star_fabric_by_paulinemoss-d5s7il6

Bonjour,

Après les vibrations habituelles prémices d’une sortie astrale, je me suis retrouvée dans un drôle d’endroit,  j’avais les mains plongées dans une espèce de cuvette noir donc le contenu faisait des bulles comme une huile ou eau chaude mais ça ne chauffait pas.  Quand j’ai sorti mes mains je suis sortie d’une espèce de tente très vielle, le tissu était en lambeaux,  l’atmosphère avait une couleur or qui se reflétait sur toutes les montagnes arides autour. Je marchais mais quelque-chose me couvrait les yeux et m’empêchait de voir mon chemin,  j’ai demandé plus de clarté,  pendant quelques secondes ça allait mais très vite la gène est revenue. Ça m’a tellement perturbé que je suis rentrée dans un autre niveau en pensant que je me suis réveillée. 

Dans ce niveau là j’étais dans mon lit, et je repositionnais mon oreiller,  je me suis recouchée et j’ai revu mes mains plongées dans le liquide avec les bulles,  dès que je les ai sortie j’ai entendu très fort une chanson qui passait dans le couloir, je crois que c’était Dido thank you.  Je me suis levée j’ai posé ma main sur la poignée de la porte et j’ai vu qu’elle était blanche je suis sortie dans le couloir et la maison avait des murs bleus et le sol fuchsia avec des tringles ivoires. Une jeune fille est passée devant avec un air exaspéré par le volume de la musique et moi je me suis dirigée vers la chambre des petites.

 Trois merveilleuses petites filles,  des triplés dans leur pyjamas qui s’étaient réveillées et restaient là à se regarder comme en pleine discussion. Une à une je les ai prises dans mes bras pour leur demander comment elle avait dormi,  je leur avait donné des petits noms.  Quand j’ai fini de leur dire bonjour,  j’ai eu un blanc et je suis revenue j’étais en pleine cérémonie d’enterrement.  En plus des triplés filles,  il me semble que j’avais eu aussi des triplés garçons mais contrairement aux filles ils étaient hétérozygotes une paire de vrai jumeaux et un. L’un des vrais était mort et je n’arrivais pas à regarder son frère dans les yeux parce-qu’ils se ressemblaient comme deux gouttes d’eau.  La scène était trop difficile émotionnellement, j’ai dit je ne veux pas voir la suite je veux rentrer et je suis revenue dans mon vrai lit cette fois . J’ai voulu repartir pour faire un appel mais rien.

Belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Recadrage

Bonjour,   Un jour je me suis fait recadrer par mes guides parce qu’il faut l’…