Accueil Avec les Anges Petits arrangements en famille

Petits arrangements en famille

4

Bonjour,

« Tu veux qu’on écrive ensemble? « me demande Rachel 

Oui je veux. C’est la première fois que je te rencontre

« Et pourtant je suis toujours dans le coin, alors comment vas-tu petite demoiselle? »

Petite demoiselle a des soucis de familles actuellement mais je pense rien d’insurmontable

« Il s’agit de trouver le juste milieu »

C’est ça mais comment faire, il y a tellement d’énervements?

« Commence déjà par ne pas t’énerver aussi, tu es une soupape, tu dois contrôler la pression et la meilleure façon de contrôler la pression c’est de trouver des petits arrangements, tu fais l’avocat et le juge »

Mais c’est difficile parce que je me sens directement impliquée

« Encore heureux mon enfant, tant que ce n’est pas émotionnellement et que tu gardes ta justesse, tu fais bien »

C’est difficile Rachel, il y’a tellement de sujets  et trop d’énervements, sans compter les messes basses  je déteste les messes basses

« N’y prête pas attention suis ton chemin et si ton objectif est de voir les choses s’aplanir, tu recevras l’aide pour aller dans ce sens. Qu’as-tu pensé du film? »

Il était trop bien pour une fois que j’aime le méchant directement opposé à Ethan Hunt, il est trop beau l’agent Walker

« Encore et toujours les muscles »

lol mais sérieux il était parfait moi j’ai été emballée, ça m’a fait oublié qu’après ça je devais parler avec mon père pour négocier la sanction qu’il a imposé à mon petit frère. Pourquoi les enfants n’écoutent pas les parents?

« Tu écoutais toi à son âge? »

A son âge je n’étais plus à la maison, à 23 ans je devais gérer toute seule ma chambre d’étudiant, mes études et mon petit ami, tu te rends compte de l’occupation, je n’avais pas le temps pour faire des conneries mais je pense que mes parents se sont ramollis avec l’âge et pour une raison que j’ignore ils espéraient secrètement que les aînés prennent le relais, pourquoi ce genre d’attente? nous non plus on n’avait pas fini de grandir

« Etre parent est un métier, tu l’apprendras, un métier qu’on veut souvent quitter pour faire autre chose mais tu sais déjà que le tout ce n’est pas de faire des enfants , vois par exemple ce qui se passe avec ton petit frère, il n’a pas été très sérieux ,pendant l’année et résultat il a encore raté son année , tu n’as pas bien vu le fait que ton père décide de ne plus prendre en charge ses études mais tu ne l’as pas exprimé, tout le monde était déjà très émotif.

C’est bien d’avoir eu de la réserve mais tu voulais le convaincre que si à la prochaine année académique il se montrait plus motivé, tu voudrais qu’il s’investisse aussi, si tu l’avais fait sur un autre ton que celui que tu as pris sans l’agresser tu aurais eu un revers mais vous avez trouvé un arrangement et c’était ce qui comptait et tu as fait de même avec toutes les personnes qui sont impliqués, ton benjamin restera le plus difficile à faire marcher parce qu’il est sanguin et près de sa bourse »

Je comprend ce que tu dis et puis là je me suis engagée dans le suivi de ses études, je n’aime pas faire la police

« Ce n’est pas faire la police, c’est s’assurer qu’il prend bien conscience de l’investissement de chacun dans cette nouvelle année académique. Parfois les enfants quand ils grandissent se sentent seuls, délaissés alors qu’il ont besoin au fond qu’on les retienne » 

Je ne comprend pas

« Les enfants pour atteindre certains objectifs ont besoin d’une autorité qui pèsent sur eux, d’un cadre strict mais aussi d’une oreille attentive, plus ils grandissent plus les parents pensent qu’ils ont l’âge de comprendre les choses sans qu’on le leur dise « 

C’est masochiste comme attitude 

« ça prend d’élever un enfant, de l’éduquer, mais surtout de le rendre indépendant et parfois quand on pense en avoir fini avec un, il faut revenir en arrière parce que tout n’a pas été intégré. Pour arriver à sortir d’un cadre il faut en comprendre les limites, elles construisent les bases de la personnalité qui peut ensuite évoluer selon les choix « 

Je trouve ça complexe parfois 

« Tout le monde ne grandit pas les pieds dans les deux mondes, dit toi que chaque fois que tu penses que la situation est catastrophique tu peux toujours trouver des petits arrangements qui vont mettre tout le monde d’accord »

Je comprend ça, Merci Rachel

« Grandit encore »

En cherchant l’image à associer à cet article je suis tombée sur celle faite par Rachel Anderson, une belle coïncidence pour les prénoms. 

Belle journée

  • Recadrage

    Bonjour,   Un jour je me suis fait recadrer par mes guides parce qu’il faut l’…
  • La voix des étoiles

    Bonjour, Un matin j’ai médité pour avoir une explication des rêves de la nuit.  Je m…
  • Le sentiment d’impuissance

    Bonjour, « Pourquoi tu veux parler du sentiment d’impuissance? Qu’e…
Charger d'autres articles liés
  • La vie…

    Bonjour,   Un matin ma méditation portait sur  la Vie. Pourquoi la vie ? C’est compl…
  • Recadrage

    Bonjour,   Un jour je me suis fait recadrer par mes guides parce qu’il faut l’…
  • L’école

    Bonjour, Je suis arrivée sur la plage mais elle était vraiment sale. Des algues la recouvr…
Charger d'autres écrits par jaoni
  • La vie…

    Bonjour,   Un matin ma méditation portait sur  la Vie. Pourquoi la vie ? C’est compl…
  • Recadrage

    Bonjour,   Un jour je me suis fait recadrer par mes guides parce qu’il faut l’…
  • Duo de choc

    Bonjour,   Je suis très vite détendue et le premier nom que j’entends c’est Se…
Charger d'autres écrits dans Avec les Anges

4 Commentaires

  1. jaoni

    5 août 2018 à 22 h 00 min

    Merci Sylvie :)
    Belle soirée

  2. crystallia

    5 août 2018 à 2 h 24 min

    Coucou,

    Accroche-toi Liliane.

    Bise ;)

    Dernière publication sur ni Ombre ni Lumière : Comment préparer une journée à la plage ?

  3. jaoni

    4 août 2018 à 14 h 01 min

    Coucou,
    Merci à toi Lucie pour tes encouragements :)
    Belle journée

  4. Lucie

    4 août 2018 à 9 h 42 min

    Coucou,

    Et oui la vie n’est pas facile pour les enfants, mais également pour les parents.

    Les conflits de génération sont loin d’être réglés, et même avec beaucoup de patience les « clashs » arrivent! Il est très difficile d’être entre le marteau et l’enclume comme tu le vis.

    Courage, et merci de ton écoute. Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Rencontre avec une ondine

Bonjour, Je vous emmène aujourd’hui faire une autre voyage, cette fois avec une ondi…