organise toi ma fille, dès que tu auras clairement posé les choses tu verras que tout sera plus accessible et simple. » me dit  Gabriel
Michael… 
« Je suis là,  toujours là mais tu n’es pas très sage ces jours,  il faut que tu te repose tu commences à être surbookée puisque tu ne fais pas de purification. » me dit-il
Comment ça je ne fais pas de purification ? Et ce que je fais depuis le début du mois tous les soirs c’est quoi?
« Tu prépares ton utérus à accueillir un fœtus »
Mais je présente comme intention la purification de mon corps et le réalignement de mes corps comment je ne suis pas purifiée?
« Il s’agit de ton mental. Il est très chargé parce que tu cours après plusieurs lièvres à la fois et ça commence à jacasser sans arrêt.  Conséquence tu te nettoies et tu te salis juste après donc tu es toujours sale puisque tu as toujours besoin de te purifier. Comprends que ce que tu fais dans la journée impacte tes corps,  prends soin d’eux en prenant soin de purifier ton mental. »
D’accord je comprend. Merci..
« Qui t’a dit que c’est fini? » me dit Raël qui venait juste d’arriver
« Les choix que tu fais aujourd’hui impacte ce que tu seras demain ça tu le sais mais ce que tu ignores c’est sur quoi porter tes choix et tu l’ignores parce que tu ne te connais pas et tu ne te connais pas parce que tu n’ as pas confiance en ta capacité de t’interroger sur toi même sans vouloir te mettre dans un niveau par rapport à une autre personne. 
Quand tu commences un exercice,  tu cours plus vite que la lumière.  Tu veux atteindre un « niveau  » que tu n’atteindras pas tant que tu n’acceptes pas de reconnaître le niveau dans lequel tu te situes actuellement.  La preuve tu ne fais pas l’inventaire de ce que tu sais faire maintenant,  de ce que tu connais maintenant mais tu es toujours entrain de te projeter dans  un état « futur « .
Tes intentions ne passent pas pour cette raison. Tu ne remercie pas pour ce qui est là maintenant mais tu remercies pour ce qui va arriver.  Tu négliges ce que tu as parce que tu ne vois que ce que tu n’as pas encore. Comment veux tu dans ces circonstances ouvrir les portes des mondes intérieurs ? Tu en deviendrais folle parce que tu ouvrirais des portes et accéderais à des choses trop puissantes pour ton manque de maîtrise.
Tu veux faire de rêves lucides parce que tu trouves ça cool mais ce n’est pas assez.  Cette porte là te donnerait accès à trop de choses sur toi pour que tu n’y viennes que parce-que c’est cool. »
« Tu peux aller travailler maintenant écoute quelque chose de calme dans  l’après midi et ce matin un livre serait de trop… Enya,  écoute Enya et ne t’en fait pas mon enfant on veille tous sur toi et sur vous tous. » me rassura Marie
Ouais…un sacré quart d’heure en effet. J’ai tout de même réalisé qu’il faut une bonne dose de constance même dans le lâcher prise par la suite. Avant d’arriver à se poser tranquillement sur la plage à siroter des cocktails les jambes en équerre, complètement détendu, il faut se donner les moyens avant, il est important de travailler avant.
Le travail spirituel n’est pas réservé à une reliance en particulier ou même simplement à des personnes en particulier. Il n’est certes pas obligatoire mais quand on s’y engage, il vaudrait mieux aller jusqu’au bout même si on n’a qu’une vague idée de la destination finale.
Au delà de tout ça il ne faut pas perdre de vu qu’il n y a de bons ni de mauvais points distribués à la fin par personne si ce n’est que par nous même, il y a seulement des choses qui demande une certaine rigueur de notre part.
Belle journée
 
 

5 Commentaires

  1. Amandine

    15 août 2018 à 14 h 49 min

    Bonjour Liliane
    Je suis tellement contente de t’avoir fait rire maintenant je me sent le droit de t’écrire un commentaire lol. Hier soir j’ai failli mais comme il était un peu tard je me suis dit que t’allais me prendre pour une dingue.
    J’allais t’écrire que c’est vraiment beau comment ils prennent soin de toi, la haut.. et j’aime Le ton sincère que tu emplois!:)
    A chaque fois, que je n’ai pas fais les choses sans que ça vienne d’une envie profonde, je me suis prise des sacrés rafales. Du coup j’aimerai bien qu’on prévienne gentillement comme ils’ le font avec toi !
    C’est vrai qu’on prend pas le temps de découvrir d’abord ce qui nous est naturel dans un sens . J’ai honte je réalise que par exemple ma sensibilité à la nature, je la vie vraiment que depuis cette année après avoir eu de sérieux problèmes^ Bref
    Merci pour tes mots et de mon côté je vais tenter de calmer l’auto flagellation alors .
    Merci pour ton blogue je m’y retrouve tellement également !
    Je trouve beau aussi ce qu’elle écrit à chaque fois Émilie. faut que quelqu’un lui dise impérativement ça doit cool de la lire plus amplement. Bonne journée ☀️

    Répondre

  2. Emilie

    14 août 2018 à 23 h 43 min

    Coucou Liliane,
    Rhoo mais c’est normal de se salir quand on vit ! ce n’est pas l’hôpital, on est bien obligé de se salir les mains de temps en temps. Tu mets une robe qui ne craint rien pour sortir les poubelles et faire ce que tu dois faire ; tu gardes tes plus beaux atours pour les jolis moments. Ce serait bien de pouvoir simplement changer les énergies qui nous habillent comme on change de tenue!

    C’est l’intention qu’il est souvent difficile de garder pure et vers laquelle on me ramène quand j’ai besoin de me disperser pour relâcher la tension car il y a aussi cette tension dans l’intention. Quand on se met trop la pression, on obtient parfois le contraire de l’effet escompté.

    Répondre

  3. Heleneveil

    14 août 2018 à 18 h 50 min

    Pardon ! J’ai oublié de te remercier justement.
    Merci beaucoup pour ce partage !
    Bisous

    Répondre

    • jaoni

      15 août 2018 à 16 h 06 min

      Coucou,
      Merci Heleneveil :) la gratitude c’est important
      La tension dans l’intention, je vois ça avec certaines sorties astrales quand je veux tellement voir une personnes en particulier, merci Emilie de remettre le doigt dessus mais j’avoue que c’est pas simple tout le temps de lâcher prise, merci beaucoup :)
      Amandine, bienvenue :) garde le soleil dans ton coeur, il n’y a aucune honte à avoir :)
      Belle journée

  4. Heleneveil

    14 août 2018 à 18 h 49 min

    Bonjour Liliane,
    Ça me parle beaucoup cet article, ne pas se disperser et surtout remercier pour ce qu’on a maintenant.
    Bonne soirée !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

La lune en moi

Bonjour, « Tu sais que les phases de la lune ont un impact en toi? »…