door

Bonjour,

Je suis dans une maison dont les pièces sont séparées par des portes en planches condamnées par des étagères de fortune, le plafond a des poutres visibles. Je trouve ça étrange parce que je me souviens que les pièces de cette maison communiquaient très bien , que les portes étaient faites dans un beau bois et que le plafond était recouvert de panneaux de verre noir réfléchissant.

Les gens autour de moi se sont faits à l’idée que s’ils voulaient aller dans les autres pièces, ils devaient sortir de la maison pour accéder par l’extérieur. Je suis dérangée par la situation, je suis la seule que ça dérange, quand je m’approche de l’étagère pour soulever les planches qui sont dessus et créer un passage, toutes les personnes présentes essayent de m’arrêter, je leur dis que la porte il faut la dé-condamner, de l’autre côté il y a les autres, ce sera plus simple de passer par là que passer par l’extérieur.

Ils ne m’écoutent pas ils me crient ne touche pas à ça on ne peut pas passer par là, c’est fermé. J’ai beau leur dire le contraire  ils insistent alors je continue à essayer de déplacer les planches. Puis je remarque que deux personnes se détachent de la troupe pour venir m’aider, je vois à leur regard qu’ils ne savent pas si ça va marcher mais ils restent avec moi.

Nous avançons dans le travail quand un homme avec une tête que je connais vient prendre un panneau qu’on avait mis sur le côté , je pense qu’il va nous aider mais il le remet à son ancienne place, je prend cette plaque et je le tape sur la tête avec. Je regarde le plafond je constate qu’il ne manque plus qu’une plaque à poser, une zone avec plein de fils électriques de plusieurs couleurs. On termine le déplacement des objets, je soulève pour la deuxième fois une longue plaque sombre en verre sur une partie cette fois avec plus d’assurance, elle ressemble à un micro-ondes déplié et étalé sur une autre plaque.

Dernier élément enlevé, la porte en contre plaqué qui était bloquée est maintenant accessible. Elle est séparée en deux de gauche à droite, et chacune des parties a un verrou qui s’avère être au final juste une décoration parce que dès que je tourne les deux poignets la porte s’ouvre sur l’antichambre et en face une autre porte en verre cathédrale cette fois, je l’ouvre aussi et nous arrivons dans une pièce dans laquelle les gens discutent tranquillement assis à des fauteuils. Derrière moi c’est la liesse, ils sont maintenant tous contents d’avoir un accès direct à l’intérieur et moi je suis émue aux larmes, je ne m’étais pas trompé, dans un futur que je connaissais, ces pièces communiquaient, on fait le test d’isolation, on ferme la porte pour empêcher le bruit envahir le salon tranquille et ça marche. La base a été faite, papa transformera ça et ça deviendra comme dans le futur.

Belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Des tensions ici et là

Bonjour, Je suis fatiguée, j’ai l’impression de ne pas dormir assez profondéme…